Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Plan Alzheimer 2008-2012

Imprimer

Présidée par le professeur Joël Ménard, la Commission sur le plan Alzheimer a été installée, le 3 septembre, par Nicolas Sarkozy en présence de François Fillon, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse et Roselyne Bachelot-Narquin. Ses missions : développer la recherche et améliorer la prise en charge des malades.

Le travail de la commission s’articulera autour de plusieurs priorités :

* optimiser les efforts de la recherche française dans le cadre d’un système mondial de recherche ;
* structurer les partenariats entre les secteurs public et privé ;
* définir les objectifs en matière de recherche, de soins et de prise en charge des malades et établir entre eux des connexions efficaces ;
* veiller à l’équité territoriale de la prise en charge des malades et de leurs familles ;
* accroître la mobilisation des acteurs concernés et l’élargir à la société dans son ensemble.

La commission a indiqué ses premières orientations le 21 septembre, date de la Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, en attendant la présentation du plan Alzheimer le 1er novembre prochain. Celui-ci devrait être mis en œuvre début 2008.

La lutte contre la maladie d’Alzheimer a été déclarée Grande Cause nationale de l’année 2007. Cette maladie neurodégénérative touche aujourd’hui 860 000 personnes en France. Ce sont 225 000 nouveaux cas qui apparaissent chaque année.

Des mesures pour lutter contre la maladie d’Alzheimer :

Dès le 1er janvier 2008, le dispositif relatif à la franchise médicale sera mis en œuvre. Intégré dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2008, il instaurera :

* une franchise de 0,50 € par boîte de médicament et de 0,50 € par acte médical ;
* une franchise de 2 € pour les transports sanitaires.

Cette franchise sera plafonnée à 50 € par an et par personne. En seront exclus :

* les 4,8 millions de Français titulaires de la couverture maladie universelle (CMU) ;
* les personnes bénéficiant de l’aide médicale ;
* les femmes enceintes ;
* les enfants.

Ces mesures devraient générer 850 millions d’euros, qui seront affectés aux plans de lutte contre la maladie d’Alzheimer et contre le cancer ainsi qu’au doublement des structures de soins palliatifs.

Les commentaires sont fermés.