Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rentrée parlementaire ... si vous voulez amender, c'est maintenant !

Imprimer

Ca y est, on a enfin des nouvelles de notre du gouvernement : initialement prévue pour le 25 septembre, la rentrée parlementaire a finalement été avancée à la hâte pour casser l'image, dans l'opinion publique, d'un gouvernement aux abonnés absents en vacances, alors que notre pays est en pleine crise ... même si rien n'est prêt !

Dès le mardi 4 septembre je serai donc à Paris, reprenant ainsi mon rythme habituel.

Au programme de ce mois de septembre, 3 textes :

  • le projet de loi sur les emplois d'avenir (nouveau nom des emplois jeunes) : il sera examiné en commission des affaires sociales dès le 4 septembre, et en séance publique à partir du 11 septembre.
  • le projet de loi "mobilisation du foncier public et logement social", qui souhaite mettre des terrains de l'Etat (lesquels ??) à disposition des collectivités locales pour construire des logements sociaux, et surtout, passer de 20% à 25% le taux obligatoire de logements sociaux dans chaque commune.
  • la proposition de loi sur la tarification de l'énergie.

Les deux derniers textes seront examinés en commission des affaires économiques du 18 au 20 septembre, et en séance publique la semaine suivante.

Je serai bien entendu présent sur ces trois textes, mais je m'investirai plus particulièrement sur les deux derniers, qui relèvent de la commission des affaires économiques, dont je fais parti. Ils m'apparaissent bien plus lourds de conséquences que les emplois d'avenir, qui ne sont que la reprise d'une vieille recette, qui améliorera un peu l'emploi des jeunes, au prix d'un déficit plus important des finances publiques pouvons-nous encore nous le permettre ?.

Je suis bien entendu ouvert à toutes les remarques et suggestions ! Du moins, dès que l'on pourra accéder et travailler sur ces textes ...

Le projet de loi sur les emplois d'avenir a été mis en ligne ce matin à 10 h 45.

Nous pouvons déposer des amendements en commission jusqu'à demain 17 h ... du grand n'importe quoi ! ... alors à vos stylos !!!!

Quant aux deux autres textes, nous ne les avons pas encore quel amateurisme !

Pour un président qui prétendait respecter le Parlement, ça commence bien mal !

Comment voulez vous travailler sérieusement quand le texte du projet de loi est publié la semaine précédent son examen en commission ? Le Parlement est réduit à une chambre d'enregistrement ...

Au Parlement comme dans bien d'autres domaines, le changement ... c'est pour plus tard !

parlement,assemblee nationale,loi,emploi,logement,foncier

Commentaires

  • Bonjour,

    Pourquoi les députés et les sénateurs refusent t'ils obstinément tous contrôles de leurs frais !!!!!!
    Dans quelle entreprise cela pourrait t'il être possible ????

    Bien que je vote pour votre camp, mon irritation monte de jour en jour.

    Ne pensez vous pas que l'exemple devrait venir d'en haut ??

    Méfiez vous de la réaction des Français.

    Les privilèges de certains sont parfaitement inacceptables.

    Je vous sais capable de faire passer ce message.
    Courtoisement.

    Michel GIUSEPPIN

Les commentaires sont fermés.