Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

francois hollande

  • Congrès de Versailles : détermination et fermeté face aux attaques terroristes à PARIS

    Imprimer

    Trois jours après les attentats de Paris, il n’y a pas de mots assez forts pour condamner ces odieuses attaques terroristes qui ont frappé la capitale de notre pays.

    Toutes mes pensées vont aux proches des victimes innocentes lâchement assassinées ou blessées par des barbares. Il faut bien sûr saluer le courage et l’engagement des personnes qui ont assisté les victimes : personnel médical, hospitalier, pompiers, gendarmes, policiers, militaires…

    Vous avez été nombreux aujourd'hui à vous réunir et vous recueillir pour leur rendre hommage. Ce message d'unité était indispensable.

    Ces actes d’une extrême violence sont sans précédent sur le sol français.

    Les terroristes se sont attaqués aux symboles de notre vivre-ensemble : la liberté, le partage, la culture. Ils veulent nous diviser, nous faire peur, jeter l’effroi parmi la société. Devant cette abomination et cette haine, nous ne devons pas céder et montrer notre unité et notre détermination.

    Nos valeurs sont plus fortes que leur terreur. Notre liberté, notre égalité et notre fraternité nous aideront à nous relever pour ressortir plus forts de cette épreuve.

    Le Président de la république, qui nous a aujourd’hui réunis en Congrès, a décidé de prendre des mesures exceptionnelles.

    L’état d’urgence sera prolongé de 3 mois avec la saisine du Parlement et des modifications de la Constitution, aux articles 16 et 36, devraient intervenir.

    La déchéance de nationalité pourra être proclamée pour des personnes accusées de terrorisme, y compris quand ces dernières sont nées françaises, à condition qu’elles aient une autre nationalité. L’expulsion des binationaux accusés de terrorisme sera facilitée. De plus, la question de la légitime défense des policiers sera traitée.

    Je salue la décision du Chef de l’Etat de mettre des nouveaux moyens et de créer des milliers de postes pour faire face à cette situation exceptionnelle : 5 000 postes de policiers et gendarmes, 2500 postes pour le Ministère de la Justice, 1 000 postes pour les douanes, aucune réduction d’effectif de l’armée avant 2019 et le rappel des réservistes.

    Ces mesures budgétaires seront intégrées au Projet de Loi de finances pour 2016 (en deuxième lecture) et occasionneront un surcroît de dépenses : au respect du pacte de stabilité, le Président de la République oppose un pacte de sécurité.

    La prolongation de l’état d’urgence va faciliter les perquisitions et les assignations à résidence. Le PNR européen devra être opérationnel avant la fin 2015.

    A cela s’ajoute l’intensification des bombardements sur les positions des terroristes de Daech et la tenue d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU dans les prochains jours, avec en vue une résolution. Ainsi qu’une rencontre de Président de la République avec les présidents Obama et Poutine afin d’aller, enfin, vers une grande et unique coalition contre Daech.

    Face aux attentats les plus meurtriers jamais commis dans notre pays, nous devons plus que jamais être unis, fermes et déterminés face à la guerre qui nous est maintenant déclarée.

    5.jpg3.jpg

    2.jpg

    4.jpg

    Dauphiné Libéré du 17 novembre :

    paris,versaille,congres,francois hollande

    Dauphiné Libéré du 18 novembre :

    paris,versaille,congres,francois hollande,presse,dauphine

  • Ukraine: Lionel Tardy fustige François Hollande

    Imprimer

    annecy,presse,dauphine,lionel tardy,tweet,ukraine,francois hollande

     Dauphiné Libéré du 25 août :

    08 - 25aout14 DL LT Ukraine.jpg