Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

deportation

  • ANNECY : Cérémonie de commémoration de la Journée Nationale du Souvenir des Victimes est des Héros de la Déportation

    Imprimer

    1.jpg

    2.jpg

    3.jpg

    annecy,ceremonie,commemoration,journee nationale,souvenir,victimes,heros,deportation,haute-savoie

  • ALBY-SUR-CHERAN : Cérémonie de commémoration de la Journée Nationale du Souvenir des Victimes est des Héros de la Déportation

    Imprimer

    1.jpg

    2.jpg

    alby-sur-cheran,ceremonie,commemoration,journee nationale,souvenir,victimes,heros,deportation,haute-savoie

    alby-sur-cheran,ceremonie,commemoration,journee nationale,souvenir,victimes,heros,deportation,haute-savoie

  • Cérémonie du 72ème anniversaire de la Déportation à Saint-Eustache

    Imprimer

    934050_10205732055285004_790547569503126590_n.jpg

    1470093_10205732057805067_6031601605546170610_n.jpg

    10276992_10205732055925020_7778998509868007535_n.jpg

    10344819_10205732056765041_5809944886063169515_n.jpg

    12471378_10205732063485209_3960719892733053190_o.jpg

    saint eustache,ceremonie,deportation,72 ans

    Dauphiné Libéré du 2 janvier :

    saint eustache,ceremonie,deportation,72 ans

  • Cérémonies du 71ème anniversaire de la Déportation à SAINT-EUSTACHE

    Imprimer

    Beaucoup de monde ce matin à Saint-Eustache pour la 71ème cérémonie de la Déportation, en présence du Préfet, des sénateurs Carle et Pellevat, de la vice-présidente du conseil général Françoise Camusso, de Michèle Lutz, maire de Doussard et des maires de la communauté de communes de la Rive gauche du Lac et du Pays de Faverges.

    Le village de Saint-Eustache est reconnu comme un « village martyr » de la seconde guerre mondiale.

    Cette tragédie est décrite dans un opuscule intitulé « La Tragédie de Saint-Eustache, mémoire du dernier jour » par Guy Pégatoquet, Michel Folliet et Joseph Tilliet , publié en 2003 :

    "… Le mercredi 22 décembre 1943, trois soldats allemands, dont un officier, sont tués au Hameau de Lavray. Le moulin de Jean Armataffet, maire de Saint-Eustache, vient d'être le théâtre d'un sanglant affrontement entre le corps franc Simon et les soldats allemands en quête de victuailles.

    La vengeance ne se fait pas attendre et le 31 décembre 1943, la Wehrmacht, les SS et la Gestapo encerclent à l'aube plusieurs hameaux de la commune, pillent les fermes et arrêtent 28 habitants (plus de 10% de la population) qui sont conduits à l'école "prison" Saint-François à Annecy.

    Après interrogatoire, 4 seront relâchés, 24 vont connaître les camps de concentration et 4 seulement reviendront en 1945 à Saint-Eustache, où 9 veuves et 33 orphelins espèrent ..."

    Dépôt de gerbe devant la stèle de la Croix Blanche :

    saint-eustache,deportation,cermonie,guerre,resistantsaint-eustache,deportation,cermonie,guerre,resistant

    Messe puis cérémonie sur la place du village :

    saint-eustache,deportation,cermonie,guerre,resistant

    saint-eustache,deportation,cermonie,guerre,resistant

    saint-eustache,deportation,cermonie,guerre,resistant

    saint-eustache,deportation,cermonie,guerre,resistant

    saint-eustache,deportation,cermonie,guerre,resistant

    Dauphiné Libéré du 3 janvier :

    saint-eustache,deportation,cermonie,guerre,resistant

  • Cérémonie en hommage aux victimes de la déportation à ANNECY

    Imprimer

     annecy,presse,dauphine,ceremonie,deportation,hommage,liberation

    annecy,presse,dauphine,ceremonie,deportation,hommage,liberation

    Dauphiné Libéré du 28 avril :

    04 - 28avril14 DL Commemoration  .jpg

  • 70ème anniversaire de la Déportation à SAINT-EUSTACHE

    Imprimer

     

    Beaucoup de monde ce matin à Saint-Eustache pour la 70ème cérémonie de la Déportation, en présence du Préfet, des sénateurs Hérisson, Amoudry et Carle, de la vice-présidente du conseil général et conseillère générale du canton Françoise Camusso, des maires du canton.

    Le village de Saint-Eustache est reconnu comme un « village martyr » de la seconde guerre mondiale.

    Cette tragédie est décrite dans un opuscule intitulé « La Tragédie de Saint-Eustache, mémoire du dernier jour »par Guy Pégatoquet, Michel Folliet et Joseph Tilliet , publié en 2003 :

    "… Le mercredi 22 décembre 1943, trois soldats allemands, dont un officier, sont tués au Hameau de Lavray. Le moulin de Jean Armataffet, maire de Saint-Eustache, vient d'être le théâtre d'un sanglant affrontement entre le corps franc Simon et les soldats allemands en quête de victuailles.

    La vengeance ne se fait pas attendre et le 31 décembre 1943, la Wehrmacht, les SS et la Gestapo encerclent à l'aube plusieurs hameaux de la commune, pillent les fermes et arrêtent 28 habitants (plus de 10% de la population) qui sont conduits à l'école "prison" Saint-François à Annecy.

    Après interrogatoire, 4 seront relâchés, 24 vont connaître les camps de concentration et 4 seulement reviendront en 1945 à Saint-Eustache, où 9 veuves et 33 orphelins espèrent ..."

    Lien vers toutes les photos sur ma page FACEBOOK

    Dépôt de gerbe devant la stèle de la Croix Blanche :

    saint-eustache,monument,stele,deportation,guerre,maquisard,resistant

    saint-eustache,monument,stele,deportation,guerre,maquisard,resistant

    Messe à la mémoire des Déportés :

    saint-eustache,monument,stele,deportation,guerre,maquisard,resistant

    Remise de la croix du combattant à René Barithel, dépôt de gerbe et inauguration stèle commémorative :

    saint-eustache,monument,stele,deportation,guerre,maquisard,resistant

    saint-eustache,monument,stele,deportation,guerre,maquisard,resistant

    saint-eustache,monument,stele,deportation,guerre,maquisard,resistant

    Dauphiné Libéré du 2 janvier :

    saint-eustache,monument,stele,deportation,guerre,maquisard,resistant

    Essor du 9 janvier :

    presse,dauphine,saint-eustache,monument,stele,deportation,guerre,maquisard,resistant

  • 70ème anniversaire de la rafle de l'hôtel des Marquisats à ANNECY

    Imprimer

    Emouvante double cérémonie ce dimanche matin :

    • la première devant l'Hôtel des Marquisats où 20 femmes et enfants juifs ont été raflés et déportés le 16 novembre 1943
    • la seconde Quai Jules Philippe, devant l'école, où 6 enfants juifs ont été arrêtés et déportés le même jour.

    Samuel Pintel, qui avait 6 ans en 1943, a expliqué avec émotion, comment sa mère, qui sera raflée, la précipité contre une mère non-juive présente, ce qui le sauvera.

    Pris en charge par l'OSE de Chambéry, puis conduit à la colonie d'enfants juifs réfugiés d'Izieu par Miron Zlatin, il en repartira quelques mois avant la rafle des enfants d'Izieu ...

    annecy,deportation,rafle,juif,guerre,nazi

    annecy,deportation,rafle,juif,guerre,nazi

    annecy,deportation,rafle,juif,guerre,nazi

    Dauphiné Libéré du 18 novembre :

    annecy,deportation,rafle,juif,guerre,nazi

    annecy,deportation,rafle,juif,guerre,nazi

  • 69ème anniversaire de la déportation d'habitants de SAINT-EUSTACHE

    Imprimer

    Cérémonie émouvante ce matin à Saint-Eustache, en présence du Préfet et des sénateurs Herisson et Carle, avec dépôt de gerbe devant la stèle de la Croix Blanche, puis après la messe du Souvenir, dépôt de gerbe aux Monuments aux morts devant la mairie.

     

    Le village de Saint-Eustache est reconnu comme un « village martyr » de la seconde guerre mondiale.

     

    Cette tragédie est décrite dans un opuscule intitulé « La Tragédie de Saint-Eustache, mémoire du dernier jour »parGuy Pégatoquet, Michel Folliet et Joseph Tilliet , publié en 2003 :

     

    "… Le mercredi 22 décembre 1943, trois soldats allemands, dont un officier, sont tués au Hameau de Lavray. Le moulin de Jean Armataffet, maire de Saint-Eustache, vient d'être le théâtre d'un sanglant affrontement entre le corps franc Simon et les soldats allemands en quête de victuailles.

     

    La vengeance ne se fait pas attendre et le 31 décembre 1943, la Wehrmacht, les SS et la Gestapo encerclent à l'aube plusieurs hameaux de la commune, pillent les fermes et arrêtent 28 habitants (plus de 10% de la population) qui sont conduits à l'école "prison" Saint-François à Annecy.

     

    Après interrogatoire, 4 seront relâchés, 24 vont connaître les camps de concentration et 4 seulement reviendront en 1945 à Saint-Eustache, où 9 veuves et 33 orphelins espèrent ..."

     

     Lien vers les photos sur ma fiche Facebook

    saint-eustache,deportation,ceremonie,gestapo,resistant,souvenir

    saint-eustache,deportation,ceremonie,gestapo,resistant,souvenir

    saint-eustache,deportation,ceremonie,gestapo,resistant,souvenir

  • Cérémonie à la mémoire des juifs déportés à ANNECY

    Imprimer

    Emouvante double cérémonie ce dimanche matin :

    • la première devant l'Hôtel des Marquisats où 20 femmes et enfants juifs ont été raflés et déportés le 16 novembre 1943
    • la seconde Quai Jules Philippe, devant l'école, où 6 enfants juifs ont été arrêtés et déportés le même jour.

    Samuel Pintel, qui avait 6 ans en 1943, a expliqué avec émotion, comment sa mère, qui sera raflée, la précipité contre une mère non-juive présente, ce qui le sauvera. Pris en charge par l'OSE de Chambéry, puis conduit à la colonie d'enfants juifs réfugiés d'Izieu par Miron Zlatin, il en repartira quelques mois avant la rafle des enfants d'Izieu ...

    Izieu où le 6 avril 1944, les troupes de la Gestapo, sous le commandement de Barbie, investissent l'orphelinat et arrêtent les 44 enfants présents, ainsi que 7 adultes. Tous seront envoyés au camp de Drancy, puis vers les camps de la mort.

    42 enfants seront gazés à leur arrivée à Auschwitz, 2 enfants plus agés et Miron Zlatin seront envoyés à Tallinn et exécutés par balles.

    Absente au moment de la rafle, Sabine Zlatin, désormais surnommée "la Dame d'Izieu", a consacré le reste de sa vie à son combat pour la mémoire de ces enfants.

    annecy,juif,deportation,nazi,guerre

    annecy,juif,deportation,nazi,guerre

  • 68ème anniversaire de la Déportation à SAINT-EUSTACHE

    Imprimer

    Cérémonie émouvante ce matin à Saint-Eustache, en présence du Président de l'Assemblée nationale, du Préfet et des 3 sénateurs de la Haute-Savoie, avec dépôt de gerbe devant la stèle de la Croix Blanche, puis après la messe du Souvenir, dépôt de gerbe aux Monuments aux morts devant la mairie.

     

    Le village de Saint-Eustache est reconnu comme un « village martyr » de la seconde guerre mondiale.

     

    Cette tragédie est décrite dans un opuscule intitulé « La Tragédie de Saint-Eustache, mémoire du dernier jour »parGuy Pégatoquet, Michel Folliet et Joseph Tilliet , publié en 2003 :

     

    "… Le mercredi 22 décembre 1943, trois soldats allemands, dont un officier, sont tués au Hameau de Lavray. Le moulin de Jean Armataffet, maire de Saint-Eustache, vient d'être le théâtre d'un sanglant affrontement entre le corps franc Simon et les soldats allemands en quête de victuailles.

     

    La vengeance ne se fait pas attendre et le 31 décembre 1943, la Wehrmacht, les SS et la Gestapo encerclent à l'aube plusieurs hameaux de la commune, pillent les fermes et arrêtent 28 habitants (plus de 10% de la population) qui sont conduits à l'école "prison" Saint-François à Annecy.

     

    Après interrogatoire, 4 seront relâchés, 24 vont connaître les camps de concentration et 4 seulement reviendront en 1945 à Saint-Eustache, où 9 veuves et 33 orphelins espèrent ..."

     

    saint-eustache,ceremonie,souvenir,deportation,resistant,gestapo

    saint-eustache,ceremonie,souvenir,deportation,resistant,gestapo

    Dauphiné Libéré du 02 janvier

    saint-eustache,ceremonie,souvenir,deportation,resistant,gestapo

  • Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation à ALBY-SUR-CHERAN et ANNECY

    Imprimer

    Beaucoup de communes ont organisé ce matin une cérémonie à l'occasion de ce 66ème anniversaire de la libération des camps.

    Comme d'habitude, les horaires se chevauchant, je n'ai pu assister qu'aux cérmonies d'Alby-sur-Chéran (à 9 h 30) et d'Annecy (à 11 heures 15).

    alby-sur-cheran,annecy,deportation,victime,ceremonie

    Dauphiné Libéré du 25 avril 

    alby-sur-cheran,annecy,presse,dauphine,deportation,victime,ceremoniealby-sur-cheran,annecy,deportation,victime,ceremonie

    Hebdo des Savoie du 28 avril

    alby-sur-cheran,annecy,presse,dauphine,deportation,victime,ceremonie

  • Cérémonie et animations sur le canton de FAVERGES

    Imprimer

    Ce matin, direction le bout du lac, pour assister à la cérémonie en souvenir des victimes et héros de la déportation à Faverges. Cette cérémonie a été décalée au samedi par la municipalité, au lieu du traditionnel dernier dimanche d'avril.

    faverges,doussard,talloires,ceremonie,deportation,animation,amerique

    Dauphiné Libéré du 25 avril

    faverges,doussard,talloires,presse,dauphine,ceremonie,deportation,animation,amerique

    Essor Savoyard du 28 avril

    faverges,doussard,talloires,presse,dauphine,ceremonie,deportation,animation,amerique

    Puis direction Doussard pour assister à la 9ème édition du week-end américain, organisé par l'AHVSR (Amicale des Hameaux de Verthier, Sollier, la Reisse).

    Chaque année, plusieurs centaines d'autos, de motos, de véhicules militaires d'époque ... venus de France et de l'étranger se rassemblent autour de la salle polyvalente avec au programme expositions, animations, démonstrations, spectacles et concerts.

    faverges,doussard,talloires,ceremonie,deportation,animation,ameriquefaverges,doussard,talloires,ceremonie,deportation,animation,amerique

    ... et enfin, petit détour par Talloires (camping d'Angon) pour saluer les organisateurs du rassemblement de "Coccinelles". Il s'agit de la 14ème édition de ce rassemblement, organisé par le Cox Club d'Annecy, qui rassemble plus de 400 véhicules venus de toute la France et de l'étranger !

    Ca bouge au bout du lac !

    faverges,doussard,talloires,ceremonie,deportation,animation,ameriquefaverges,doussard,talloires,ceremonie,deportation,animation,ameriquefaverges,doussard,talloires,ceremonie,deportation,animation,amerique

  • 67 ème anniversaire de la Déportation à SAINT-EUSTACHE

    Imprimer

    Cérémonie émouvante ce matin avec dépôt de gerbe devant la stèle de la Croix Blanche, puis après la messe du Souvenir, dépôt de gerbe aux Monuments aux morts devant la mairie.

     

    Le village de Saint-Eustache est reconnu comme un « village martyr » de la seconde guerre mondiale.

     

    Cette tragédie est décrite dans un opuscule intitulé « La Tragédie de Saint-Eustache, mémoire du dernier jour » par Guy Pégatoquet, Michel Folliet et Joseph Tilliet , publié en 2003 :

     

    "… Le mercredi 22 décembre 1943, trois soldats allemands, dont un officier, sont tués au Hameau de Lavray. Le moulin de Jean Armataffet, maire de Saint-Eustache, vient d'être le théâtre d'un sanglant affrontement entre le corps franc Simon et les soldats allemands en quête de victuailles.

     

    La vengeance ne se fait pas attendre et le 31 décembre 1943, la Wehrmacht, les SS et la Gestapo encerclent à l'aube plusieurs hameaux de la commune, pillent les fermes et arrêtent 28 habitants (plus de 10% de la population) qui sont conduits à l'école "prison" Saint-François à Annecy.

     

    Après interrogatoire, 4 seront relâchés, 24 vont connaître les camps de concentration et 4 seulement reviendront en 1945 à Saint-Eustache, où 9 veuves et 33 orphelins espèrent..."

    P1140429.JPGP1140438.JPG

  • Dauphiné Libéré du 4 mai 2010

    Imprimer

    05 - 4mai10 DL1.jpg

  • Cérémonie de remise des prix du Concours national de la Résistance et de la Déportation à ANNECY

    Imprimer

    3500 collégiens et lycéens, dans plus de 52 établissements, ont pris part à ce concours départemental annuel, organisé par le Conseil Général.

    Parmi eux, de nombreux collégiens, lycéens, leurs parents et leurs enseignants ont assisté ce dimanche à la cérémonie au Théâtre de Bonlieu.

    De nombreux résistants ont également honoré cette cérémonie de leur présence.

    Plusieurs prix ont été remis :

    • devoirs indivuduels
    • travaux collectifs
    • travaux collectifs audi-visuels

    Bravo à tous ces jeunes qui par leur actions contribuent au devoir de mémoire.

    P1110245.JPG
    P1110255.JPG
  • Dauphiné Libéré du 2 janvier 2010

    Imprimer

    02 janvier 10 DL.jpg

  • 66 ème anniversaire de la Déportation à SAINT-EUSTACHE

    Imprimer

    Cérémonie émouvante avec dépôt de gerbe devant la stèle de la Croix Blanche, puis après la messe du Souvenir, dépôt de gerbe aux Monuments aux morts.

     

    Le village de Saint-Eustache est reconnu comme un « village martyr » de la seconde guerre mondiale.

     

    Cette tragédie est décrite dans un opuscule intitulé « La Tragédie de Saint-Eustache, mémoire du dernier jour » par Guy Pégatoquet, Michel Folliet et Joseph Tilliet , publié en 2003 :

     

    "… Le mercredi 22 décembre 1943, trois soldats allemands, dont un officier, sont tués au Hameau de Lavray. Le moulin de Jean Armataffet, maire de Saint-Eustache, vient d'être le théâtre d'un sanglant affrontement entre le corps franc Simon et les soldats allemands en quête de victuailles.

     

    La vengeance ne se fait pas attendre et le 31 décembre 1943, la Wehrmacht, les SS et la Gestapo encerclent à l'aube plusieurs hameaux de la commune, pillent les fermes et arrêtent 28 habitants (plus de 10% de la population) qui sont conduits à l'école "prison" Saint-François à Annecy.

     

    Après interrogatoire, 4 seront relâchés, 24 vont connaître les camps de concentration et 4 seulement reviendront en 1945 à Saint-Eustache, où 9 veuves et 33 orphelins espèrent..."

     

    P1060425.JPG
    P1060442.JPG
  • Dauphiné Libéré du 14 mai 2009

    Imprimer

    05 -14mai09 DL1.jpg