Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 mai 2015

Examen en séance du projet de loi relatif au dialogue social et à l'emploi

Fin de l'examen du texte ce vendredi matin à 2 h 30 ...

J'ai déposé et défendu sur ce projet de loi près de 50 amendements.

dialogue,social,emploi,seuils,syndicats,rebsamen,travail,entreprises,pme,tpe

CONTEXTE :

Après l'échec des négociations entre partenaires sociaux en janvier dernier, c'est le gouvernement qui a tranché en dévoilant un projet de loi relatif au dialogue social dans l’entreprise. L'existence même de ce texte traduit une désillusion vis-à-vis du dialogue social, qui constituait l’une des grandes ambitions du candidat Hollande.

Le projet de loi arrive à l’Assemblée nationale dans un contexte d’augmentation sans précédent du chômage : 28 000 demandeurs d'emploi supplémentaires toutes catégories confondues fin mars. Depuis mai 2012, la France compte 615 000 chômeurs de plus.

Ce projet de loi Rebsamen sera à l'emploi ce que le projet de loi Macron est à la croissance, c'est-à-dire, un rendez-vous manqué pour réformer courageusement notre pays.

CONTENU :

L'article 1er crée des « commissions paritaires interprofessionnelles » : elles sont  mises en place au niveau des 13 grandes futures régions, et composées de 10 représentants des salariés et 10 représentants d’employeurs issus des TPE (4,6 M de salariés sont concernés). Chargées à l’origine de conseiller et d’informer les TPE,les commissions paritaires régionales acquièrent un rôle de médiation dans les conflits opposant employeurs et salariés.Alors que le texte stipulait que leurs membres ne devaient pas avoir accès aux locaux des entreprises, celles-ci se voient autorisées à s’y rendre dans l’exercice de leurs fonctions.

J’ai expliqué pourquoi ces commissions étaient à mes yeux le point noir du texte :



Le projet de loi contient cependant des aspects positifs :

  • une « réforme » des Institutions Représentatives du Personnel (IRP) : élargissement et modulation de la délégation unique du personnel  pour les entreprises de 50 à 300 salariés ; possibilité de regrouper les IRP « à la carte » par accord majoritaire pour les + de 300 ;
  • une « rationalisation » de l’agenda social des entreprises avec le passage de 12 obligations de négocier selon des périodicités différentes à 3 blocs de négociations.

... MAIS ce ne sont que des petits pas, qui n’auront aucun effet de simplification ni de réduction du chômage. Le gouvernement refuse par exemple d’agir sur les seuils.

Un de mes amendements a cependant été adop : dès l’entrée en vigueur du texte, l’employeur dispose d’un délai d’un an à compter du franchissement de ce seuil pour se conformer complètement aux obligations récurrentes d’information et de consultation du comité d’entreprise.

Enfin, le texte sacralise le régime des intermittents, prévoit la création d'un "compte personnel d'activité" (dont on ne sait quasiment rien) et de la prime d'activité (qui remplace la prime pour l'emploi et le RSA activité).

Je voterai contre ce projet de loi mardi prochain.

28 mai 2015

Mes questions écrites de la semaine

1.jpeg

2.jpeg

3.jpeg

4.jpeg

27 mai 2015

Proposition de loi relative à l'accueil des gens du voyage

La proposition de loi socialiste relative au statut, à l’accueil et à l’habitat des Gens du voyage répond avant tout à la volonté de supprimer les titres de circulation pour les Gens du voyage, jugés particulièrement discriminatoires par la gauche.

L’objectif de la Gauche est de faire des Gens du voyage des personnes de droit commun.

Mais du coup, l’article 1er de la PPL supprime aussi les conditions particulières de rattachement administratif des Gens du voyage à une commune dite de résidence. Les Gens du voyage seront juridiquement assimilées à des Sans Domiciles Fixes s’agissant du rattachement à une commune : ils devront désormais obtenir une adresse, de leur choix, en s’enregistrant auprès d’un CCAS.

La proposition de loi entend également renforcer le pouvoir de substitution des préfets, en cas de manquement d’une commune ou d’une intercommunalité à ses obligations de construction d’aires d’accueil. Le préfet pourra ainsi recourir à une procédure de consignation des fonds communaux ou intercommunaux.

Si cette mesure vise à faire respecter aux collectivités leurs obligations légales, elle intervient néanmoins dans un contexte de réduction drastique des dotations aux collectivités territoriales, et pointe une forme de désengagement de l’Etat en la matière. Cette charge est devenue extrêmement difficile à supporter pour les collectivités territoriales.

gens,voyage,habitat,aires,circulation

C'est ce que j'ai expliqué, en demandant la suppression de ces dispositions, par amendement... ce qui a suscité un long débat en commission des lois : 


Enfin, dernier point notable, plus attendu que le précédent par les élus locaux et les citoyens : le fait qu’en contrepartie du respect des obligations en matière d’aires d’accueil par la commune ou l’EPCI, et de l’existence,
dans un rayon de 50 kilomètres, d’une aire d’accueil spécialement aménagée et offrant des capacités d’accueil suffisantes, l’élu puisse désormais exiger du Préfet une mise en demeure et une évacuation forcée en cas d’occupation illégale, au lieu d’avoir à se fonder nécessairement comme c’est le cas aujourd’hui sur un stationnement de nature « à porter atteinte à la salubrité, la sécurité ou la tranquillité publiques ».

Cette disposition va dans le bon sens, bien qu’on puisse avoir des doutes sérieux sur sa constitutionnalité. En tous cas, un dispositif opérant doit être trouvé pour que le respect des règles se fasse dans les deux sens.

En résumé, l'équilibre de ce texte reste insatisfaisant. J'interviendrai à nouveau en ce sens lors de la séance dans 15 jours.

  Mon intervention globale en commission :

26 mai 2015

Vidéo de ma question au gouvernement sur le recasage d'Agnès Saal (ex-présidente de l'INA)

Ma question au gouvernement :



La réponse (assez étrange) de la Ministre de la Culture :

19:44 Publié dans Activité Assemblée, Vidéos Assemblée | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : qag, ina, taxi, saal, recasage, copinage, nomination, culture | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Suppression des classes bi-langues allemand : réunion avec la Ministre de l'Education nationale

europe,allemand,france,collège,réforme,classes,langues

europe,allemand,france,collège,réforme,classes,langues

europe,allemand,france,collège,réforme,classes,langues

Dauphiné Libéré du 27 mai :

presse,dauphine,europe,allemand,france,collège,réforme,classes,langues,duby muller,tardy

25 mai 2015

ANNECY : 50ème anniversaire du tournoi international de volley de Pentecôte

&.jpg

é.jpg

SDFZE.jpg

Dauphiné Libéré du 26 mai :

annecy,volley,tournoi,pentecote,tardy,haute-savioe

24 mai 2015

ANNECY : 50ème tournoi international de volley de Pentecôte ... plus de 730 équipes engagées

a.jpg

b.jpg

presse,dauphine,annecy,pentecote,volley,tournoi,tardy,haute-savoie

Dauphiné Libéré du 25 mai :

annecy,pentecote,volley,tournoi,tardy,haute-savoie

23 mai 2015

Eco des Pays de Savoie de cette semaine : politique locale et nationale / cession de LTI ... 3 pages d'interview

Eco des Pays de Savoie du 22 mai :

presse,eco des pays de savoie,interview,tardy,lti,pme,entreprise,haute-savoie

SCIEZ : Inauguration de la 25ème Foirexpo

inauguration,foire,sciez,miss

inauguration,foire,sciez,miss

inauguration,foire,sciez,miss

inauguration,foire,sciez,miss

inauguration,foire,sciez,miss

Dauphiné Libéré du 24 mai :

inauguration,foire,sciez,miss

SAINT-JEAN-DE-SIXT : Les secouristes et bénévoles ayant œuvré lors des inondations remerciés

Dauphiné Libéré du 26 mai :

05 - 26mail15 DL Merci intempéries St Jean de Sixt.jpeg

Essor Savoyard du 28 mai :

presse,dauphine,saint-jean-de-sixt,innondation,intemperies,haute-savoie,tardy

22 mai 2015

GRAND-BORNAND : Célébrations à la mémoire de la section Allobroges

Grand bornand 1.jpg

Grand bornand 2.jpg

Grand bornand 3.jpg

Grand bornand 4.jpg

Dauphiné Libéré du 23 mai :

grand-bornand,celebration,commemoration,ceremonie,allobroges,tardy,haute-savoie

Essor Savoyard du 28 mai :

presse,essor,dauphine,27eme bca,grand-bornand,celebration,commemoration,ceremonie,allobroges,tardy,haute-savoie

DOUSSARD : Assemblée générale de la section des deux Savoie de l'association des membres de la Légion d'Honneur

aaa.jpg

21 mai 2015

5ème édition du job dating de l'alternance à l'IUT d'ANNECY-LE-VIEUX

oran1.jpg

oran2.jpg

oran3.jpg

oran4.jpg

oran5.jpg

oran6.jpg

Dauphiné Libéré du 25 mai :

annecy-le-vieux,job dating,iut,haute-savoie,tardy,savoie,mont-blanci

20 mai 2015

Projets de loi transition énergétique et dialogue social : vidéos mes interventions pour rappeler la place des entreprises

Cette semaine j'ai partagé mes interventions à l'Assemblée entre :

  • la séance publique, où était examiné en nouvelle lecture le projet de loi relatif à la transition énergétique. J'ai déposé plus de 60 amendements, en coordination notamment avec mon collègue Martial Saddier.

  • et la commission des affaires sociales, qui entamait l'examen du projet de loi relatif au dialogue social (16 amendements déposés).

Mes interventions ont permis de rappeler l'importance de la compétitivité ou encore de la simplification du Code du travail pour nos entreprises, et donc pour l'emploi et notre économie. Dans les deux cas, le gouvernement a malheureusement bien du mal à joindre les actes aux paroles.

J'interviendrai à nouveau la semaine prochaine sur ce thème.

Mon intervention sur l'article 1er du PJL transition énergétique :

 

Mon intervention sur l'article 2 du PJL dialogue social :



compétitivité,entreprises,dialogue social,transition énergétique,rebsamen,royal,simplification,travail

Mes questions écrites de la semaine

05 - 20Mai15  QE 0001.jpg

05 - 20Mai15  QE 0002.jpg

05 - 20Mai15  QE 0003.jpg

05 - 20Mai15  QE 0004.jpg

19 mai 2015

Intempéries en Haute-Savoie (canton de Faverges) : déblocage de 53 000 euros sur ma réserve parlementaire

thônes,faverges,intempéries,innondations,pluies,réserve,parlementaire,subventions,communes,travaux

Dauphiné Libéré du 20 mai :

thônes,faverges,intempéries,inondations,pluies,réserve,parlementaire,subventions,communes,travaux,doussard,les clefs,giez,la balme de thuy

Essor Savoyard du 21 mai :

presse,dauphine,thônes,faverges,intempéries,inondations,pluies,réserve,parlementaire,subventions,communes,travaux,doussard,les clefs,giez,la balme de thuy

Marché de l'Emploi et de la Main d'Oeuvre en Haute-Savoie en Mars 2015

Image (1).jpg

Image (2).jpg

Image (3).jpg

Image (4).jpg

Image (5).jpg

17 mai 2015

Meythet : Fête du sport

Fete du sport Meythet 1.jpg

Fete du sport Meythet 2.jpg

Fete du sport Meythet.jpg

Dauphiné Libéré du 19 mai :

05 - 19Mai15  DL Meythet Fête du Sport.jpg

13 mai 2015

Intervention au nom du groupe UMP sur la proposition de loi sur les délais de paiement inter-entreprises "grand export"

Mercredi soir, je suis intervenu en discussion générale sur la proposition de loi visant à instaurer une dérogation aux délais de paiement inter-entreprises pour les activités de "grand export".

Résumé du texte :

La loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008 a fixé les délais de paiement à 45 jours fin de mois ou 60 jours à compter de la date d’émission de la facture. En limitant les délais de paiement, il s’agissait de garantir de la trésorerie aux PME.

Néanmoins, les entreprises exportatrices à l’international subissent un décalage entre les délais de paiement de leurs clients à l’international (plus longs) et les délais de paiement avec leurs fournisseurs nationaux (régis par la LME).

Afin de soutenir l’export, la proposition de loi crée une dérogation à la règlementation des délais de paiement pour les entreprises du « grand export » (hors UE). Cette dérogation ne concerne pas les grandes entreprises. Le délai de paiement librement convenu ne doit pas en revanche pas constituer « un abus manifeste à l’égard du créancier ».

En tant qu'orateur pour le groupe UMP, j'ai soutenu cette proposition de loi socialiste, car elle va dans le bon sens pour les entreprises.

J'en ai cependant profité pour rappeler que toutes les entreprises avaient besoin d'être soutenues, y compris les PME, qui sont bien loin des marchés internationaux... si la majorité se décide enfin à proposer des mesures intelligentes pour les entreprises, il ne faut pas qu'elle se gêne (et commence par rectifier celles prises depuis 3 ans) !

Mon intervention en discussion générale :


23:24 Publié dans Activité Assemblée | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : entreprises, délais, paiement, export, trésorerie, pme, eti | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Mon intervention sur le régime des intermittents

Nous allons commencer dès la semaine prochaine - et de façon expresse, en 15 jours - l'examen du projet de loi relatif au dialogue social.

On y reparlera sans doute de la question des seuils, du compte pénibilité, des instances représentatives du personnel... qui sont le quotidien des entreprises.

Il y a aussi un sujet que nous avons évoqué dès ce mercredi, en commission des Affaires culturelles : le régime des intermittents.

L’article 20 prévoit :

  • L’inscription dans la loi de l’existence de règles spécifiques adaptées aux intermittents du spectacle annexées au règlement général annexé à la convention d’assurance chômage.
  • La mise en place d’une nouvelle «  méthode de dialogue social » articulant le niveau interprofessionnel et le niveau professionnel :

-          En même temps que les partenaires sociaux interprofessionnels négocieront la convention d’assurance chômage, les organisations représentatives du secteur négocieront les paramètres propres aux règles d’indemnisation des intermittents du spectacle, sur la base d’un document de cadrage financier transmis par le niveau interprofessionnel.

-          Si les organisations du secteur trouvent un accord qui respecte le document de cadrage, cet accord sera repris par la convention d’assurance chômage. Dans le cas contraire, la négociation interprofessionnelle sur la convention d’assurance chômage reprend la main, comme elle le fait actuellement.

  • La mise en place d’un « comité d’expertise » : chargé de faciliter l’articulation des 2 niveaux de négociation, il devra rendre un avis sur l’accord rendu par le secteur. Il est composé de représentants de l’Etat, Pôle emploi, de l’Unedic et de personnalités qualifiées.


On le voit, ce dispositif est d'une incroyable complexité, et ne résoudra rien. Un peu comme l'ensemble du projet de loi, en l'état.

Mon intervention en commission des Affaires culturelles :

12:00 Publié dans Activité Assemblée | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : intermittents, spectacle, dialogue, social, culture, emploi | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |