Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quand l'aéroport d'Annecy bloque l'activité parlementaire ...

Imprimer

L'intérêt d'un blog, c'est aussi de relayer l'envers du décor ... et certains aspects croustillants.

Le dernier en date est pas mal.

Le débat sur le projet de loi Création et Internet devait reprendre cet après-midi à 16 heures. J'avais donc prévu de prendre l'avion à Annecy à 13 heures 30 ...

Mais un malencontreux incident technique chez Air France, fait que le vol est retardé à 15 heures 15.

Pas de panique me direz-vous, sauf que dans ce même avion devait également prendre place le député Marc Laffineur, vice-président de l'Assemblée nationale, qui devait présider la séance de cet après-midi à 16 heures.

Vous me direz, que fait Marc Laffineur dans cette galère ... Et bien comme tout le bureau de l'Assemblée nationale (donc tous les vice-présidents), il était à Annecy ce lundi matin pour participer à une réunion avec le bureau du Bundestag.

Résultat, les travaux de l'Assemblée nationale ne pourront reprendre que vers 17 heures 30 ... belle pub pour la ligne Annecy/Paris ... et pour Air France.

Pour redevenir plus sérieux, je vais cet après-midi et ce soir, m'opposer à ce texte de loi qui n'est pas applicable techniquement.

Pour vous remettre dans le contexte de ce texte, dont l'examen a été suspendu pendant 15 jours, vous trouverez ci-dessous la vidéo de mon intervention en Discussion Générale (DG) du mercredi 11 mars.

Je vous laisse chers internautes ... il faut que j'aille prendre mon avion.


Commentaires

  • COMMENT ????

    Tu n'as pas d'avion privé Lionel ?

  • C'est une petite anecdote amusante :)

    Bon courage pour cet après-midi. Vous êtes parmi les rares députés UMP qui ne pratiquent pas un suivisme aveugle et qui posent des vrais questions.

  • Merci pour cette excellente allocution à l'Assemblée nationale.

    Je suis assez d'accord avec vous sur le risque de fracture générationnelle avec ce texte. C'est également une position risquée pour l'UMP, dont le progressisme a été la composante déterminante ces dernières années et reste la meilleure arme face aux solutions datant d'un autre siècle des autres partis politiques.

    Bon courage pour la suite et merci d'avoir mis en avant de l'intelligence et de la réflexion, au milieu de tous ces "soldats".

  • J'ai suivi les debats de ce soir, tu es apparemment bien arrive a Paris :)

    Le telechargement ne nuit qu'aux artistes tres connus, ceux presents sur toutes les radios, les emissions de TVs, comme s'il n'y avait qu'eux.

    Le telechargement nuit a Johnny H. par exemple, un certain compatriote expatrie fiscal en Suisse. Mais bon, il n'est pas vraiment dans le besoin, d'autant que Sarko I Bling le recompensera de 500.000 euros cet ete :)

    Le P2P est l'equivalent numerique des mediatheques municipales: culture a prix abordable, decouverte sans risques. Car ca fait un peu mal aux fesses de payer 20E un CD ou de payer une place de cine pour voir finalement un film tres moyen. On ne prend pas de risque dans ces cas, on se fie aux faiseurs d'opinions et aux grands boulevards de la culture de masse.

    Du coup, le telechargement change en effet la repartition des remunerations en permettant grace a des couts derisoires de diffusion et de marketing en ligne a beaucoup d'artistes d'exister, trouver leur public et gagner des sous via vente directe de CDs, en remplissant les salles de concert, etc.

  • Tout simplement bravo :
    -vous êtes un député COURAGEUX (c'est rare)
    -vos interventions sont HONNETES, CLAIRES, et SERIEUSES
    -vous êtes PERSEVERANT

    Pour tout cela...Un grand merci.

    Sinon, je viens d'apprendre que le Parlement Européen avait voté "contre" le projet HADOPI via un rapport...Certes sans fondement juridique, mais à grande portée politique.

    Qui plus est...Il semble que le PPE (dont fait partie l'UMP) ait voté en faveur de ce rapport. (Manque de dialogue entre PPE et UMP ? Question cohérence politique, à revoir !)

    Espérons que la "solidarité parlementaire" (existe t elle ?) dépasse les frontières ! A quelques mois des élections européennes, une baffe à l'adresse du PE...Ce serait quand même choquant, surtout si c'est un parti qui se dit "européen" qui en est cause.

    Sinon, j'ai vu que votre collègue, Monsieur Dionis, vous rejoignait dans votre combat contre l'HADOPI. Et c'est une bonne nouvelle, car c'est aussi un député COURAGEUX et HONNETE, et SERIEUX !
    http://www.jeandionis.com/une-art.asp?pid=303

    Continuez d'être un député LIBRE, COURAGEUX, et SERIEUX ! La France a besoin d'élu comme vous...On sait jamais vous pourriez "contaminer" certains de vos collègues au passage !

    Quand vos "collègues" comprendront ils que si un député de la "majorité" doit être un "ami"...Il ne doit pas, pour autant, être un "courtisan" ?

    AMI : une personne capable de dire à son ami quand il se trompe...Et de le féliciter quand il va dans la bonne direction.

    COURTISAN : une personne qui n'en a rien à faire du pays, et qui flatte, flatte, et reflatte un Président qui a sérieusement besoin, comme le Gouvernement du reste, de retomber sur ses pieds !

  • Madame, monsieur les députés,

    J'ai regardé, avec grand intérêt, les retransmissions des discussions sur la loi HADOPI.
    J'avais été choqué du peu de députés présents dans l'hémicycle début Mars.

    Vu les débats suscités sur le web concernant cette loi, je m'attendais à voir beaucoup plus de députés ce lundi.

    Quel désastre ! Où sont nos députés ?

    Seulement une vingtaine de députés sur les 577 sont présents, et uniquement pour voter les amendements suivant la consigne de vote de leur parti.

    Il n'y a qu'une dizaine de députés qui sont réellement impliqués dans le débat, les autres n'écoutent même pas.

    Il n'y a presque jamais de réponses aux questions posées, on ne sait toujours pas comment va fonctionner, concrètement, l'HADOPI :
    - quelles sont les preuves à réunir pour un ayant droit pour saisir l'HADOPI
    - l'envoie de mail sera t il automatique, où une personne va elle vérifier si la demande de l'ayant droit est correct ? L'HADOPI fonctionnera peut être comme un proxy, càd les ayant droit vont contacter l'HADOPI avec une requête "J'aimerais envoyer une alert à l'adresse IP x.x.x.x", l'HADOPI va rerouter cette demande aveuglément ?
    - y aura t il une confiance aveugle envers l'ayant droit, assermenté, contrairement à l'internaute, partant perdant ?
    - quid des relevés d'IP déjà effectués par les ayant droit ? Relevant du domaine administratif, cette loi sera t elle rétro active sur ces millions de relevés ? Y aura t il un contrôle de ces dates par l'HADOPI ?

    On parle souvent de recherche d'un nouveau modèle économique. Voici mon avis sur la question : un restaurant a ouvert, il y a quelques mois, proposant aux clients de payer à la sortie, suivant leur appréciation des plats.
    En prenant du recul, comment peut on expliquer qu'on réclame de l'argent AVANT d'avoir un retour ?

    Lorsque je paie une place de cinéma à 10€, je la paie avant. Que je soit dans la salle ou pas, le film passera à l'écran. Je ne me risque pas à aller voir les films d'auteurs au cinéma, il y a une chance sur deux d'être déçu.

    Il serait plus logique de payer à la sortie : "donnez 10€ si vous avez apprécié le film".

    Ce principe s'applique donc à la gastronomie, et il est viable pour ce restaurant.

    Pour les jeux vidéos, c'est la même chose : lorsque je paie un jeu 60€, et qu'il ne me plait pas, je n'y joue qu'une heure ou deux et le range au placard.

    Combien ont expérimentés la même chose pour les films ? Le prix d'un BluRay est de 30€. Si le film n'est pas bien, si l'acheteur ne retire aucun plaisir au visionnage, est ce normal ?

    Ce principe vaut aussi pour la musique : on achète un Cd pour 15€. Si on aime pas, on perd ces 15€ qu'on ne retrouve pas à l'écoute du CD.

    Encore une question : quand j'étais petit, j'ai économisé pour acheter le coffret VHS de la Guerre des étoiles. Lorsque j'ai un peu grandi, le laserdisc est arrivé, j'ai donc redépensé une petite fortune pour racheter la même trilogie. Ensuite, le format DVD est arrivé, le film a donc été sorti sur ce nouveau support, j'ai de nouveau déboursé une certaine somme. Le film est en attente de BluRay. Est ce normal ?

    J'ai actuellement une centaine de films achetés sur suppor DVD. Que vais je faire lorsqu'ils vont sortir au format BluRay ?

    Sur le web, beaucoup de programmes PC fonctionnent sur les dons : le logiciel est gratuit pour une utilisation privée, payante pour une utilisation commerciale, et les particuliers peuvent faire un don si le programme leur plait. N'est il pas possible de proposer une commission d'étude sur ce principe économique ?

    Un dernier mot sur mon expérience personnelle : je n'achète, en BluRay, que des blockbuster. Pourquoi ? Parcque je sais que je ne serais pas déçu. Ce n'est pas transcendant, mais ça procure un minimum de plaisir.

    Je ne peux pas aller voir le film "Welcome", je n'ai pas envie de débourser 10€ pour un film qui peut ne pas me plaire.

    J'aurais été le voir avec joie, si à la sortie, j'aurais le choix entre payer seulement si le film m'a plu.

    L'industrie du cinéma, du disque, sont des raquettes organisés : d'abord on paie, ensuite on a la surprise de savoir si c'est bien ou pas.

    Les nouveaux artistes fonctionnent déjà sur ce modèle : ils mettent en téléchargement gratuit leurs chansons, si cela plait, l'internaute va acheter le single ou l'album.

    Concernant ce modèle économique, n'oubliez pas que les plus fortunés pourront donner 30€ pour une séance de cinéma, et l'étudiant ne donnera que 5€. Tout le monde sera gagnant.
    Quid, concernant le format dématérialisé, du marché de l'occasion ?

    Lorsque j'achète un DVD d'occasion, ou un CD, le créateur n'est absoluement rémunéré.

    Lorsque j'achète un album au format MP3, ai je le droit de le revendre sur le web ?

    Je télécharge un mp3 sur le p2p, que je lance l'écoute à partir de mon disque dur ou du site deezer.com, quelle est la différence, sachant que j'utilise un bloqueur de publicité sur mon navigateur ?

Les commentaires sont fermés.