Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le succès du statut d'auto-entrepreneur

Imprimer

Une nouvelle augmentation du nombre de créations d’entreprises a été enregistrée en mars 2009 (+10%) par rapport au mois de février. 47.121 entreprises ont été créées en mars contre 42 682 en février. Cette hausse s’explique par le succès du nouveau statut d’auto-entrepreneur.

Sur les douze derniers mois, 373.234 entreprises se sont créées. 

 

Le Secrétaire d’Etat chargé du commerce, de l’artisanat, des PME, du Tourisme et des Services, M. Hervé Novelli et le Délégué général de la Compagnie nationale des Commissaires aux comptes, M. François Hurel, ont annoncé  le lancement de la Fondation de l’Union des auto-entrepreneurs (UAE).

 

L’Union des auto-entrepreneurs s’est fixée quatre objectifs :

  • Promouvoir et défendre le régime de l’auto-entrepreneur,
  • Animer la communauté des auto-entrepreneurs,
  • Mieux valoriser le professionnalisme des auto-entrepreneurs,
  • délivrer des conseils et des services pour favoriser la gestion de l’activité ou son développement.

Plus de 125 000 auto-entrepreneurs ont souscrit à ce régime initié en janvier 2009.

 

Un groupe de travail composé de représentants du Gouvernement et de l’Artisanat a été mis en place afin de définir l’impact du régime de l’auto-entrepreneur sur les métiers de l’artisanat.

Commentaires

  • Bonjour Lionel !
    Toujours bravo pour le blog et pour le courage politique !
    Il est certain que l'auto-entrepreneur a le vent en poupe depuis janvier !
    En revanche, les adeptes commencent à déchanter en voyant, entre autres mauvaises surprises, leur faible couverture sociale (si pas de CA, pas de cotisations URSSAF, vieillesse et retraite, donc...).
    Il semble utile de rappeler que ce statut avait été mis en place pour des porteurs de projet en complément d'une autre activité (salarié, retraité, étudiant...) et donc d'un autre statut social. Le but était à l'origine (avant la crise) de limiter le travail au noir et d'offrir une possibilité de complément de revenus.
    A bientôt !!!

Les commentaires sont fermés.