Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Eoliennes offshore : déplacement au Danemark ce jeudi et ce vendredi

Imprimer

Le jeudi 16 et le vendredi 17 juin, je suis en déplacement au Danemark pour une mission d'étude sur les réseaux électriques et les énergies renouvelables.

Au programme de ce séjour : 

  • visite de 2 sites d'éoliennes en mer, au large d'Esbjerg (parc de 171 éoliennes qui forme la plus grande ferme éolienne offshore du monde)

Nous échangeront avec les autorités sur la politique danoise en matière énergétique :

  • rencontre avec Mme Lykke Friis, ministre du climat et des énergies danoise
  • réunion avec le président et les représentants du comité de la politique énergétique du Parlement danois
  • point sur la politique énergétique et la problématique de l'acceptabilité des infrastructures énergétiques

C'est pour moi l'occasion de marier deux sujets qui m'intéressent, à savoir la production et le transport d'énergies renouvelables, et la "politique générale" des pays scandinaves (je suis membre de tous les groupes d'amitié avec la Scandinavie et vice-président de France-Finlande et France-Suède). 

Le site de Horns Rev, au programme de la visite

danemark,eolienne,energie,environnement,voyage,groupe d'amitiedanemark,eolienne,energie,environnement,voyage,groupe d'amitie

Dauphiné Libéré du 16 juin

danemark,eolienne,energie,environnement,voyage,groupe d'amitie

Commentaires

  • et si on en mettait au milieu du lac d'annecy

    je déconne

    claudio de la faverges

  • Bonjour,

    Vous avez bien raison de vous intéresser au développement des énergies renouvelables et à leur insertion dans le paysage énergétique de notre région.

    Mais c'est aussi le transport, la distribution et l'éventuel stockage de toutes les formes d' énergie électrique qui sont actuellement remises en cause par ce que la communauté internationale appelle le "smartgrid" (voir www.sgparis2011.com), autre nom pour désigner les réseaux énergétiques intelligents.

    Tout comme la Norvège qui, grâce à ses barrages peut stocker l'éolien produit par le Danemark, notre région, par ses ressources hydroélectriques possède l'atout de pouvoir stocker l'énergie produite par le solaire et l'éolien.

    Sensibiliser nos collectivités territoriales à la valeur ajoutée et aux économies potentielles que peuvent apporter les applications du "smartgrid" est sans doute l'une des conditions d'acceptabilité de ces nouvelles formes d'énergie.

Les commentaires sont fermés.