Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

luc chatel

  • ANNECY-LE-VIEUX : Réunion publique avec Luc CHATEL

    Imprimer

    1.jpg

    2.jpg

    3.jpg

    chatel.jpg

    Luc Chatel.jpg

  • Conseil national ‎Les Republicains‬ à Paris

    Imprimer

    ... élection du nouveau president du Conseil national

    12742565_10205983385648106_2152735978881237286_n.jpg

    12715368_10205984094025815_333586635396849835_n.jpg

    12733433_10205984094665831_6842986769062566846_n.jpg

    12742398_10205983383488052_3451839684530361780_n.jpg

    02 - 15fev16 DL LR Conseil national .jpg

  • CHAVANOD : Table ronde au Lycée Baudelaire sur le thème "médias et conflits : une information libre ?" avec les journalistes Philippe Rochot et Luc Chatel

    Imprimer

    Participation à la table ronde au Lycée Baudelaire 1.jpg

    Participation à la table ronde au Lycée Baudelaire 2.jpg

    Participation à la table ronde au Lycée Baudelaire 3.jpg

  • L'action du Gouvernement pour améliorer les conditions de vie des étudiants

    Imprimer

    LES CHIFFRES

    • 100 000 : c’est le nombre de boursiers supplémentaires depuis 2008.
    • +13% : c’est l’augmentation du montant des bourses depuis 3 ans.
    • 1,6 Md€ : c’est le budget du Ministère de l’Enseignement supérieur dédié au versement des bourses sur critères sociaux.
    • 44 000 : c’est le nombre de chambres CROUS rénovées ou construites depuis 2007.

    L’ESSENTIEL

    • Le Gouvernement a fait de la formation des jeunes une priorité pour notre pays. Depuis 2007, les budgets consacrés à l’enseignement supérieur et à la recherche ont augmenté de 1,8 Md€ par an, auxquels il faut ajouter les 5 Mds€ dédiés au Plan campus et les 21,9 Mds€ destinés aux investissements d’avenir financés par l’emprunt national.
    • Cet investissement sans précédent pour l’avenir de nos jeunes s’accompagne d’un effort exceptionnel pour améliorer la qualité et le cadre de vie et de travail des étudiants, indispensables à la réussite des études universitaires.
    • Portée par Valérie PÉCRESSE, cette action volontariste traduit l’attachement du Gouvernement à donner à chaque étudiant,  sans exception, sa chance de réussir.

    DEPUIS 2007, RIEN N’A ÉTÉ FAIT POUR AMÉLIORER LES CONDITIONS DE VIE DES ÉTUDIANTS ?

    • La qualité du cadre de vie et de travail des étudiants est une condition indispensable à la réussite de leurs études. C’est pourquoi, parallèlement à l’investissement massif du Gouvernement dans l’enseignement supérieur et la recherche (39 Mds€ sur l’ensemble du quinquennat), Valérie PÉCRESSE a ouvert, dès 2007, le grand chantier « Vie étudiante ».
    • Au terme d’un long travail de concertation, avec les syndicats d’étudiants notamment, le Gouvernement a mis en place un ensemble de mesures concrètes qui concernent aussi bien le logement que les bourses et les aides pour améliorer le quotidien des étudiants. L’objectif est clair : donner à chaque étudiant les meilleures conditions pour réussir.

    QUELLES MESURES POUR LE LOGEMENT ÉTUDIANT ?

    • La question du logement ne doit pas être un frein à la poursuite des études supérieures. C’est pourquoi Valérie PÉCRESSE a lancé un vaste plan de création de chambres universitaires.
      • Depuis 3 ans, 44 000 chambres CROUS ont été rénovées ou construites.
      • En cette rentrée universitaire, plus de 13 000 nouvelles chambres vont être livrées et 28 nouvelles résidences universitaires vont ouvrir leurs portes.
    • Il s’agit d’un effort exceptionnel de l’Etat. En 3 ans, le budget consacré au logement étudiant a quasiment doublé (111,5 M€ en 2010 contre 64 M€ en 2007). A ces financements s’ajoutent 47 M€ mobilisés au titre du plan de relance.
    • Cet effort sera prolongé dans le cadre de l’Opération Campus dotée de 5 Mds€ spécifiquement dédiés à la rénovation de 46 sites.
    • Par ailleurs, pour établir un plan national d’action pour les années à venir, Valérie PÉCRESSE organisera d’ici à la fin de l’année une conférence nationale sur le logement étudiant qui réunira tous les acteurs concernés.

    NE FAUT-IL PAS AIDER EN PRIORITÉ CEUX QUI EN ONT LE PLUS BESOIN ?

    • C’est tout le sens de la refonte de notre système de bourses étudiantes. Depuis 2008, les bourses ont été :
      • Élargies aux classes moyennes, trop longtemps écartées des aides de l’État, grâce à la réforme des critères d’attribution entrée en vigueur en 2008. Depuis 2008, on compte près de 100 000 boursiers supplémentaires, soit 20% de plus qu’en 2007 !
      • Significativement revalorisées : +13% en 3 ans et ce alors que l’inflation a augmenté sur la même période de 6,8%.
    • Pour renforcer encore ces mesures de justice sociale :
      • Tous les étudiants boursiers sont totalement exonérés de droits d’inscription et de sécurité sociale
      • Le ministère de l’enseignement et de la recherche a créé en 2007, le Fonds national d’aide d’urgence, pour venir en aide aux étudiants qui doivent affronter des difficultés exceptionnelles au cours de leur cursus : ces aides peuvent aller jusqu’à 4 000€
    • Le Gouvernement a encore tout récemment réaffirmé son profond attachement à l’amélioration des conditions de vie des étudiants :
      • En décidant de maintenir la possibilité du cumul d’une demi-part fiscale et de l’obtention des Aides personnalisées au logement (APL) ;
      • En annonçant un dixième mois de bourse.

     POURQUOI UN DIXIÈME MOIS DE BOURSE ?

    • Avec l'harmonisation européenne des diplômes, le plan « Réussir en licence » et le développement de la pratique des stages, l’année universitaire s’allonge progressivement à 10 mois. Aujourd’hui, près de 70% des étudiants sont engagés dans des cursus de plus de 9 mois. Il était donc légitime d’en tenir compte et de prolonger notre soutien aux étudiants boursiers.
    • Ce versement d’un dixième mois de bourse sera mis en place en deux temps :
      • Un demi-mois de bourse supplémentaire sera versé dès le mois de septembre 2010 : ce nouveau versement constitue une augmentation de +6% du montant des bourses versées aux étudiants ;
      • Un second demi-mois sera versé au cours de l'année universitaire 2011-2012, lorsque les engagements des universités sur la durée de l'année universitaire seront tenus.
    • Avec la mise en place d’un demi-mois supplémentaire dès cette rentrée, au moment où les étudiants doivent faire des investissements lourds, c’est un geste fort de soutien que nous leur adressons.