Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Remise du Prix de la "Résistance éthique" à Lionel TARDY

Imprimer

L'association Anticor, qui lutte contre la corruption et pour la transparence des institutions et de la vie publique, organisait mardi soir à Paris, la remise de ses "Prix 2011 de l'Ethique et ses Casseroles".

Elle m'a à cette occasion attribué un prix de l'éthique (un buste de Marianne), dans la catégorie "Résistance éthique" pour mon action en faveur de la transparence du travail parlementaire et pour ma lutte contre les conflits d'intérêts et le cumul des mandats.

Je n'ai rien demandé, mais j'ai reçu ce prix avec plaisir, comme la reconnaissance d'une action qui me vaut plus souvent des reproches que des félicitations, car souvent, je dérange ... d'autant plus que l'association Anticor n'est pas particulièrement de droite !

J'étais en bonne compagnie, puisque mon collègue René Dosière, député apparenté PS avec lequel je suis souvent en accord sur ces sujets et avec lequel j'ai travaillé sur différentes missions (Autorités Administratives Indépendantes, conflits d''intérêts), était lui aussi récompensé dans la catégorie politique.

Cela m'encourage à continuer à dire ce que je pense, même si celà peut parfois fâcher, quand j'estime que celà est nécessaire ...  pour le bon fonctionnement de notre démocratie.

Les prix Ethique 2011 :

 

  • René Dosière, Député PS : Prix Ethique catégorie Politique
  • Lionel Tardy, Député UMP : Prix Ethique catégorie Résistance Ethique
  • Denis Robert, journaliste, écrivain : Prix Ethique catégorie Journaliste d’investigation
  • Le site Mediapart : Prix Ethique catégorie Presse
  • Dr Irène Frachon : Prix Ethique catégorie Lanceur d’alerte citoyen
  • Mme Sihem Souid : Mention spéciale Lanceur d’alerte fonctionnaire

 

Leur détermination les honore, leur présence à notre cérémonie nous a tout autant honorés.

 

Les Casseroles 2011 ont été décernées à :

 

  • Charles Pasqua : Casserole hors catégorie pour l’ensemble de son œuvre
  • Gaston Flosse : Casserole d’Or pour l’ensemble de son œuvre
  • Christian Blanc, Alain Joyandet, Claude Guéant, Michèle Alliot-Marie, Brice Hortefeux, Patrick Stéfanini, Alain Juppé : Casserole d’Argent collective, Catégorie feue « la République irréprochable »
  • La commission d’arbitrage qui a statué dans l’affaire Tapie : Casserole d’Argent collective Catégorie Préjudice au Citoyen
  • Bernard Granié : Casserole de Bronze Catégorie Action locale
  • La commission consultative du Secret Défense : Casserole de Bronze Spéciale Opaque
  • Eric Woerth et Jean-Noël Guérini : Casseroles Catégorie Spéciale Espoirs
  • Ziad Takkiedine : Casserole, Catégorie Amitiés Internationales
  • Jean-Michel Baylet : Casserole Catégorie Consolation

Lien vers article sur Les Inrocks

prix,ethique,assemblee,anticorp,recompense,lionel tardyprix,ethique,assemblee,anticorp,recompense,lionel tardy

Dauphiné Libéré du 14 octobre 2011

prix,ethique,assemblee,anticorp,recompense,lionel tardy

Commentaires

  • Très belle récompense M. TARDY, qui vous honore à plus d'un titre.

    Que l'association ANTICOR vous donne ce prix - qu'elle soit à gauche, à droite, au centre ou au plafond importe peu - témoigne de l'effort que vous déployez et ce n'est que justice que vous receviez un tel prix.

    Personnellement, je pense qu'un système "méritocratique" manque à l'Assemblée Nationale comme au Sénat.

    Pour moi, ce sont les personnes les plus capables, compétentes ET VERTUEUSES, qui devraient bénéficier de certaines charges prestigieuses ou/et d'importance.

    Malheureusement, on obtient souvent qu'une histoire de copinage. Je pense, notamment, à l'ejection pure et simple de M. ARTHUIS, au profit de votre collègue MARINI, pour la commission des finances au Sénat.

    Sans denier ses éventuelles qualités à M. MARINI, il me semble me rappeler que ce sénateur est l'auteur de propositions manifestant une profonde méconnaissance du pays (la France) tant en terme budgétaire qu'en terme de justice sociale.

    -La première, visait, en effet, à autoriser les particuliers à déduire de leur revenu imposable les pertes boursières issues de la crise financière de fin 2008 ! Ben oui, tout de même, quand un particulier fait de mauvais placement...On l'aide !

    Il est vrai qu'on fait de même avec les banques : une bétise...Et l'Etat accourt ! Avec l'argent public bien sur, et en toute illégalité (violation du traité de Lisbonne)

    -La deuxième concernait une taxation des échanges entre particuliers sur Internet.

    Pourquoi "entre particuliers" ?

    Bref, les bankers c'est no souci...Les Français, c'est passe à la caisse, avec ce brave sénateur !

    Je regrette, franchement, que l'UMP ait préféré mettre Marini, à la tête de la commission des finances, plutôt que de garder Arthuis, qui n'y avait pas démérité jusqu'ici, même si tout n'était pas rose.

    Il est vrai qu'à l'Assemblée, De Courson a été éliminé au profit de M. Cahuzac. Mais au moins, le brave Cahuzac sait il de quoi il parle...On ne peut en dire autant de Marini, qui, par ailleurs, est sous le coup d'une instruction judiciaire...Relative à "l'affaire de l'hippodrome de Compiègne" !

    http://www.marianne2.fr/Exclusif-quand-Woerth-bradait-le-domaine-pour-faire-plaisir-aux-copains_a195332.html

    Je ne suis pas sur que mettre aux finances un homme soupçonné - et cela suffisamment pour que la CJR enquête - d'avoir préféré son intérêt à celui des finances du pays...Soit de nature à démontrer l'éthique parlementaire !

  • Bravo pour cette reconnaissance !

    Que ce soit un encouragement à continuer la lutte et la résistance éthique, car à droite comme à gauche, il ne ne manque pas de résistance à l'éthique !

Les commentaires sont fermés.