Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Journée de l'olympisme à ANNECY

Imprimer

Dans le cadre de la journée mondiale de l'olympisme, dont le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) a souhaité exceptionnelement décentraliser la célébration à Annecy, j'ai participé au lancement de la structure porteuse de la candidature d'Annecy aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2018, en présence des financeurs publics, du mouvement sportif français et des grands ambassadeurs.

Cette réunion a été l'occasion d'entériner la composition :

  • du comité exécutif (4 membres)
  • du conseil d'administration (24 membres)

Elle a été également l'occasion d'exposer le budget prévisionnel :

Phase 1 : "requérence" (jusqu'en juillet 2010) = 5 M euros :

  • Etudes techniques = 1 500 000 euros
  • Communication = 1 250 000 euros
  • Promotion internationale = 1 250 000 euros
  • RH et administration = 750 000 euros
  • Divers = 250 000 euros

Phase 2 : "candidature" (jusqu'en juillet 2011) = 10 M euros :

  • Etudes techniques = 3 300 000 euros
  • Communication = 2 000 000 euros
  • Promotion internationale = 3 000 000 euros
  • RH et administration = 1 550 000 euros
  • Divers = 200 000 euros

Et le financement :

Participations publiques :

  • Ville d'Annecy = 1 500 000 euros
  • Conseil Général = 1 500 000 euros
  • Conseil Régional = 2 500 000 euros
  • Sites olympiques = 1 000 000 euros
  • Etat = 3 500 000 euros

Partenariats privés :

  • Partenaires principaux = 2 000 000 euros
  • Club des entreprises = 3 000 000 euros

Calendrier à venir :

  • 31 juillet 2009 : lancement officiel de la procédure de candidature - tous les CNO sont invités à soumettre le nom d'une ville "requérante"
  • 15 octobre 2009 : date limite pour soumettre le nom des villes "requérantes"
  • Février 2010 : programme d'observation - Vancouver 2010 
  • 2 juillet 2010 : sélection par le CIO des villes "candidates"
  • Septembre 2010 : séance d'information pour les villes "candidates" 
  • 11 janvier 2011 : soumission des dossiers de candidatures et des garanties
  • Mi-février/mars 2011 : visite de la commission d'évaluation du CIO
  • Juin 2011 : rapport de la commission d'évaluation (un mois avant l'élection) du CIO
  • 6 juillet 2011 : session du CIO pour l'élection et l'annonce de la ville hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques d'hiver 2018
P1210011.JPG
P12100141.JPG
P1210046.JPG
olympik11.JPG
P12100781.JPG

Commentaires

  • Personne ne nous a jamais dit combien cela allait nous coûtés nous Anneciens, car:
    Ville d'Annecy = 1 500 000 euros
    Conseil Général = 1 500 000 euros
    Conseil Régional = 2 500 000 euros
    Etat = 3 500 000 euros
    et Partenaires principaux = 2

    Tout cela sera répercuter sur les impôts, et les prix des produits des partenaires

    Ceci dit, c'est mon ami Roger qui est à vos côtés!
    la seule personne qui a réussi à me mettre au tapis (à l'entrainement)

  • 15 millons à dépenser en temps de crise!

    Quand c'est l'argent des contribuables pourquoi s'en priver.

    Peut-on avoir la liste des heureux gagnants du comité exécutif (4 membres) et du conseil d'administration (24 membres) ?

  • Tout a un prix !

    Cela dit il faut relativiser : 1,5 M€ comparé aux 106 M€ du budget de la ville d'Annecy cela ne représente que 1.4% pour une affaire qui en rapportera bien plus si la candidature aboutit.

    Erebus

  • Que je sache ce qui est dépensé par l'Etat, la Région, le Département, c'est bien toujours les contribuables qui paient.

    Pourquoi restreindre la dépense à la seule part de la ville, alors qu'elle va être décuplée.

    Si ce n'est beaucoup plus, car entre prévision et réalisation il y a toujours un grand écart (pas dans le bon sens) lorsque cela se passe en France.

    Et puis en termes de rentabilité, les expériences passées montrent qu'en France c'est plutôt négatif!
    Demandez aux contribuables Albertvillois, ils sont toujours en train de payer.

    Mais peut être que vous faites parti, vous-mêmes, des heureux gagnants du comité exécutif (4 membres) et du conseil d'administration (24 membres) dont la liste n'est toujours pas connue du simple contribuable de base!

    Je crains d'énormes erreurs de casting avec une quasi totalité des personnalités issues du service public et des secteurs protégés, avec quelques "has been" du privé pour donner le change.

    Je suis pessimiste mais je me réfère aux nominations des Vice-présidents de l'agglo d'Annecy.

    De vraiment piètres gestionnaires, car l'agglo sera en situation de faillite l'année prochaine si les impôts n'augmentent pas !

  • "Pour une affaire qui en rapportera bien plus si la candidature aboutit", vous dites Erebus (j'espère que ce n'est pas celui qui est au fond de l'Atlantique)

    Mais à qui cela rapportera. Pas à nous contribuables. Mais toujours aux mêmes, à la ville d'Annecy, entre autre.

  • @ Laruaz,
    je ne fais partie de rien par contre je pense que la Haute Savoie sortira gagnante de ce défi.

    @ Bruno,
    Tu ne compte pas t'inscrire au 30 Km en ski de fonds ?
    Faut-il ne rien faire au prétexte que l'Albanais cher à ton coeur ne sera que peu mis en avant ?
    Ces JO auront des retombées en terme d'emplois en terme de tourisme, l'industrie régionale en profitera également. Bien entendu cela a un coût, et alors.......... doit-on rester les bras croisés à attendre que la crise passe pour recommencer à vivre ?

Les commentaires sont fermés.