Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Essor du 16 décembre 2010

Imprimer

12 - 16dec10 Essor.jpg

Commentaires

  • Excellente initiative cette réunion. Des intervenants de qualité.
    Il manquait Numéricâble.

    J'ai découvert que le satellite allait très prochainement pouvoir livrer 10 mb/s partout... intéressant.

    En revanche, je reste convaincu que la Haute-Savoie doit avoir un programme plus ambitieux pour permettre idéalement à tous d'obtenir 100 Mb/s tant pour la TV que pour les accès aux réseaux publics et privés. Le coût ? Bien moindre que les JO et avec un retour sur investissement bien plus certain !

    Il a été dit que le futur de l'accès à Internet était les appareils mobiles (smartphones, tablettes, voiture,...) rien est programmé pour l'instant. Annecy doit lancer un programme de hotspots gratuit sans délais et se positionner pour être équipé d'un réseau WIMAX dès que possible. Cet équipement sera apprécié des futurs congressistes et aussi des nombreux touristes.

  • Bonjour,

    Je n'ai pas assisté à cette réunion et je ne découvre cet article que tardivement.

    Cependant je me permets de réagir vis à vis de ce qui est évoqué sur les projets "Haut-Débit" du CG74.

    Très franchement, je ne pense pas que ce soit du ressort d'un département de lancer de tels projet et de construire de telles infrastructures pourtant si nécessaires au développement numérique du pays.

    Ce type de démarche est certes très bien pour le département mais quid des autres et de la continuité du territoire?

    Il faut du national et on ne peut pas dire que l'ARCEP impose sa voix ou offre un raisonnement logique sur ce dossier.

    Suite à de récents événements dans l'Ain où le SIEA s'est vu débouté face à France Telecom pour utilisation abusive et non autorisée d'ouvrages de Génie-Civil (on en pensera ce que l'on veut... c'est non autorisé), je nourri de gros doutes sur les compétences mises en œuvre pour mener ce type de projets et sur les velléités réelles qui entrent en jeu. Manifestement, on cherche à déstabiliser un opérateur historique dont l'ensemble de la propriété en terme de GC aurait simplement pu rester nationale au moment de sa privatisation.

    Car c'est bien là que réside la durable solution au défi d'aménagement du territoire auquel on se prépare tant bien que mal à répondre : le GC.
    Tout ce qui est entrepris ici (la loi Pintat en tête de file) ne fait que fragiliser les bases d'un réseau qui faudrait renforcer, dans les zones peu denses du moins puisque telle est la décision de l'ARCEP.

    Cela se rajoute à l'incompréhension que j'ai de la situation de conflit perpétuel entre des acteurs comme France Telecom et les collectivités territoriales. Cela n'est pas productif et malsain.

    En conclusion, même si le SYANE affirme vouloir mettre en place un grand plan Très Haud Débit dans le département, la plupart des liaisons fibre optique (quand elles existent) qui alimentent les fameux NRA ZO déjà livrés sont borgnes aboutissent toutes chez... France Telecom. Nous offrira-t-on un débit "sponsorisé"?

Les commentaires sont fermés.