Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Petit déjeuner sur le Grenelle 2

Imprimer

Première réunion de concertation des députés autour de Jean-Louis Borloo, entouré de trois de ses secrétaires d'Etat et des présidents des commissions des affaires économiques et du développement durable, sur l'examen à venir du projet de loi portant engagement national pour l'Environnement (Grenelle 2).

L'examen vient de s'achever au Sénat après 5 semaine de travail en commission et ... 5 semaines d'examen dans l'hémicycle.

Le texte sera examiné à l'Assemblée nationale à partir de janvier 2010.

Il comportera plus de 100 articles.

Le ministre a confirmé toute l'importance du rendez-vous du sommet de Copenhague en décembre. A cette occasion, les chefs d'Etat devront prendre leurs responsabilités.

La France a le dispositif le plus avancé (lois votées ou en cours) des pays industrialisés.

Après un tour du monde détaillé de la position des pays leaders (USA, Chine, G77) ... confidentiel ... le ministre est revenu sur les points forts du texte :

  • 1er chantier : Amélioration énergétique des bâtiments et harmonisation des outils de planification
  • 2ème chantier : Un changement essentiel dans le domaine des transports
  • 3ème chantier : Réduire les consommations d'énergie et le contenu en carbone de la production
  • 4ème chantier : Préserver la biodiversité
  • 5ème chantier : Risques, santé, déchets
  • 6ème chantier : Mise en oeuvre d'une nouvelle gouvernance écologique

Des réunions spécifiques sur chacun de ces thèmes sont prévues entre le ministre et les députés entre le 29 octobre et le 17 décembre (une par semaine).

Le ministre a rappelé que la réduction de 25% des gaz à effet de serre d'ici 2020, la création de 600 000 emplois sur les douze prochaines années et surtout les investissements du Grenelle qui induiront près de 15 milliards d'euros de valeur ajoutée par an (soit 0,8% du PIB) sont autant d'exemples de cette nécessaire mutation environnementale.

P1040755.JPG

Commentaires

  • Bonjour Mr. TARDY.

    Tout d'abord bravo pour votre activité de député.
    En ce qui concerne l'environnement et les économies d'énergie, je suis en train de vouloir me faire poser des panneaux photovoltaïques sur mon toit.

    Cela commence à devenir un parcours de combattant !

    Après avoir fait une déclaration préalable de travaux qui a été accordée tacitement parce que pas de réponse négative sous 30 jours , voilà maintenant EDF de CHAMBERY qui demande de leur fournir un "certificat de non opposition suite à demande préalable" signé par la mairie de LATHUILE ou j'habite.

    C'est la première fois que l'installateur (mon gendre) qui travaille sur l'Alsace, la Moselle, et les régions jusqu'à la Hte Savoie, qu'une telle demande est émise !

    En ce qui concerne la couleur des panneaux qui sont bleus sombre, certaines communes demandent des panneaux de couleur brune ou rouge et refusent net l'installation !

    Des régions accordent des primes à l'installation ; jusqu'à 4500 € en Lorraine ; alors que notre région ne donne que sous conditions de ressources et qu'on sait que ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts ne peuvent se permettre d'investir dans du "superflu" ! C.a.d qu'on ne donne rien !

    Je ne parle pas de la taxe carbone qui est une connerie monstrueuse. Payer et ne rien recevoir.

    Pouvez vous essayer de voir ce qui est faisable afin que les droits et obligations soient identiques pour tous les français en France.

    Il y en a mare des usines à gaz. Soit on veux faire des économies d'énergie soit on veux seulement en parler et se donner bonne conscience.
    Bon courage

    Jean Claude KUHN

Les commentaires sont fermés.