Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le rapport intermédiaire des Etats Généraux de l'Industrie

Imprimer

Le rapport intermédiaire des états généraux de l’industrie sur le diagnostic général et les enjeux prioritaires a été remis au Ministre chargé de l’industrie, M. Christian ESTROSI.

 

Pour rappel :

 

Les états généraux de l’industrie, lancés le 2 novembre dernier par M. Christian ESTROSI, visent à redynamiser l’industrie française pour qu’elle retrouve une place centrale dans l’économie nationale.

 

Leurs travaux s’organisent en deux phases :

  • le diagnostic général et l’identification des enjeux 
  • la définition des propositions d’actions.

Ce rapport propose :

  • d’accélérer l’innovation technologique et de renforcer la compétitivité des services 
  • d’identifier les filières stratégiques au profit d’une spécialisation industrielle performante  
  • de développer les partenariats internationaux, européens, nationaux et territoriaux 
  • d’assurer une meilleure stabilité de l’environnement réglementaire des entreprises et de simplifier les procédures administratives en permettant une visibilité à long terme (mise en place des études d’impact systématiques ; estimation du coût cumulé des réglementations, fixation d’un calendrier de mise en œuvre des réglementations en fonction de la concurrence internationale et développement de l’approche d’autocontrôle et de certification
  • de communiquer davantage à travers des campagnes publiques 
  • de privilégier la présence de l’industrie française sur les chantiers internationaux des standards et de normalisation 
  • d’améliorer les systèmes de formation, plus particulièrement l’enseignement technique, en renforçant l’attractivité de l’offre de formation initiale et continue au travers d’un recours accru à l’apprentissage et d’une actualisation des compétences, des outils efficaces d’accompagnement des mutations, de conseil et d’orientation 
  • d’évaluer les dispositifs d’aides publiques à l’industrie 
  • d’amplifier les actions de soutien aux entreprises à l’export 
  • de défendre la propriété industrielle et de lutter contre la contrefaçon 
  • d’encourager les relocalisations 
  • de définir une stratégie globale (« une stratégie-pays ») de développement de l’offre française.

Le rapport est consultable en ligne sur le site des Etats Généraux de l'Industrie

Les commentaires sont fermés.