Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bca

  • Centenaire de l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONAC-VG) à Cluses

    Imprimer

    Concert "les chasseurs au cœur de la Grande Guerre" par la Fanfare du 27ème Bataillon de Chasseurs Alpins

    1.jpg

    2.jpg

    4.jpg

    5.jpg

    6.jpg

    7.jpg

  • Un caporal du 27ème BCA tué en Afghanistan

    Imprimer

    Dépêche AFP :

     

    Un soldat français a trouvé la mort samedi en Afghanistan, lors d'un accrochage avec des Insurgés.

     

    Selon l'état-major des armées, le caporal "a été victime d'une roquette tirée contre son véhicule blindé au cours d'une opération d'ampleur menée depuis ce matin dans la vallée de Kapisa", au nord-est de Kaboul.

     

    La victime appartenait au 27ème bataillon des chasseurs alpins d'Annecy (Haute-Savoie).

     

    Il s'agit du 26ème soldat français tué en Afganistan, où la France a déployé environ 2.800 soldats.

     

    L'opération de samedi était "conduite par les Afghans, appuyés par 400 militaires français et des moyens aériens de la coalition" et son but était "d'aller déloger les insurgés d'une zone refuge qui a été identifiée", a précisé un porte-parole de l'état-major français des armées.


    Plusieurs accrochages ont lieu toute la journée au cours desquels une demi-douzaine de soldats afghans on été blessés. Un militaire français a également été très légèrement blessé, a-t-on ajouté de même source. "Nous pensons avoir infligé des pertes sévères aux insurgés", a déclaré le porte-parole.

     

    Dans un communiqué, le président Nicolas Sarkozy fait part de sa "vive émotion" à l'annonce de ce décès. Le chef de l'Etat, qui transmet ses condoléances à la famille et aux compagnons du soldat défunt, réaffirme aussi "la détermination de la France à continuer d'oeuvrer au rétablissement de la paix en Afghanistan".