Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 janvier 2017

FILLON 2017 : Grand Rassemblement à Paris La Villette, dimanche 29 janvier à 15 H 00

paris,lr,les republicains,meeting,francois,fillon,presidentielle,election

Déplacement en car

pour le meeting de François Fillon à Paris :

 

Pour le grand meeting de François Fillon à La Villette le dimanche 29 janvier, la fédération Les Républicains de Haute-Savoie organise un déplacement en car.

Départ d’Annecy à 5 h 30 à l'aéroport de Meythet 

Départ d’Annemasse à 6 h 15 à la gare routière

La participation est de 12 € par personne.

Pour réserver vos places, veuillez envoyer votre paiement par chèque au 59, avenue de Genève, 74000 ANNECY en précisant votre nom, prénom, numéro de téléphone et lieu de départ.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter :

Gérald Lauff au 06 89 19 61 89.

20 janvier 2017

Mes Questions écrites de la semaine

947589073.jpg


Question à Madame la Ministre de la Santé
Thème : ophtalmologistes, pénurie, délais
Date de publication au Journal Officiel : 24/01/2017

 

M. LIONEL TARDY attire à nouveau l’attention de Madame la ministre des affaires sociales et de la santé sur la pénurie inquiétante de médecins spécialistes en ophtalmologie.

Dans beaucoup de secteurs, les délais d'attente pour une consultation se comptent toujours en mois, et peu d’évolutions ont été observées depuis sa précédente Question écrite n°18950 (février 2013).

Il souhaite connaître les mesures qu'elle a mises en œuvre pour augmenter le nombre d'ophtalmologistes exerçant en secteur libéral.

1.jpg

 

947589073.jpg


Question à Monsieur le Ministre de l'Intérieur
Thème : infraction, véhicule, entreprise
Date de publication au Journal Officiel : 24/01/2017

 

M. LIONEL TARDY attire l’attention de Monsieur le ministre de l’intérieur sur l’arrêté du 15 décembre 2016 pris pour application de l’article L. 121-6 du code de la route.

Cet arrêté prévoit les modalités selon lesquelles les chefs d’entreprise auront l’obligation de fournir, sous quarante-cinq jours, l’identité du salarié susceptible d’avoir commis une infraction routière avec un véhicule de l’entreprise.

Bien qu’une procédure dématérialisée soit prévue, il souhaite s’assurer que cette obligation ne constitue pas un nouveau transfert de charge et de responsabilité sur les chefs d’entreprise. Aussi, il lui demande bien vouloir confirmer que des instructions ont été adressées aux services concernés pour faire preuve de discernement, selon qu’il s’agit de PME ou de grandes entreprises.

2.jpg

 

947589073.jpg


Question à Madame la Ministre de la Santé
Thème : comité, Théodule, théorie
Date de publication au Journal Officiel : 24/01/2017

 

M. LIONEL TARDY interroge Madame la ministre des affaires sociales et de la santé sur le décret n°2016-1943 du 28 décembre 2016 relatif à la création de la Commission professionnelle consultative du travail social et de l'intervention sociale.

Il souhaite savoir si, conformément à l’article 2 du décret n°2006-672 du 8 juin 2006, la création de cette instance a bien fait l'objet d'une étude préalable permettant de vérifier que la mission qui lui est impartie répond à une nécessité et n'est pas susceptible d'être assurée par une commission existante. Si tel est le cas, il souhaite que lui soit communiquée une synthèse des résultats de cette étude, ne se limitant pas aux quelques éléments mentionnés dans la notice du décret.

3.jpg

Voyage officiel en Hongrie de 4 jours

Rencontres ministérielles à Budapest et déplacement sur la frontière avec la Serbie (espace Schengen) sur la question de l'accueil des migrants. 

16142264_10208467605872059_53566405741736376_n.jpg

16003167_10208467605952061_7304743683337059713_n.jpg

16113882_10208467607432098_4594692583365546329_n.jpg

16114795_10208467629792657_3771965702336799897_n.jpg

16142297_10208467629472649_3252106071524372079_n.jpg

16114837_10208485428437612_7713690201546314433_n.jpg

16143141_10208485416557315_5518780600934530969_n.jpg

16265164_10208485382596466_7805727236257821768_n.jpg

16195235_10208485367396086_7324257250382990232_n.jpg

08:02 Publié dans Activité Assemblée | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hongrie, immigration, budapest, visite officielle | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

18 janvier 2017

Intervention de Virginie Duby-Muller sur plusieurs problématiques des travailleurs frontaliers entre la France et la Suisse

Question orale sans débat :


Dauphiné Libéré du 18 janvier :

01 - 18janv17 DL (2) Frontaliers double-affiliés.jpg

16 janvier 2017

ANNECY : Audience solennelle de rentrée du Tribunal de Grande Instance d'Annecy

15978110_10208438097054357_9109535341752125921_n.jpg

Dauphiné Libéré du 17 janvier :

annecy,audience solennelle,tribunal de grande instance,haute-savoie

ANNECY : Audience solennelle de rentrée du Tribunal de commerce ... les chiffres de l'année 2016

1.jpg

2.jpg

3.jpg

4.jpg

ANNECY : Audience solennelle de rentrée des Prud'hommes ... les chiffres de l'année 2016

1.jpg

2.jpg

ANNECY : Cérémonie des vœux du préfet de la HAUTE-SAVOIE

11.jpg

12.jpg

annecy,voeux,prefet,haute-savoie

Dauphiné Libéré du 17 janvier :

annecy,voeux,prefet,haute-savoie

11:50 Publié dans Activité circonscription, Articles de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : annecy, voeux, prefet, haute-savoie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

15 janvier 2017

SEYNOD : Thé dansant organisé par le comité de jumelage entre Seynod et Ineu (Roumanie)

1.jpg

2.jpg

3.jpg

SEVRIER : Thé dansant du ski club

1.jpg

16:00 Publié dans Activité circonscription | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sevrier, the dansant, ski club, haute-savoie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

DOUSSARD : Repas des aînés avec Johnny Halliday et les Village people en guest stars

1.jpg

2.jpg

4.jpg

Dauphiné Libéré du 18 janvier :

doussard,repas des aines,haute-savoie

SAINT-EUSTACHE : Cérémonie des vœux

1.jpg

2.jpg

3.jpg

Dauphiné Libéré du 17 janvier :

saint-eustache,ceremonie,voeux 2017,haute-savoie

14 janvier 2017

DUINGT : Cérémonie des vœux

1.jpg

3.jpg

4.jpg

Dauphiné Libéré du 16 janvier :

duingt,ceremonie,voeux 2017,haute-savoie

FILLON 2017 : Réunion des présidents et secrétaires départementaux au Conseil National "Les Républicains"

1.jpg

FILLON 2017 : Conseil National "Les Républicains", notre mouvement est en ordre de marche derrière Francois Fillon pour la présidentielle et les législatives

1.jpg

2.jpg

3.jpg

4.jpg

5.jpg

Dauphiné Libéré du 15 janvier :

paris,fillon,conseil national,les republicains,presidentielles 2017,legislatives 2017

13 janvier 2017

DINGY-SAINT-CLAIR : Cérémonie des vœux de la Communauté de communes des Vallées de Thônes

1.jpg

2.jpg

3.jpg

Dauphiné Libéré du 18 janvier :

dingy-saint-clair,ceremonie,voeux,communaute de communes,thones,haute-savoie

Signature du contrat de présence postale 2017-2019

L’Etat, l’association des maires de France et Le Groupe La Poste signent le contrat de présence postale 2017-2019

Jean-Michel BAYLET, Ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, Christophe SIRUGUE, Secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie, François BAROIN, Président de l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité, et Philippe WAHL, Président Directeur Général du Groupe La Poste ont signé ce jeudi le contrat de présence postale territoriale 2017-2019, en présence de Lionel TARDY et Pierre HERISSON, membre de l’Observatoire National de la Présence Postale.

Ce quatrième contrat de présence postale territoriale s’inscrit dans la continuité des précédents qui ont permis de pérenniser les partenariats (agences postales et relais poste) et développer les nouvelles formes de mutualisations (Maisons de Services Au Public et facteur-guichetier en bureaux de poste), d’assurer la rénovation de plus de 4000 bureaux de poste, et de favoriser le maintien d’une présence postale en milieu rural, dans les quartiers en politique de la ville, et dans les DOM.

Ce nouveau contrat fait le pari d’une accessibilité renforcée. Il se fixe pour principale finalité l’adaptation de la présence postale aux besoins diversifiés des territoires et des populations, en tenant compte des évolutions des usages et des technologies.

Un financement augmenté sur un périmètre redéfini.

Le montant des ressources annuelles allouées par l’Etat à l’Observatoire de la Présence Postale, à travers le fonds de péréquation, augmente de 170 M€ à 174 M€ par rapport au contrat précédent. Cette hausse permet notamment de financer à hauteur de 75 % la mise en place des 500 maisons de services au public (MSAP) accueillies dans les bureaux de poste.

onpp,la poste,contrat,presence postale

onpp,la poste,contrat,presence postale

Dauphiné Libéré du 15 janvier :

onpp,la poste,contrat,presence postale

Cérémonie des vœux de la commune nouvelle d'Annecy

15965317_10208405639362935_3493542009293054974_n.jpg

15977058_10208405639962950_7997132741438696160_n.jpg

15977965_10208405746125604_2745791732671529913_n.jpg

09:00 Publié dans Activité circonscription | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : presse, annecy, nouvelle commune, voeux 2017 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Mes Questions écrites de la semaine

947589073.jpg


Question à Monsieur le Ministre de l'Agriculture
Thème : équestre, aides, PAC
Date de publication au Journal Officiel : 17/01/2017

 

M. LIONEL TARDY alerte Monsieur le Ministre de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt sur l’exclusion d’agriculteurs des aides de la PAC 2015, à cause de leur diversification dans les activités équestres.

Alors qu’en 2013, les établissements équestres avaient été intégrés au premier pilier de la PAC, ces établissements ont été placés en 2015 dans la « liste négative » du 2 de l'article 9 du règlement n° 1307/2013 du Parlement européen et du Conseil du 17 décembre 2013 établissant les règles relatives aux paiements directs en faveur des agriculteurs au titre des régimes de soutien relevant de la politique agricole commune.

Ces signaux contradictoires ne sont évidemment pas tenables pour les nombreux agriculteurs concernés qui ont finalement été exclus du bénéfice des aides de la PAC.

Il souhaite connaître les raisons pour lesquelles une instruction technique confirmant l’exclusion a été prise pour restreindre l’accès à ces aides. Il souhaite également savoir s’il compte revenir sur cette exclusion.

1.jpg

 

 

947589073.jpg


Question à Madame la Ministre de la Santé
Thème : kinés, EPHAD, remboursement
Date de publication au Journal Officiel : 17/01/2017

 

M. LIONEL TARDY interroge Madame la ministre des affaires sociales et de la santé sur les pratiques de l’Assurance maladie en matière de kinésithérapie.

Premièrement, afin de diminuer le coût de la prise en charge des résidents en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), il semblerait prévu que les personnes de plus de 75 ans vivant en EPHAD ne puissent plus bénéficier que de la rééducation à la marche, indépendamment d’autres pathologies associées, ce qui génèrerait évidemment une situation d’inégalité flagrante entre les patients.

Deuxièmement, des masseurs-kinésithérapeutes déplorent le caractère inadapté et obsolète de la prise en charge financière par les CPAM lorsqu’ils disposent notamment de piscines de rééducation.

Il souhaite connaître ses intentions sur ces deux sujets.

2.jpg

 

 

947589073.jpg


Question à Madame la Ministre de la Fonction publique
Thème : infirmiers-anesthésistes, décret
Date de publication au Journal Officiel : 17/01/2017

 

M. LIONEL TARDY attire l’attention de Madame la ministre de la fonction publique sur la situation des infirmiers anesthésistes diplômés d'État (IADE).

Compte tenu de leur formation et de leur savoir-faire, ces derniers revendiquent la reconnaissance d'un statut spécifique des IADE dans la fonction publique hospitalière et la réévaluation de leur grille indiciaire.

Un décret étant en préparation et des propositions du Ministère de la Santé devant être soumises à arbitrage interministériel, il souhaite connaître sa position à ce sujet.

3.jpg

 

 

947589073.jpg


Question à Monsieur le Ministre de la Justice
Thème : CJUE, données, conservation
Date de publication au Journal Officiel : 17/01/2017

 

M. LIONEL TARDY interroge Monsieur le garde des sceaux, ministre de la justice sur la portée de l’arrêt Tele2 rendu le 21 décembre 2016 par la Cour de Justice de l’Union Européenne qui a ainsi estimé que « les états membres ne peuvent pas imposer une obligation générale de conservation de données aux fournisseurs de services de communications électroniques ». 

Cet arrêt s’inscrit dans le prolongement de l’invalidation, par un arrêt de la CJUE en date du 8 avril 2014 (arrêt DigitalRights), de la directive 2006/24/CE sur la conservation des données. Dans une réponse formulée le 7 juin 2016 à sa question n°54368, Monsieur le garde des sceaux avait estimé que cet arrêt était sans impact sur les dispositions nationales, notamment l’article L. 34-1 du code des postes et communications électroniques, dans la mesure où ces dernières sont antérieures à la directive invalidée.

Or, l’arrêt Tele2 vient infirmer une telle interprétation. Pour la CJUE, les mesures nationales de conservation des données par les fournisseurs de services de communications électroniques relèvent bien du champ d’application du droit de l’Union.

Partant de là, la CJUE, sans rejeter le principe même d’une conservation des données de connexion, vient rappeler quelques conditions intangibles devant être scrupuleusement respectées par les législations nationales.

En particulier, elle rappelle que le principe fondamental doit rester celui du respect de la vie privée, et que les dérogations à la protection des données à caractère personnel et les limitations de celle-ci s’opèrent dans les limites du strict nécessaire. La CJUE précise que l’exception (conservation des données de connexion) ne doit aucunement devenir la règle.

Or, l’article L.34-1 précité, s’il pose le principe d’un effacement ou anonymisation des données de connexion, prévoit immédiatement une dérogation permettant la conservation des données de connexion pour une durée d’un an. Le non-respect par les fournisseurs de services de communications électroniques de cette disposition est pénalement sanctionné.

En outre, pour la CJUE, seule la lutte contre la criminalité grave est susceptible de justifier l’ingérence résultant d’une réglementation nationale prévoyant la conservation des données relatives au trafic et des données de localisation.

Par ailleurs, elle conditionne l’accès aux données conservées au respect de plusieurs exigences.

Premièrement, l’accès doit être subordonné à un contrôle préalable effectué soit par une juridiction soit par une entité administrative indépendante, ce qui pose la question de la validité des demandes formulées au titre 1) d’enquêtes diligentées sous l’autorité du Parquet, et 2) du droit de communication de l’administration pour des données conservées par les fournisseurs de services de communications électroniques, dans la mesure où il n’existe à ce jour aucun contrôle préalable des demandes de l’administration – hormis pour les sujets relevant de l’accès administratif aux données de connexion soumis au contrôle de la CNCTR.

Deuxièmement, les personnes dont les données conservées ont été demandées par les autorités doivent être informées par ces dernières, dès lors que cette communication n’est pas susceptible de compromettre les enquêtes menées. Enfin, la conservation des données doit avoir lieu sur le territoire de l’Union, ce qui pose la question de la validité de demandes portant sur des données conservées hors de l’Union par de grands acteurs d’Internet.

Par conséquent, il souhaite donc obtenir des précisions quant à la portée de cet arrêt Tele2 sur les procédures initiées au niveau national visant à solliciter de la part des fournisseurs de services de communications électroniques, la transmission de données sur l'activité de leurs utilisateurs. En particulier, dans la mesure où le non-respect des principes rappelés par la CJUE fait peser un risque sur ces procédures, il souhaite connaître les moyens qu’il compte mettre en œuvre pour mettre en conformité notre droit national, notamment pour ce qui concerne le droit de communication de l'administration, avec les prescriptions formulées par la CJUE.

4.jpg

11 janvier 2017

Examen de la proposition de loi de lutte contre l'accaparement des terres agricoles et de développement du biocontrôle

La proposition de loi relative à la lutte contre l’accaparement des terres agricoles et au développement du biocontrôle a été déposée par le groupe socialiste le 21 décembre 2016 afin d’être examinée dans les plus brefs délais par l’Assemblée nationale.

Dans sa première partie, elle reprend des articles de la loi dite « Sapin 2 » qui ont été censurés par le Conseil constitutionnel. Ces articles portent sur le foncier agricole et visent notamment à étendre le droit de préemption des SAFER (Sociétés d'Aménagement Foncier et d'Etablissement Rural).

Dans sa seconde partie, elle vise à faciliter l’utilisation des produits de biocontrôle (agents et produits utilisant des mécanismes naturels dans le cadre de la lutte intégrée contre les ennemis des cultures).

Le but de la première partie est d’éviter des affaires comme celles des investisseurs étrangers qui avaient acheté 1700 hectares de terres agricoles dans l’Indre.

La préservation des terres agricoles est essentielle. Attention cependant à éviter les atteintes excessives contre le droit de propriété, et que tout nouveau pouvoir des SAFER soit efficace et suivi de moyens.

C'est ce que j'ai rappelé en introduction, mercredi matin en Commission des Affaires économiques : 


 

Avec l’adoption d’un de mes amendements, nous avons aussi profité de ce texte pour supprimer deux comités qui ne se réunissaient plus : la commission paritaire nationale des baux ruraux et les comités techniques départementaux relatifs à l’autorisation de certains travaux d’amélioration du bien loué dans le cadre du statut du fermage.

15941054_10208393407337142_8219814093081624623_n.jpg

15894339_10208393407377143_4680848812771757509_n.jpg