Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Essor du 30 juillet 2009

Imprimer

07 - 30juillet09 Essor.jpg

Commentaires

  • Juste une opinion non étayée:
    Le poste de député devrait être un poste exclusif et législatif.

    Par ailleurs au vu du travail énorme d'un député, ceux-ci ne devraient pas avoir à leur disposition trois assistants parlementaires sous rémunérés à la limite du stage de fin d'étude, mais un véritable cabinet, à même d'assister le député dans son travail législatif, et donc le budget de chaque député devrait être à la foi très sensiblement revu à la hausse, et d'autre part très sévèrement contrôlé pour en éviter les abus.

    Enfin, je sais bien que le député se doit dans le système actuel de conserver un fort lien avec sa circonscription, mais doit on considérer que la participation aux fètes de village et aux assemblée générales de club du troisième âge font partie de la mission du parlementaire , je ne suis pas sûr, même si c'est hélas un élément de sa réélection...

  • Mr Amoudry marque un point. En tout cas j'espère que ce projet sera discuté sérieusement et qu'on aura enfin des élus à plein temps.

  • Amplement d'accord sur la limitation des cumuls mais pourquoi ne pas élargir le texte à la limitation d'âge ???

    En effet le monde va de + en + vite et quand on pense que la plupart de nos dirigeants ne savent même pas ce qu'est un BLOG !! (ça fait peur). Comment voulez vous qu'il n'y est pas de problème avec Hadopi !! par exemple.

    Au delà de 65 ans nos élus retraités pourraient à titre gracieux bien entendu (la plupart des conseillers municipaux de France le font bien eux) donner un coup de main à nos jeunes élus, car il faut bien reconnaitre qu'il est très dur de "rentrer" en politique, il faut jouer des coudes mais surtout rester dans le rang pour ne pas heurter certaines âmes sensibles en place.

    J'en ai fini avec mon coup de gueule du jour..

  • @david : La connaissance d’un blog ne me semble pas très importante pour un député (et je suis l’auteur d’un ouvrage de référence sur ce thème > : « RSS, Blog : un nouvel outil pour le management »).

    Ce qui me semble plus important, c’est qu’effectivement les élus soient animés d’une curiosité sans limite pour les évolutions de la science qui modifient chaque jour notre manière de travailler et de vivre des OGM à la fibre optique en passant par les nanotechnologies, et surtout qu’ils aient le temps, comme les salariés des entreprise de se former tout au long de leur vie politique.

    Par exemple pour rester sur un domaine qui concerne l’évolution de l’industrie touristique qui représente 12% du PIB en Haute-Savoie, la distribution des produits touristique est complètement modifiée. Les budgets des Offices du Tourisme ne peuvent pas être comparés à ceux d’EXPEDIA ou des autres agences en ligne.

    Il en résulte qu’un site comme TRIPADVISOR reçoit 25 millions de visiteurs chaque mois…

    Combien pour le gros OT haut-savoyard ? Alors pour rester dans le coup, nos députés, conseillers généraux devrait comprendre, bien plus qu’un blog et des flux RSS associés, ce qu’est un WebService, un package dynamique, les standards internationaux XML utilisés dans l’industrie touristique (OTA)… Conseillers Généraux, Députés et Sénateurs étant en charge de définir les stratégies qui régiront notre avenir, leur compétences doivent être multiples et ils doivent pouvoir accéder à l’expertise nécessaire pour prendre les décisions qui nous assurera un avenir serein.

    Je n’ai pas encore 65 ans mais je ne pense pas qu’il s’agisse d’une question d’âge… et effectivement, comme l’évoque dwarfpower, les règles de la démocratie « obligent » nos élus à adopter une attitude populiste qui les éloignent des domaines de compétences pour lesquels ils se spécialisent de plus en plus.

    Alors, oui je suis pour une limitation des mandats afin que nos élus puissent assumer pleinement leurs missions. J’ajouterai un degré de complexité car en plus des cumuls « géographiques », ils doivent aussi nous représenter dans de nombreuses commissions thématiques qui contribuent également à atomiser leur énergie et leur niveau de connaissance des dossiers.

    Si nous devions avoir des élus à temps plein, je serai favorable qu’ils soient élus sur une liste d’aptitude comme les bourgmestres en Allemagne.

    Pour avoir été conseiller municipal à La Clusaz, je partage aussi l’avis de Pierre HERISSON pour affirmer que le rôle d’un élus dans une petite commune requiert beaucoup de temps, de compétences et de dévouement car ces communes ne disposent pas des ressources humaines disponibles dans les villes de plus grande taille.

  • Je pense qu'il faut donner envie, aux élus, d'avoir envie de travailler pour le pays.

    Alors pour ma part je propose :

    1) Déménagement des députés et des sénateurs : visiblement les Palais Bourbons et du Luxembourg ont un effet néfaste sur les élus, qui ont tendance à se comporter en sujets de l'Exécutif, plus qu'en citoyens libres, devant défendre les citoyens. Je veux bien financer le coût de ce déménagement, soit un "plan de relance" soit via la visite du Palais Bourbon et du Palais du Luxembourg, dont les recettes seront exclusivement dévolues à financer le déménagement en question

    2) Serment sur la Constitution par tous les élus : il apparait que très peu d'élus connaissent la Loi Fondamentale ! Il convient que tous les élus connaissent, au moins, les 17 articles (non révisables) de la Déclaration de 1789...Et la Marseillaise ! (Le refrain)

    3) Mandat unique pour tous les "nouveaux" élus (locaux et nationaux)...Et nommés. (Ministres, Premier Ministre, Président) Pour éviter la bronca...Loi non rétroactive.

    4) Non cumul des indemnités : d'après ce que j'ai compris c'est la principale raison du cumul des mandats. Certains maires de petites villes sont "obligés" de cumuler pour "vivre".

    5) Statut du maire : il est clair qu'une indemnité minimum doit être donnée à chaque maire pour que ceux ci ne s'engagent pas, au niveau national, dans le seul but de gagner un bon salaire chaque mois.

    6) Mandat local (tous : maire comme simple conseiller municipal, etc.) + "mandat" national pour les parlementaires ET les Ministres...Si renouvellement du mandat ou nomination. (Attention, petite précision : un Ministre qui est là depuis moins de deux ans n'a pas le droit de profiter de la mesure...La mesure a pour but de favoriser un Gouvernement qui dure...Non à favoriser un Gouvernement qui change tous les mois pour permettre à ses "nouveaux" de cumuler avec une charge de maire ou autre)

    7) Le Président de chaque chambre DOIT FAIRE RESPECTER LE REGLEMENT ET LA DECLARATION DE 1789, notamment l'article suivant : La loi n'a LE DROIT DE DEFENDRE QUE (CONTRE) CE QUI EST NUISIBLE A LA SOCIETE.

    Si en apparence cet article pose une limite au pouvoir législatif...C'est au contraire une arme fantastique pour lutter contre "l'inflation législative" due aux projets gouvernementaux en grande partie. Ainsi...Plus besoin de se creuser la cervelle pour savoir comment faire pour dire non à une loi stupide, sans être déloyal envers le Gouvernement. Il suffira de brandir cet article. Après tout, que fait le Gouvernement, lorsqu'il brandit le droit communautaire...Voire même l'invente pour mieux se protéger ? Ex : M. ESTROSI a affirmé que le statut nouveau de la Poste était une "obligation européenne". Pourtant il suffit de lire la directive incriminée pour voir qu'elle ne parle aucunement de privatisation, ni de changement de statut ! Et dire que ce changement de statut s'impose parce que la concurrence postale s'ouvre est stupide...Puisque cela fait belle lurette que la Poste est concurrencée !

    Si le Président de la Chambre est incapable de faire respecter le Réglement ou la Déclaration de 1789...Tout citoyen se voit obtenir le droit de demander au Conseil Constitutionnel le respect de l'un et de l'autre. Bon...Evidemment, pour que le Président en question fasse bien son job...Il convient que les parlementaires cessent de voter pour des courtisans de l'Exécutif ! Les Marmousets aimaient Charles VI...Cela ne les empêchaient pas d'être plus que francs ! Et on peut dire, sans avoir aucun doute sur la question, que TOUS LES PARLEMENTAIRES DE 1789 aimaient leur roi, ce qui ne les empêcha nullement de braver son autorité, quand ils jugeaient celle ci contraire à l'intérêt de la France.

    8) Le Parlement prenne l'initiative d'une révision constitutionnelle. Je commence sincèrement à en avoir marre que les parlementaires soufflent, en disant "nous ne pouvons pas, comme en Angleterre, vérifier les comptes publics". Il se trouve que la Constitution, bonne fille, fait du Parlement le pouvoir constituant dérivé ! Autant dire qu'il lui est facile, surtout si cela est consensuel, de s'attribuer tous les moyens nécessaires à sa fonction de contrôle...Dès lors qu'il passe "l'épreuve" du référendum, qui doit suivre toute révision constitutionnelle d'initiative parlementaire. Je doute sincèrement que les Français soient hostiles à ce que les deniers publics soient mieux gérés qu'ils ne sont actuellement !

Les commentaires sont fermés.