Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Examen des crédits relatifs à la Sécurité civile

Imprimer

Dans le cadre de l'examen des crédits relatifs à la Sécurité civile, je vais intervenir mercredi matin dans l'hémicycle (vers 9 H 45) pour interroger Michèle Alliot-Marie, Ministre de l'intérieur, de l'Outre-mer et des Collectivités territoriales.

Le texte de ma question :

Question sécurité civile

(intervention de Lionel Tardy)

 

Madame la Ministre,

 

Je souhaite avoir des indications sur l'avancement d'une réforme importante pour les zones de montagne, à savoir la mutualisation des moyens en hélicoptères, entre la gendarmerie et la sécurité civile.

 

Il y a encore quelques années, chacun travaillait de son coté, tant pour l'utilisation que pour la maintenance des hélicoptères. Depuis maintenant un an, d'importants efforts de rationalisation ont été menés, que je tiens à saluer ici.

 

Néanmoins, il reste encore des choses à faire.

 

Sur les transmissions, les hélicoptères de la Sécurité civile sont sourds, car la police utilise le système de transmission ACROPOLE, alors que les services d'incendie et de secours s'équipent du système ANTARES. Comment faire en sorte que ces deux systèmes puissent être compatibles ?

 

Il pourrait être intéressant d'étendre la mutualisation a l'ensemble des hélicoptères utilisés par les services de l'Etat, notamment en ce qui concerne la maintenance. Je pense en particulier aux hélicoptères de la marine nationale, mais aussi à ceux des douanes ou aux hélicoptères médicaux. Que comptez-vous faire dans ce domaine ?

 

Sur la mutualisation des ressources humaines concernant le secours en montagne, force est de constater que celà a beaucoup de mal à se mettre en place. Il n’y aura de véritable fonctionnement, que lorsque les instructions venant d'en haut seront explicites et imposées. Celà ne se fera pas spontanément.

 

Madame la Ministre, je souhaite vivement que sur tous ces sujets, vous fassiez preuve d'un réel volontarisme politique. Il est nécessaire pour que ces chantiers aboutissent.

Commentaires

  • Cher député,
    je vais écouter attentivement la réponse de MAM à votre question car je pensais, à tort peut-être, que les systèmes ACROPOLE et ANTARES fonctionnaient selon le mode dit de :"réseau radio à ressources partagées".
    Entre autre partage, la gamme de fréquence 380 à 400MHZ et extension à 430MHZ. par ailleurs, si la plupart des transmissions sont cryptées elle peuvent fonctionner en mode OUVERT ce qui sous-entend que tout le monde entend tout le monde.
    les deux systèmes me semblent donc compatibles à moins que les hélicos du SDIS ne soient équipés autrement.

    Erebus

Les commentaires sont fermés.