Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Frontex publie les chiffres de l'immigration clandestine

Imprimer

51600 émigrants illégaux ont été interceptés aux frontières de l’UE durant les six premiers mois de l’année, soit une baisse de 17% par rapport aux six premiers mois de 2008.

 

La principale raison avancée par Gil ARIAS FERNANDEZ, directeur adjoint de Frontex, est la crise économique. 70% des clandestins interceptés l’ont été par la Grèce. 13% d’entre eux l’ont été par l’Italie, et 9% par l’Espagne.

 

Les arrivées par voie maritime ont nettement baissé en Espagne et en Italie à l’inverse de la Grèce qui connaît 150% d’augmentation. Cette augmentation est expliquée par un afflux croissant de ressortissants afghans et somaliens, principalement en raison d’un manque de coopération de la Turquie, qui a signé un accord de réadmission des clandestins ayant transité par son territoire avec la Grèce il y a une dizaine d’années.

 

Par ailleurs, un accord a été signé au niveau du Conseil européen pour demander à la Commission d’examiner « la possibilité de vols charters réguliers financés par Frontex ». L’accord souhaite le renforcement de la coopération opérationnelle entre Frontex et les pays d’origine et de transit. Il est également favorable à la création d’un bureau commun européen d’appui qui devrait s’occuper des demandes d’asile.

Commentaires

  • Monsieur Tardy, croyez vous sincèrement que des charters soient la solution ?

    Cette "solution" miracle, présentée par les "politiques" est inefficace. Elle ne peut que favoriser :
    --les passeurs
    --l'endettement des pays qui croient naivement que les migrants viennent en touristes, alors qu'ils tentent d'échapper à la mort, à la désolation
    --la haine contre l'Occident, qui n'est bon qu'à donner du fric aux dictateurs en herbe, ou non, quand il faudrait utiliser l'argent destiné à refouler les citoyens à la prospérité desdits pays d'où viennent les migrants...Et pour cela arrêter de mettre de donner caution à des dictateurs ! Ou des marionnettes des USA, de la France, voire de la Chine maintenant !

    Cette chanson de M. Cabrel résume bien la situation :
    http://www.youtube.com/watch?v=4zw7n6fep6c

    Oui...La France ne doit pas gérer toute la misère du monde, mais elle n'est pas obligée, non plus d'y contribuer.

    Par ex, pourquoi ne pas cesser la politique de subvention de l'agriculture, partout dans le monde ? Pendant qu'on dépense des milliards pour être aussi débiles que les USA, qui subventionnent leurs OGM, et autres, on meurt dans les pays qui nous "envahissent" (les mots sont d'un personne peu reluisant de notre France que vous identifierez sans mal)

    De cette façon, c'est non pas au nombre de subventions qu'on évaluera l'agriculture européenne, ou américaine, mais au mérite. Si les européens et les américains auront l'avantage de l'ancienneté...Les pays en voie de développement, auront eux l'atout de l'innovation.

    S'il n'est pas question de brader nos connaissances et nos atouts, est il nécessaire que la France laisse "coloniser" l'afrique, l'Inde, et tant d'autres ?

    La France a su mettre de l'argent pour dynamiser ses anciennes "colonies" et elle en a beaucoup tiré profit, bref le retour sur investissement a été immense.

    Pourquoi ne pas "investir" en ce sens ? Non pas en donnant de l'argent aux dictateurs, qui le dilapident pour leur confort...Au lieu de l'insérer dans un projet économique et social ?

    Pourquoi aussi ne pas demander à l'ONU de prendre sous sa tutelle les pays ne souscrivant pas, de toute évidence, à la Charte des Nations Unies, à commencer par le droit à l'autodétermination des Peuples ? Qu'au moins on fasse la grâce aux Peuples de choisir eux mêmes ceux qui gouvernent, au lieu de l'armée ou des mafias ?

    La France est la Patrie des Droits de l'Homme. En est elle, aujourd'hui, le pays ? Non. Il serait tant qu'elle puisse l'être.

Les commentaires sont fermés.