Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dauphiné Libéré du 15 juin 2009

Imprimer

05 - 15juin09 DL.jpg

Commentaires

  • S.O.S député :

    Dans un régime démocratique et républicains, les élus (et les nommés) sont censés respecter les citoyens, au moins autant qu'ils s'attendent à l'être eux mêmes, par leurs "administrés".

    Or ... au vue de "l'actu" on peut très sincèrement se poser la question : les "politiques" sont ils génétiquement programmés, particulièrement le Gouvernement actuel, pour se moquer du monde, et notamment du Peuple qu'ils sont censés servir ?

    Même Talleyrand, qui n'était pas un saint, avait plus de respect envers la France et son Peuple que les "élus" et "nommés" d'aujourd'hui !

    Je vous laisse juge. Après, vous me direz si ce n'est pas l'hôpital qui se fout de la charité !

    -Loin des premières estimations de 8,5 milliards annoncées en 2008, de réévaluations en réévaluations, on apprenait ce matin que le déficit de la Sécu enregistre finalement le niveau record de 20,1 milliards d'euros pour le régime général !

    -Dans son rôle de "père la rigueur" Monsieur Fillon, comme on pouvait s'y attendre, rappela que la France était en déficit, et que bien sur le Gouvernement ferait le nécessaire pour remettre les finances publiques d'aplomb...Allant jusqu'à suggérer que l'on remonte l'âge de la retraite.

    Jusqu'ici...Rien de vraiment choquant. Un rien lassant. L'irresponsabilité du personnel politique me laisse de marbre le plus souvent. Car bien sur, le responsable s'appelle "la crise". Comme chacun sait, le régime de retraite allait très bien avant ! Les "politiques" qui n'ont jamais fléché correctement l'argent "frais" (ainsi, le fond soit disant destiné aux victimes de la canicule sert il à autre chose ! Que fait le Parlement ? Idem pour l'argent des privatisations, destiné à combler le déficit budgétaire, et qui n'est jamais arrivé à destination ! Que fait le Parlement ?) n'ont aucune responsabilité bien sur ! Comme les "majorités" PARLEMENTAIRES sucessives, qui dans un beau consensus ont choisi de fermer les yeux sur l'utilisation réelle des deniers publics. A quoi bon détenir des pouvoirs si c'est pour ne pas en user ? (Correctement)

    Il est pourtant avéré que la méthode "Ancien Régime" consistant à combler les trous avec tout et n'importe quoi, tout en multipliant les dettes, ne permet pas au pays de s'en sortir ! Bien au contraire ! A quand les assignats ?

    Passons. Une fois de plus - vive la "rupture" ! - le Gouverrnement va donc demander aux Français des efforts supplémentaires, soit disant pour rééquilibrer le système des retraites. Tout ceci serait compréhensible...Si dans le même temps à Matignon, comme rue du Faubourg St Honoré...On prenait la peine de crédibiliser une telle proposition !

    Car demander des efforts, des sacrifices, au "bon Peuple" c'est possible. Encore faut il que ceux qui demandent ne soient pas des Marie Antoinette !!!

    Or...Parallèlement à cette grande annonce sur le déficit de la sécu, prélude à de nouveaux sacrifices demandés aux citoyens...Qu'apprend t on ?

    -Que M. SARKOZY, s'exprimera, vendredi, devant le Congrès, réuni à cet effet.

    Alors...Pardon de le dire, mais est il vraiment indispensable de se déplacer à Versailles en congrès parlementaire pour assister à un discours monologue qui se veut être l'équivalent du discours sur l'état de l'Union prononcé annuellement au Capitole par le Président des Etats Unis ?

    1. Combien ça coute un one man show du Chef de l'Etat devant l'ensemble des parlementaires ?

    Un Congrès est lourd à organiser avec le déplacement à Versailles de quelque 900 parlementaires (577 députés et 343 sénateurs). Bien entendu, la présidence de l’Assemblée assure que, dans un contexte de crise, le souci premier sera de veiller aux dépenses. (sic!)

    Le budget de ce Congrès devrait être sensiblement le même que celui du précédent, en juillet 2008 (231 571 €). Dans le passé, plusieurs Congrès avaient dépassé les 400 000 €. - Source Le Parisien.

    A l'heure où tous les comptes sont au rouge et où on informe les Français que l'hypothèse de travailler jusqu'à 67 ans serait bonne pour les comptes sociaux, je doute que les citoyens goûtent à ce "sacre" entre amis ! Et qu'ils en apprécient le coût ! Ces 400 000 euros ne seraient ils pas plus utiles pour rééquilibrer les comptes sociaux ? Si l'on a de l'argent à jeter par les fenêtres, autant qu'il serve à la Nation !

    Mais il faut croire que pour le Parlement, comme pour le Gouvernement, les soucis du "bon Peuple" et les finances publiques passent après le bon plaisir du Président, comme jadis les "plaisirs de l'Ile Enchantée" devaient primer sur les soldes de l'armée de la France...A la différence près que Louis XIV savait, en certaines occasions, montrer l'ex...Lui ! Et pourtant, il avait autant d'égo que l'actuel locataire de l'Elysée. Sinon plus (si cela est possible)

    2. En quoi l'intervention présidentielle est elle nécessaire ?

    Nicolas Sarkozy prononcera une allocution devant les parlementaires des deux chambres réunis à Versailles le 22 juin prochain. Un discours qui sera suivi d’un débat sans vote, après le départ du Président.

    Communiqué de l'UMP : "Le discours du président de la République devant le Congrès est une étape importante du quinquennat qui identifie parfaitement la République respectueuse que défend Nicolas Sarkozy, respectueuse du Parlement, respectueuse de l'expression des Français et respectueuse des sensibilités après la réception des chefs de partis. C'est l'occasion pour le président de la République de nous donner sa vision des changements à poursuivre en France et à engager en Europe, ce que nous attendons comme tous les Français à ce moment précis de la crise."

    Bref...A l'UMP on sait déjà de quoi M. SARKOZY va discourir. Je doute que les parlementaires UMP meurent d'envie de savoir quelle peut bien être la vision européenne du Président...Puisqu'à preuve du contraire, c'est lui qui a écrit le programme européen de l'UMP ! Et concernant les "réformes" à venir, en France...Il suffit de se reporter au "calendrier des réformes" sur le site UMP. Quant aux parlementaires, avides de savoir quels changements s'opereront, je les invite à lire les nombreuses interviews du candidat SARKOZY ! Et s'ils ont encore des questions...A passer un coup de fil à M. FILLON, lequel s'avère - encore - le seul à "gouverner" la France, M. SARKOZY n'ayant reçu mandat que pour la "présider" ce qui est bien différent.

    Donc, si je résume les choses, le Président va blablater sur lui même, dire combien il s'aime, et enjoindre la majorité de son Premier Ministre a le suivre. Magnifique ! Je suis sur que c'est très exactement ce qu'attendent les Français !

    Au passage, il va "discipliner" les vilains parlementaires, qui ne votent pas bien.

    Sincèrement...Ce show est il nécessaire ? Que la Constitution autorise le Président à s'exprimer devant le Parlement, fort bien...Mais ledit Parlement, par respect envers ses administrés, dont il doit gérer (normalement) les deniers avec parcimonie, en bon père de famille...Ne peut il pas rappeler que la France va mal ? Et qu'en général, quand on est bien éduqué, et respectueux de la France...On se doit de donner l'ex, et nom prendre ex sur le Directoire ?

    Le pouvoir donne des droits. Mais aussi des devoirs. M. SARKOZY devrait s'en souvenir. S'il n'est pas trop pris par ses essayages !

Les commentaires sont fermés.