Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cnpa

  • ANNECY : Assemblée générale du CNPA Haute-Savoie (Conseil National des Professions de l'Automobile)

    Imprimer

    1.jpg

    2.jpg

    Dauphiné Libéré du 8 novembre :

    annecy,cnpa,automobile,haute-savoie

    Essor Savoyard du 12 novembre :

    annecy,cnpa,automobile,haute-savoie,presse,dauphine

  • Assemblée générale départementale du CNPA à ANNECY

    Imprimer

     presse,dauphine,cnpa,haute-savoie,tardy,perissoud,automobile

     Dauphiné Libéré du 21 octobre :

    10 - 21octo14 - DL CNPA.jpeg

  • Le baromètre du CNPA

    Imprimer

    Le CNPA (Conseil National des Professionnels de l'Automobile) vient de sortir son baromètre concernant le 2ème trimestre 2011.

    Ce baromètre détaille sur 20 pages toutes les informations concernant la profession :

    • climat économique
    • chiffres clés
    • activité vente
    • activité après-vente
    • marge vente et après-vente
    • stocks
    • emplois
    • prospective
    • location de véhicules.

    Le secteur de l'automobile représente 10% des emplois en France.

    Lien vers le baromètre du CNPA

    Le Baromètre du CNPA.jpg

  • Assemblée générale du CNPA à ANNECY

    Imprimer

    Le Conseil National des Professions de l'Automobile (CNPA), secteur de la Haute-Savoie (présidé par Jean-Michel Perissoud), tenait ce matin son assemblée générale à Annecy.

    Après le traditionnel rapport financier et le rapport moral, le président a lancé comme thème de débat "être responsable en temps de crise", avec un intervenant "très décalé" par rapport aux préoccupation de la profession

    En effet, le thème a été développé par le professeur Patrick Georges, médecin neurochirurgien spécialisé dans les sciences de l'intelligence humaine, qui enseigne par ailleur le management à HEC Exécutive education et au Collège des Ingénieurs de Paris.

    En 1 heure, le professeur Patrick Georges a passé en revue les problématique liées :

    • au fonctionnement du cerveau
    • à l'organisation personnelle
    • à la résistance au stress
    • au leadership
    • à la motivation du personnel ...

    ... exposé particulièrement intéressant qu'il serait beaucoup trop long à vous détailler.

    Quelques infos à retenir :

    • Notre cerveau travaille à la vitesse de 800 mots minute (alors que nous sommes abreuvés de 4000 mots/minute) : donc il sélectionne, ce qui explique notre sentiment d'éternelle insatisfaction en fin de journée (j'aurai du faire ceci, jai oublié celà ... je n'ai pas fait celà). Il faut faire avec.
    • Notre mémoire de court terme est pleine au bout d'une minute : donc toujours commencer par la conclusion.
    • Pour étre heureux, il faut savoir se définir par ce que l'on accepte et non plus par ce que l'on désire ...

    Sur l'organisation de votre journée :

    • Nous avons deux pics d'intelligence dans la journée : 3 heures après le réveil (méméoire profonde) et 10 heures après le réveil (vitesse de mémoire)
    • Ne pas commencer par éplucher ses mails et les journaux (pas avant 11 heures) : gérer l'avenir en premier, le présent après. C'est comme le café, les mails et le courrier ne sont que des excitants !
    • Se poser la question en début de journée : qu'est-ce que j'aurai fait d'important avant ce soir ?
    • Pas de réunion de groupe le matin avant 11 heures (où à 2 personnes maximum)
    • Commencer par les tâches dures et finir par les tâches excitantes
    • Un bureau vide ... apporte 12% d'intelligence en plus !
    • Ne jamais travailler en open space : on a besoin de moins de 50 db pour travailler. En open space on est en moyenne interrompu dans notre travail toutes les 12 minutes, alors que notre mémoire a besoin de 20 minutes pour se focaliser sur un sujet. La voix humaine étant gérée de façon prioritaire par notre cerveau, il est dur de se concentrer dans un open space ...

    P1090733.JPG

  • Assemblée générale du CNPA à ANNECY

    Imprimer

    Assemblée générale très intéressante du CNPA (Centre National des Professionnels de l'Automobile) ce samedi matin.

    Le président départemental du syndicat, Jean-Michel Périssoud, a abordé les 3 sujets suivants :

    • les solutions techiques du CNPA sur les problématiques d'hygiène, de sécurité et d'environnement
    • le bac professionnel en 3 ans
    • ateliers de réparation : la peur du vide

    Retenu par la réunion de travail sur les sites olympiques au Conseil Général, je n'ai pu assister qu'au dernier thème, celui des ateliers de réparation.

    L'exposé chiffré sur la problématique des ateliers de réparation a été particulièrement intéressant (voir fichier joints ci-dessous).

    Cet exposé alarmant avait pour but d'attirer l'attention des participants sur la remise en cause nécessaire de leur modèle économique : en général, un concessionnaire automobile vend avec peu de marge et se rattrape sur les réparations, ce qui permet un équilibre global de son activité.

    Mais l'activité de réparation fléchi et fléchira de plus en plus (marché de 21 milliards) :

    • le taux de panne est passé de 25% en 1993 à 8% en 2005
    • le pas d'entretien des véhicules est passé de 10000 kms en 1993 à 26000 kms en 2009
    • un véhicle ne parcoure en moyenne que 12100 kms/an et ça va baisser (donc moins d'entretien)
    • le nombre d'opérations en atelier baissera de 17% d'ici 2015 ...

    Nous avons ensuite débattu des mesures gouvernementales prises en direction de l'automobile (prime à la casse, bonus/malus ...) et de leur incidence pour les professionnels de l'automobile.

    Evolution future de l'activité après-vente

    P1040973.JPG