Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Elections régionales : soyez des électeurs vigilants ...

Imprimer

Le code électoral prévoit de limiter la communication des collectivités locales 6 mois avant une échéance.

 

Il semble que le Président de la région Ile-de-France fasse fi de ces obligations puisque le Conseil Régional aurait englouti en 2 mois déjà 1,5 millions d'euros pour vanter, tant dans le domaine des transports que celui du logement, un bilan bien maigre.

 

Il semble d'ailleurs que, dans les semaines qui viennent, la région Ile-de-France s'apprête à poursuivre cet investissement publicitaire massif aussi inutile pour les franciliens que contraire au code électoral.

 

Face à l'explosion de sa majorité, qui sera éclatée sur au moins trois listes concurrentes en mars prochain, on peut comprendre l'affolement de Monsieur Huchon.

 

Monsieur Huchon doit savoir qu'il court le risque de voir non seulement les électeurs sanctionner ces dépenses mais surtout la justice s'en saisir pour faire respecter strictement les préconisations du code électoral.

 

En Rhône-Alpes aussi, la communication monte crescendo … tout comme le coût du futur siège de la région, dont le montant est passé de 60 millions à 150 millions (à ce jour), comme le font remarquer les élus du groupe UMP à la région dans le Dauphiné de ce jour.

 

région.jpg
region1.jpg

Commentaires

  • Que tout ceci est lassant. M. TARDY, vous avez raison de dénoncer les dépenses futiles des "régions". Vous êtes crédible quand vous le faites, car vous avez le souci - même si parfois on attendrait un peu plus de...Comment dire...De coups sur la table (ex : coût de "jaimelesartistes.fr") - des deniers publics.

    Votre parti - l'UMP - et son représentant - M. SARKOZY, lorsqu'il se transforme en agent électoral - ne le sont, en revanche pas.

    Sincèrement, si le seul argument électoral de l'UMP, pour les régionales, en Rhône Alpes, ou ailleurs, c'est la "folie des dépenses locales" et notamment "régionales"...Alors la "gauche" a de beaux jours devant elle !

    Prenez le cas du siège de la région Rhône Alpes. Quand on va sur la page web du CR on peut lire que :

    - le coût prévisionnel a été fixé par délibération du 8 avril 2005 à 96 M€ (valeur 2005) ;

    - le coût actualisé lors du vote du budget prévisionnel 2009 du 18 décembre 2008 a été porté à 135,8 M€ (valeur fin 2009).

    Où vos collègues sont ils allés chercher un coût de 60M devenu 150 M sinon plus ? J'ai bien ma petite idée. Ne serait ce pas le coût du Musée des Confluences ?

    Ce musée est une idée du maire socialiste Gérard Colomb...Et non du Conseil régional.

    Pour en revenir au siège de la région...Aujourd'hui c'est à Charbonnières. Je ne sais pas si vous savez où cela se trouve, mais pour y aller, je vous assure que c'est pas simple. D'où le choix d'installer la région à Lyon, ville à l'attrait international.

    Est ce que 140 M d'euros c'est beaucoup ? Peut être. Je ne suis pas architecte. Qu'on ait pu trouver moins cher...Cela était sans doute possible. A t on fait un appel d'offre dans les règles ? Voilà la seule question qui vaille.

    Il s'avère aussi que le projet de changement du siège de la région est portée par le président du conseil général, un certain M. MERCIER ! Il est pas membre du Gouvernement ?

    Rajoutons à cela que l'UMP n'a pas fait beaucoup mieux que la "gauche" en la matière : utilisation "bon père de famille" des deniers publics.

    Chaque jour, l'Etat emprunte 700 millions d’euros pour boucler ses fins de mois ! Ca laisse rêveur...

    Et M. SARKOZY veut rajouter 35 milliards d'euros de dette ! Le siège de la région, à coté, c'est peanuts !

    Comptez bien sur la "gauche" pour rappeler, opportunément, qu'en matière de "folie"...Un certain Président à dépenser 56 milliards pour une douche, jamais utilisée !

    Et si l'UMP commençait par balayer devant sa porte, pour être crédible ?

    Pour la violation du code électoral, je vais m'enquérir auprès de M. QUEYRANNE. Merci

  • Campagne électorale, campagne électorale
    je ne suis pas sur que les attaques à proximité d'élections soient fondées.

    Ce qui est fondé en revanche c'est d'observer qu'en juin 2007 la loi Tepa a été votée avec le bouclier fiscal à 50 % et des réductions d'impots sur les successions, un impôt très ancien et républicain.

    En Aout 2007 Mr Fillon, qu'on ne peut pas suspecter d'être dans l'opposition disait "je suis à la tête d'un état en situation de faillite".

    Comment expliquer de telles réductions d'impot sans aucune contrepartie pour l'économie dans une situation si grave de nos finances ?

    Aucun chef d'entreprise ne ferait de rabais à ses clients sans qu'ils n'achètent plus au moment où son enteprise est en "situation de faillite".

    La réduction des charges sur les heures supplémentaires est une mesure qui a été présentée et votée sans aucune expérimentation préalable, c'est disrespectueux de l'argent du contribuable.

    Par quel miracle cette mesure serait plus efficace (sans avoir expérimenté) que le CPE lui aussi instauré par un gouvernement UMP sans expérimenté et suprimé par cet autre gouvernement UMP ?

    Bref, pour être vigilants, j'engage mes concitoyens à l'être, mais se lancer dans des invectives virulente quelques semaines avant une élection ça n'est pas respecter l'électeur.

    Le contrôle des dépenses des majorités, que ça soit au gouvrnement ou à tout échelon local c'est tous les ans que ça se fait et même quand il n'y a pas d'élection.

    Cher concitoyens c'est tous les ans, qu'il faut être vigilants.

  • Hé oui!!! encore une petite couche

    En plus de la facture grandissante du nouveau palais
    plus 7% sur les dépenses de fonctionnement
    recule d'autant de l'investissement

    La dette régionale à ainsi crû de 273%

    Les cartes grises de 54%

    Le foncier de 26%etc etc....

    MERCI MR QUEYRANNE

Les commentaires sont fermés.