Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ca bouge du coté des comités théodules

Imprimer

C'est avec grand plaisir que je prends connaissance de la circulaire qui vient d'être publiée ce matin au Journal Officiel, concernant la modernisation de la consultation. Le Premier Ministre met en branle le processus de réduction du nombre de comités consultatifs, dont le point d'orgue aura lieu le 9 juin 2009, avec la suppression de tous les comités consultatifs créés par voie règlementaire avant le 8 juin 2006 (à l'exception des organes de dialogue social avec les agents de la fonction publique.

Voici la feuille de route des ministres d'ici au mois de juin :

"L'approche de cette échéance, qui va nécessairement entraîner une rupture avec les habitudes anciennes, est l'occasion de revoir de façon globale et dans un esprit novateur la pratique de la consultation dans le périmètre de vos attributions. Je vous demande donc de m'adresser, d'ici à la fin du mois de février 2009, un document faisant apparaître comment vous entendez organiser la pratique consultative dans le champ de vos attributions. Vous vous garderez d'une approche institutionnelle. Les nouvelles pratiques sociales et les technologies de l'information permettent désormais d'organiser consultations et concertations sans nécessairement recourir à la création d'instances administratives, conseils ou commissions. Vous indiquerez quelles sont les instances dont vous estimez néanmoins le maintien indispensable, et leur domaine de compétence.
Vous dresserez la liste de celles créées par la loi et vous examinerez, dans chaque cas, si leur suppression mérite d'être envisagée. Les dispositions correspondantes pourront être abrogées en utilisant un vecteur adapté ou à l'issue d'une procédure de délégalisation.
Vous préciserez également les méthodes et techniques que vous envisagez d'utiliser pour simplifier les procédures consultatives (forums de discussion, visioconférences ou conférences téléphoniques, etc.). Des dispositions seront prises au besoin pour garantir la validité juridique de ces modes de consultation."

Je vais donc suivre très attentivement ces travaux, pour m'assurer que l'esprit de cette excellente circulaire soit respecté et que les mesures nécessaires soient effectivement prises, notamment au niveau législatif.

Commentaires

  • Pourquoi les comités "Théodule" relatifs à la fonction publique ne sont pas abrogés automatiquement comme les autres?

    Encore un "privilège" de l'administration et des fonctionnaires?

  • Ces comités qui restent sont ceux qui s'occupent du social (l'équivalent des comités d'entreprise) ainsi que les commissions paritaires pour la gestion des carrières.

  • "Ces comités qui restent sont ceux qui s'occupent du social (l'équivalent des comités d'entreprise) "

    On pourrait s'en passer quand on voit les décisions abérrantes qu'ils prennent avec l'argent des contribuables.

    Par exemple, à Annecy la construction d'un restaurant pour les fonctionnaires près du lac.
    3M€ de dépenses de construction et des coûts de fonctionnement exhorbitants du fait du peu d'affluence car il ne peut fonctionner qu'au déjeuner et seulement du lundi au vendredi.
    Avec peu de convives le lundi et le vendredi (récupération des RTT) ainsi que le mercredi (aménagement des horaires de travail des mères de famille).

    Tout cela alors qu'un système de tickets ou chèque restaurant aurait fait autant l'affaire et à moindre coût et aurait permis de faire travailler les artisans et commerçants des métiers de bouche d'Annecy!!

    De plus ces pauvres fonctionnaires n'y trouvent même pas une satisfaction car ils n'ont pas le choix de changer de restaurant et se retrouvent cantonner entre eux à midi.

    Il serait urgent de supprimer ce restaurant et d'en vendre les locaux pour affecter l'argent au remboursement de la dette.
    Nous comptons sur vous pour promouvoir l'idée.

Les commentaires sont fermés.