Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bovin

  • Salon de l'agriculture : journée des Pays de Savoie

    Imprimer

    savoie,mont-blanc,tourisme,salon,agriculture,bovin,reblochon,abondance

    savoie,mont-blanc,tourisme,salon,agriculture,bovin,reblochon,abondance

    savoie,mont-blanc,tourisme,salon,agriculture,bovin,reblochon,abondance

    savoie,mont-blanc,tourisme,salon,agriculture,bovin,reblochon,abondance

    savoie,mont-blanc,tourisme,salon,agriculture,bovin,reblochon,abondance

    savoie,mont-blanc,tourisme,salon,agriculture,bovin,reblochon,abondance

    savoie,mont-blanc,tourisme,salon,agriculture,bovin,reblochon,abondance

    savoie,mont-blanc,tourisme,salon,agriculture,bovin,reblochon,abondance

    savoie,mont-blanc,tourisme,salon,agriculture,bovin,reblochon,abondance

  • Salon de l'agriculture : concours race abondance et tarentaise

    Imprimer

    12805660_10206091327506585_6290868969440885243_n.jpg

    11340_10206091328746616_9072071702147315770_n.jpg

    12512456_10206091330826668_2141720303935472793_n.jpg

    10259940_10206091331506685_3484751399455888644_n.jpg

    12804660_10206091327786592_457623330423885559_n.jpg

    12802882_10206091327586587_1154895211750340406_n.jpg

    12814155_10206091330226653_4298804726660299830_n.jpg

    12806039_10206091327866594_8442543399753515637_n.jpg

    paris,salon agriculture,elus,concours,savoie,race,bovin,abondance,tarine

  • Salon International de l'Agriculture : Concours général race Abondance et Tarentaise

    Imprimer

    Concours général race Abondance et Tarentaise1.jpg

    Concours général race Abondance et Tarentaise2.jpg

    Concours général race Abondance et Tarentaise3.jpg

    Concours général race Abondance et Tarentaise4.jpg

    Concours général race Abondance et Tarentaise5.jpg

    Concours général race Abondance et Tarentaise6.jpg

    Concours général race Abondance et Tarentaise8.jpg

    Concours général race Abondance et Tarentaise9.jpg

    Concours général race Abondance et Tarentaise10.jpg

  • Comité départemental loup à ANNECY : hausse des attaques en Haute-Savoie en 2011

    Imprimer

    J'ai assisté ce mardi au comité départemental loup en Préfecture de la Haute-Savoie.

    Cette réunion a été l'occasion :

    • de faire le bilan provisoire des dommages de l'exercice 2011
    • d'analyser le bilan des données récentes
    • de faire le bilan sur la mise en oeuvre du soutien au pastoralisme en présence des prédateurs

    Le montant des indemnisations a doublé entre 2010 et 2011.

    3 autorisations de tir de défense ont été accordées pendant 1 semaines cumulées sur les communes du Grand-Bornand et d'Entremont.

    71 contrats de mesures de protection ont été mis en place (contre 52 en 2010) pour un montant de 373 000 euros.

    Ce qu'il faut retenir, c'est que nous assistons sur 2011 à une nette hausse du niveau des attaques par rapport à l'année 2010 (mais nettement inférieure aux années 2007, 2008 et 2009) : voir graphiques ci-dessous.

    Le rapport de suivi hivernal permet de conclure a une présence minimale de 7 individus (3 adultes et 4 jeunes ?) sur la ZPP des Glières (contre 3 en 2010 et 9 en 2009).

    23 zones de présence permanente (ZPP) du loup sont recensée en France : globalement le nombre de loup augmente aussi bien en quantité que spacialement (+15%).

    Le protocole d'intervention pour 2012 a fait l'objet d'un arrêté ministériel en date du 2 janvier 2012.

    annecy,loup,agriculture,elevage,bovin,caprin,montagneannecy,loup,agriculture,elevage,bovin,caprin,montagneannecy,loup,agriculture,elevage,bovin,caprin,montagneannecy,loup,agriculture,elevage,bovin,caprin,montagne

     

  • Filière bovine

    Imprimer

    Lors de son déplacement à Angers la semaine dernière, Bruno LE MAIRE a prononcé un discours devant l’Assemblée générale de la filière nationale bovine.

     

    La France est le premier producteur européen de viande bovine. Le cheptel représente environ 20 millions de bovins et la filière concerne 120 000 éleveurs pour un chiffre d’affaires de 6,7 milliards d’euros. En 2009, la crise au sein de la filière a concerné l’ensemble des régions de production. Au terme de trois années de baisse de revenus consécutives, les revenus des éleveurs restent très faibles.

     

    Face à cette situation, des mesures ambitieuses ont été décidées par le Gouvernement, dont notamment :

    • 30 millions d’euros prévus spécifiquement pour les filières d’élevage dès octobre 2009 
    • un plan exceptionnel de soutien à l’agriculture de 1,65 milliards d’euros (1 Md d’euros de prêts aidés et 650 millions d’euros de soutiens budgétaires) 
    • un fonds d’allègement des charges doté de 100 millions d’euros 
    • le versement de 70% des aides de la PAC de manière anticipée en octobre 2009 au lieu de décembre 2009.

    Par ailleurs, les premiers versements du solde de la prime à la vache allaitante auront lieu mi-février 2010, soit un mois plus tôt qu’en 2009.

     

    S’agissant de la prime herbagère agro-environnementale (PHAE), les contrats de PHAE arrivant à échéance en 2010 et 2011 seront renouvelés dans les prochaines semaines. Afin de soutenir la filière bovine, l’engagement financier s’élève donc à 188 millions d’euros sur 5 ans dont 47 millions d’euros à la charge de l’Etat.

  • Le dossier loup avance

    Imprimer

    Sur ce dossier, le travail des élus paie :

    En effet, depuis vendredi, un arrêté stipule que "toute dérogation pour un tir de loup est désormais déléguée au préfet, sans décision préalable des ministères concernés", ce qui est une énorme avancée et permettra de réagir beaucoup plus rapidement (infos reprises ci-dessous dans un article du Dauphiné Libéré dimanche).

    DL du 1er juin 2009.jpg
  • Comité départemental loup à ANNECY

    Imprimer

    Réunion hier matin, en préfecture, du comité départemental loup.

    Le premier point débattu a concerné le prélèvement légal d'une louve effectué samedi matin :

    Ce prélèvement a été effectué suite à l'arrêté ministériel du 22 avril et au tir de prélèvement autorisé le 6 mai.

    Il fait suite à une opération ciblée sur le secteur du Petit-Bornand/Entremont, principal foyer d'attaque sur les troupeaux, lancée par les services de l'Etat.

    Le loup a été en visuel 6 nuits de suite. Après une première nuit où un tir à 130 mètres a échoué, puis une deuxième nuit où les conditions de tir n'étaient pas réunies, la troisième nuit a été la bonne grâce à la mise en place d'un affût : une louve a été tuée à une distance de 90 mètres, à l'intérieur d'un parc grillagé et protégé par un patou, parc contenant 200 brebis affolées. 

    Ce premier prélèvement sur le quotat national est un signal fort en direction des éleveurs : dorénavant, lorsqu'un prélèvement sera autorisé, il sera appliqué dans les meilleurs délais.

    Il pose également le problème de la pertinence des systèmes d'effarouchement : 6 nuits de suite les loups ont attaqué le même troupeau, défendu par des grillages et des chiens patous, et malgré un tir raté sont revenus dès le lendemain s'en prendre au même troupeau ...

    Le deuxième point concernait le résultat des analyses génétiques :

    Une campagne d'analyse génétique destinée a évaluer le nombre réel de loups, toujours sur le secteur Petit-Bornand/Entremont, a été menée recemment.

    Il en ressort que sur 22 échantillons d'excréments + 1 échantillon de sang (associé à des urines) + 1 échantillon de muscle (loup braconné) ==> 6 échantillons étaient illisibles, 3 étaient des excréments de renard et 15 des excréments de loups.

    Parmi les 15 excréments de loups, ont été identifiés :

    • 1 louve (identifiée sur 4 endroits) ==> celle abattue ?
    • 1 louve (identifiée sur 2 endroits, dont 1 sur la base de l'échantillon de sang)
    • 1 loup (identifié sur 2 endroits, dont 1 sur la base de l'échantillon de muscle) ==> il s'agit donc du loup braconné
    • 1 loup (identifié sur 2 endroits)
    • 4 loups (identifiés sur 1 endroit)

    Il y aurait donc approximativement 8 loups sur le massif des Bornes, dont deux ont été tués (1 braconné + 1 prelevé).

    Pour info, chaque louve donne naissance à 4 à 7 petits par an, dont 2 à 3 meurent rapidement.

    Les analyses vont se poursuivre. 

    La suite de la réunion a porté sur la présentation de l'arrêté national loup, qui est en cours de signature.

  • Une louve tuée cette nuit au PETIT-BORNAND

    Imprimer

    Les services de l'ONCFS et le lieutenant de louveterie Tissot Didier, qui avaient raté un tir il y a peu, ont cette fois-ci tué une louve cette nuit à 1 heure du matin, sur la commune du Petit-Bornand-les-Glières.

    A l'affût aux abord de la propriété Arcade, victime de plusieurs attaques ces derniers jours, la louve abattue était accompagnée de deux autres loups, à priori plus jeunes.

    Bravo aux services de l'Etat, tant décriés ces dernières semaines, qui ont su mettre en oeuvre les moyens nécessaires pour que le tir de prélèvement, autorisé il y a peu, soit effectf le plus rapidement possible.

  • Concours cantonal de bovins de la vallée de Thônes à LA CLUSAZ

    Imprimer

    Concours annuel organisé, cette année, par le Syndicat Agricole de LA CLUSAZ.

    Il avait eu lieu à SERRAVAL, l'an dernier.

    1092432965.JPG
    1018322026.JPG
    346110072.jpg