Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

merite

  • Assemblée générale de l'association nationale des membres de l'Ordre National du Mérite 74 à LA ROCHE-SUR-FORON

    Imprimer

    Assemblée générale, puis intervention du préfet, remise des brevets, remise du prix du Civisme, dépôt de gerbe, vin d'honneur et repas ... une journée chargée pour Hélène Blanc, la présidente départementale de l'Ordre National du Mérite.

    la roche-sur-foron,merite,onm,assemblee generale

    la roche-sur-foron,merite,onm,assemblee generale

     

  • Bernard Neyret médaillé ..

    Imprimer

    Beaucoup de monde autour de Bernard Neyret, ancien maire de Giez, en ce samedi après-midi.

    Bernard Neyret a reçu les insignes de Chevallier dans l'Ordre National du Mérite, des mains de Françoise Camusso, pour ses 37 années de mandats et de dévouement au service de tous (et ce malgré un grave accident de travail en 1986 ...).

    Chapeau bas.

    P1160521.JPG
    P1160533.JPG
  • Assemblée générale de l'association nationale des membres de l'Ordre National du Mérite à AMANCY

    Imprimer

    L'assemblée générale de la section 74 des membres de l'ordre National du Mérite se tenait cette année à Amancy.

    Forte mobilisation des membres ... et pluie diluvienne lors de la cérémonie au Monument aux Morts.

    Bravo à la présidente Hélène Blanc et à toute son équipe de bénévoles.

    P1160408.JPG
  • 49ème cérémonie de remise des prix du civisme et du dévouement à la Collectivité à CHILLY

    Imprimer

    Cette cérémonie était organisée par : 

    • l'Union Fédérale des Anciens Combattants et Victimes de Guerre de la Haute-Savoie,
    • l'Association des Déportés Internés et Familles de la Haute-Savoie,
    • l'Association des Militants de la Résistance,
    • la Délégation 741 de la France Mutualiste de la Haute-Savoie

    Ce prix a pour but de démontrer pubiquement que la jeunesse de notre pays sait s'investir bénévolement et oeuvrer dans des actions humanitaires vers les personnes en difficulté ou pour les pays en voie de développement.

    Ce prix est décerné chaque année, dans chaque département puis au plan national (Prix du Président de la République).

    Après une présentation individuelle de leur parcours, les 10 lauréats ont été récompensés :

    • BONNET David de Ville-la-Grand
    • CHOUFANI Carine de Saint-Jorioz
    • COUSIN Louis de Metz-Tessy
    • GRAPIN Nicolas d'Evian-les-Bains
    • KERBOULA Myriam de Sillingy
    • MENOUD Emmanuelle de Saint-Pierre-en Faucigny
    • MOUCHET Jeremy de Boëge
    • TEREINS Nicolas d'Annemasse
    • VELLUT Anthony de Faverges
    • VIONNET Aurre de Saint-Julien-en-Genevois
    P11100391.JPG
    P11100421.JPG
  • Mes valeurs

    Imprimer
    5e9f1b64c23ad8720006e002619e225c.jpg



    C'est ma conviction et mon attachement à un certain nombre de valeurs que je veux défendre pour vous et qui me motivent chaque jour dans mon travail de Député.


    Le Mérite :


    Favoriser et reconnaître l’effort, la prise d’initiative, la prise de risques, l’audace.

    Encourager le bénévolat en le valorisant.

    Permettre à ceux qui trébuchent mais qui souhaitent se relancer, d’être soutenus et récompensés.

    Revaloriser le travail, qui doit nous protéger et nous rassembler, en le repositionnant au coeur de nos choix de société, car c’est dans ce travail que se trouvent la dignité et la sécurité.

    Tout ne se vaut pas. C’est à la société d’établir la hiérarchie des valeurs.


    La Justice :


    Etre plus à l’écoute de ceux qui voudraient faire des efforts, mais qui en sont empêchés par leur handicap, en leur permettant de concrétiser leur projet.

    Faciliter l’accès des personnes handicapées à la pratique d’un sport, par des incitations spécifiques au sein des fédérations locales.

    La justice, c’est aussi la lutte contre toutes les discriminations et contre la délinquance plus précisément. Parce qu'aujourd’hui, la justice est trop faible avec les délinquants, trop dure avec les innocents et indifférente à la souffrance des victimes.

    Je suis sûr que vous aussi pensez que ceux qui ont plus de handicaps ou moins la possibilité de se défendre doivent être aidés davantage.


    La Responsabilité :


    C’est la condition impérative pour conserver notre niveau de protection sociale.

    Recevoir de l’aide lorsque l’on est au chômage, malade ou lorsque que l’on n’a plus rien pour vivre est légitime.

    Mais vivre de l’assistanat, gaspiller les ressources de l’assurance maladie, percevoir indûment des prestations n’est pas acceptable. C’est une rupture du contrat social qui met en péril l’équilibre fragile des régimes sociaux qui nous protègent.

    Il faut aider les plus démunis tant en faisant cesser les abus quels qu’ils soient.

    Ne croyez-vous pas comme moi que chacun a des droits, mais aussi des devoirs ?



    Le Respect :


    C’est une des valeurs qui, pour moi, a le plus besoin d’être réaffirmée car elle est le fondement de toute vie en société.

    Il s’élève dans notre pays un immense besoin de respect. Le morcellement de la société et la défiance entre ses différentes composantes donnent à chacun le sentiment qu’il n’est pas respecté par l’autre.

    L’atteinte au prestige de la Nation, le doute jeté sur l’authenticité des promesses républicaines, l’impuissance de l’Etat et l’oubli des devoirs tarissent l’autorité à sa source.

    Je veux donc tout comme vous le retour d’une société qui redonne au mot respect son véritable sens.


    La Confiance :


    Il faut cesser de compliquer la vie de la quasi-totalité des ménages, des entreprises, des collectivités territoriales et des associations, pour régler les problèmes posés par une minorité.

    Il est urgent de simplifier les structures, d'arrêter la machine à produire de la complexité (qui ne résout rien) et se concentrer sur les priorités.

    C’est la mission de l’Etat que de garantir les principes fondateurs, préserver la cohésion sociale et régler les difficultés qui relèvent de sa compétence.

    La confiance que chacun aura en lui même démultipliera la confiance collective.

    Je vous propose qu’ensemble, nous rétablissions ce lien privilégié.