Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rte

  • Audition du président de RTE sur les risques de pénurie d'électricité cet hiver

    Imprimer

    La semaine dernière, RTE (Réseau de transport d'électricité) a alerté sur les risques de pénurie d'électricité cet hiver... Des mesures exceptionnelles sont prévues au cas où (4% de chances qu'elles soient mises en place).

    Mercredi soir en commission des Affaires économiques, j'ai interrogé François Brottes, le président du directoire de RTE, sur le coût de ces mesures et celui de l'importation d'électricité depuis les pays voisins.

    Mon intervention :

    14993457_10207939742835813_8606708586131509755_n.jpg

  • Audition d'Emmanuel Macron sur la situation d'EDF

    Imprimer

    EDF est en crise après le départ de son directeur financier et la baisse de ses bénéfices.

    Mardi, en Commission des Affaires économiques, nous avons auditionné le Ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, sur ses intentions.

    Je l'ai interrogé sur un projet évoqué dans la presse : la cession de sa filiale RTE (Réseau de Transport d'Electricité).

    J'ai également demandé que la situation financière d'EDF ne retombe pas sur les consommateurs d'électricité.

    Mes questions à Emmanuel Macron :



    macron,edf,électricité,audition,rte,recapitalisation,taxe,capital,hinkley

  • Les jeudis de l'énergie : audition du président de RTE

    Imprimer

    Tous les jeudi matin, la commission des affaires économiques auditionne des acteurs de l'énergie : la semaine dernière, l'audition portait sur le nucléaire.

    Ce jeudi matin, dernière audition de la semaine avec, à 9 heures 30, avec l'audition du président de RTE (Réseau de Transport d'Electricité).

    Je l'ai interrogé notamment sur les smarts grids, le projet Savoie-Piémont d'interconnexion electrique entre la France et l'Italie et sur les effacements de réseaux.

  • Auditions de l'ARCEP et de France Télécom/Orange à l'Assemblée nationale

    Imprimer

    Ce mercredi 11 juillet, pas d'actvité dans l'hémicycle, en dehors de la première session des questions au gouvernement de 15 à 16 heures.

    Par contre, le programme de la commission des affaires économiques était particulièrement chargé.

    Le matin à 10 heures 30, nous avons auditionné Jean-Ludovic Silicani, président de l'ARCEP, l'autorité indépendante chargée de la régulation des telécoms et des communications électroniques.

    Cette audition, programmée avant la panne du réseau mobile de France Télécom, elle était d'autant plus pertinente pour faire le point sur la gestion de ce bug.


    Je suis intervenu comme orateur du groupe UMP, et comme il restait un peu de temps, j'ai posé une dernière question.

    A 16 heures 15, après les questions au gouvernement, nous avons auditionné Stéphane Richard, PDG de France Télécom, sur la panne du réseau mobile.

    Nous en avons profité pour aborder d'autre sujets.

     

  • Inauguration du Poste 400 000/63 000 volts de MONTAGNY-LES-LANCHES

    Imprimer

    Fonctionnel depuis le 31 août 2007, le nouveau poste de transformation 400 000/63 000 volts de Montagy-les-Lanches bénéficie d'une technologie spécifique (poste sans enveloppe métallique) qui a permis de diviser par deux sa surface d'implantation : 2,3 hectares occupés au lieu de 4,5 hectares avec une technologie classique.

    Sa construction s'est accompagnée d'un réaménagement des réseaux 400 000 et 225 000 volts, nécessaires à son raccordement.

    L'utilisation optimale des couloirs de lignes existants le long de l'autoroute A41, la création de 9 kms de lignes souterraines à 63 000 volts, ainsi que la reconstruction du poste de Vignières ont permis d'acheminer l'énergie au coeur du bassin annécien.

    Chaque transformateur pèse 150 tonnes pour une taille de 4,3 m de haut/3,2 m de large et 7 m de long. Leur mise en place a nécessité l'utilisation d'une grue de 30 tonnes. Ils ont été acheminés depuis Lyon, à la vitesse moyenne de 30 kms/heure.

    Le budget total de l'opération est de 50 millions d'euros.

    P1060148.JPG
    P1060151.JPG
    P1060170.JPG