Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Centre de Congrès ... il faut une concertation avec la population !

Imprimer

L’Essor Savoyard m’a interrogé cette semaine sur la polémique concernant l’implantation du futur Centre de Congrès de la C2A.

Premier média à s’inquiéter de la position du député d’Annecy sur la question … et bien que, je le rappelle, je ne sois pas un élu local, je vous livre donc mon avis sur la question.

Les choses sont très claires, il y a actuellement une situation de blocage en ce qui concerne le site d’implantation … sans parler du problème du coût de cette infrastructure !

Ce blocage est normal dans la mesure où le président de la C2A et maire d’Annecy n’a organisé aucune réunion de concertation en amont … tout comme pour le dossier des Trésums.

Ce dossier traîne depuis des années, comme beaucoup d’autres,  au gré des différents sites d’implantations : site Balleydier en 2006, puis site de l’Impérial en 2010 … au détriment de l’activité économique.

On assiste aujourd’hui à une cristallisation sur le site de l’Impérial, faute de préparation du dossier … avec concertation de la population à postériori.

N’ayant reçu aucun dossier de la C2A sur le Centre de Congrès, malgré mes différentes demandes, j’ai boycotté les 3 réunions de « concertations » organisées à grand frais à Cap Périaz.

Retenu par la visite du Président de la République à Annecy, j’ai par contre assisté jeudi soir à partir de 20 heures (début de la réunion à 19 heures), salle Pierre Lamy, à la réunion des « anti » Centre de Congrès .

Arrivé en fin de réunion, j’ai eu droit aux témoignages de la salle et écouté en souriant la tribune politique des différents candidats déclarés aux législatives de juin 2012 … je me suis donc bien gardé de m’exprimer car tel n’étais pas le sujet : ce dossier doit être apolitique et reposer sur le bon sens.

Conclusion : il ressort clairement de la réunion que beaucoup d’ "anti" ne sont pas contre la construction d’un Centre de Congrès, sous réserve d’un budget maïtrisé, mais résolument contre le lieu d’implantation pressenti …

N’étant pas élu local, je prend donc ma casquette de chef d’entreprise et je le dis clairement … pourquoi s’entêter : le site de l’Impérial est certes superbe et le projet d’implantation bien intégré au site, mais il y a beaucoup trop d’incertitudes techniques, juridiques et financières.

Les acteurs économiques ont besoin de ce Centre de Congrès … et rapidement : le temps économique n’est pas le temps politique !

En l’état actuel, s’entêter à passer en force sur le site de l’Impérial va se traduire par un Centre de Congrès qui ne sortira pas de terre avant des années : les acteurs économiques ont suffisamment attendu (plus de 10 ans).

On va déjà perdre 2 ans d’ici les élections municipales de 2014, car le maire d’Annecy n’aura pas le courage politique de bouger … ensuite, il va falloir acquérir le foncier (entre 9 et 12 millions d’euros !) et last but not least, gérer tous les recours qui vont s’accumuler : loi littoral, recours des propriétaires, recours des tiers …

Sans parler des problèmes techniques : aucun sondage du terrain n'a été fait sur le site ... sachant que le futur Centre de Congrès sera enterré pour plus des 2/3 ... est-ce faisable ? Et si oui, à quel coût ????  

Alors quel autre site d’implantation ?

Certains souhaitent une implantation du côté de l’aéroport, d’autres sur le site des Trésums …

Le site Balleydier n’est pas pour moi une bonne solution : le site est trop enclavé, l’horizon est bouché à l’avant (côté est) par l’Hôtel de Police pour encore quelques années (le maire souhaite le déplacer, là aussi sans aucune concertation) et par des habitations de particuliers (comme à l'Impérial). Il sera bouché sur le côté sud par les futures tours du site des Trésums. Quand au côté ouest, il est bouché par l’immeuble existant : pas très sexy pour un Centre de Congrès  … et pas très ensoleillé !

Une 3ème solution, pour moi la meilleure, s’offre à nous : le site du parking de la Préfecture.

Ce site présente plusieurs avantages :

  • Il est situé intra-muros et permettra aux congressistes et à leurs accompagnants de consommer en centre ville, tout en limitant leurs déplacements.
  • Le foncier est maîtrisé : pas de perte de temps dans l’achat de terrain et de coût prohibitif.
  • Budget de 20 millions au parking de la Préfecture (budget voté par la C2A) contre 50 millions à l’Impérial ?
  • Il bénéficie, juste en face, du site remarquable de l’esplanade du Pâquier, poumon vert de la ville.
  • Et enfin, il offre la possibilité d’une synergie avec le Centre Bonlieu (rénové à grands frais) pour les plus grosses manifestations (accueil et amphithéâtre de 1000 places qui va être entièrement rénové).

Alors pourquoi pas ?

Beaucoup d’acteurs économiques, dont je suis, soucieux de voir ce dossier aboutir au plus vite, penchent pour cette solution … et je partage leur opinion.

Le dernier mot reviendra au président et aux élus de la C2A ! Chacun ses responsabilités …

Mon avis : sur ce type de dossier, un peu plus de concertation, y compris sur le site d’implantation … et même à postériori … ne nuirait pas !

annecy,imperial,centre de congres,parking,prefecture

annecy,imperial,centre de congres,parking,prefecture

Essor Savoyard du 23 février

annecy,imperial,centre de congres,parking,prefecture

Essor Savoyard du 29 mars

annecy,imperial,centre de congres,parking,prefecture

Commentaires

  • Bonjour Lionel,

    Je comprends bien que cet équipement indispensable pour le développement d'Annecy, tu préfererais l'avoir dans ta circonscription, plutôt que sur la commune d'Annecy-le-Vieux, même si une partie serait aussi sur Annecy.

    Mais il y a plusieurs avantages à le faire à Albigny :

    - la synergie avec l'Impérial et son hôtellerie.

    - le fait qu'on récupère du domaine privé déjà bâtit et proche du rivage pour en faire un lieu public avec la création d'un nouveau parc accessible à tous.

    - la création d'une vraie continuité entre le Paquier et la plage d'Albigny

    Et l'Agglo à vraiment besoin de cet équipement qui injecterait près de 20 millions d'euros dans noter économie, donc si on décide de rechanger d'emplacement, on perdra à nouveau 10 ans et donc 200 millions... et on trouvera toujours des mécontents où qu'il soit.

    Un accord a enfin été trouvé sur ce sujet ente les différents maires de l'Agglo qui marchent et construisent ensemble un projet d'avenir pour notre bassin : ce n'est jamais facile mais c'est comme cela qu'on avance. Les annéciens sont las de ces petites "guéguerres" ente politiques et veulent que les projets avancent sur Annecy.

    Cordialement,

    Bruno

  • La localisation de ce centre est une question secondaire.

    La question essentielle c'est la VIABILITE ECONOMIQUE du projet.

    Sur ce point qu’avons-nous appris lors des différentes réunions d'information?

    1) L’investissement est chiffré à ce jour à environ 50 M€.
    L’expérience montre que la quasi-totalité des projets menés par une collectivité ont une dérive budgétaire importante.
    Le coefficient de dérive est généralement compris entre 1,5 et 2.

    2) Les statistiques de France Congrès, dont le Président était à la tribune lors de la 1ère réunion indiquent que, pour une agglomération touristique comme Annecy, le CA moyen d’un centre de congrès est de 2 M€.

    Il y a donc urgence à s’interroger sur ces 2 chiffres:
    Un investissement de 75 à 100 M€, d’une part, pour un CA annuel espéré de l’ordre de 2 à 3 M€ d’autre part.
    C'est un fiasco économique qui s'annonce!

    N’importe quelle personne opérant dans « l’économie réelle », qu’elle soit petit entrepreneur, artisan, commerçant, ou même n’importe quelle personne agissant en « bon père de famille », aurait une réflexion plus mature sur le sujet.

    La vraie question pour les citoyens :
    « A-t-on des personnes de l’économie réelle parmi les élus promoteurs du projet ? »

  • Bonjour,

    Pour ma part je pense que l'implantation présentée sur la presque-île d'Albigny offre de nombreux points positifs. Tout comme vous je pense que cet équipement est indispensable pour l'agglo, c'est pourquoi je soutiens ce projet.

    Lors de la première réunion à Cap Perriaz, le maire de Deauville a vraiment insisté sur le fait que l'environnement direct du palais des congrès est un élément essentiel pour sa réussite dans un domaine concurrentiel. Un élément qui me fait dire que cet "effet carte postale" du projet présenté apporte une plus-value réelle quand au choix de faire un congrès à Annecy.

    Je constate aussi que les anti-palais sont clairement organisés dans un but politique d'opposition systématique, je pense que pour eux toute proposition est contestable par principe. Le boycott des discutions en est la preuve.

    Bref, je trouve la proposition de la presque-ile d'Albigny bonne c'est pourquoi je défends ce projet.

    Cordialement.

Les commentaires sont fermés.