Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Projet de loi terrorisme : quand le PS fait volte-face

Imprimer

La discussion du projet de loi renforçant les dispositions de lutte contre le terrorisme est examiné dans l'hémicycle depuis lundi soir.

Je me suis concentré pour ma part sur son article 9, qui prévoit le blocage des sites internet par voie administrative.

Je suis bien entendu favorable à la lutte contre l'incitation au djihadisme et au recrutement, mais je crois que les mesures adoptées, concernant le volet internet de ce texte, vont à l'encontre de l'objectif : elles sont inefficaces, contre-productives et risquées pour la liberté d'expression.

Cette position, je la défends depuis mon élection en 2007, dans la majorité comme dans l'opposition.

Ce n'est pas le cas des socialistes, qui n'avaient pas de mots assez dur pour fustiger à ce sujet les propositions du gouvernement de Nicolas Sarkozy ... et qui depuis 2012 ont complètement changé d'avis.

Mon intervention sur l'article 9 :


Quelques articles de presse :

Résumé des contradiction du PS

Résumé des débats

Commentaires

  • Je suis très souvent en désaccord avec vous mais il faut saluer votre cohérence et votre travail (de longue haleine et fondé sur une connaissance profonde du numérique) sur ce sujet.

    Quant à nombre de "socialistes", ils font trop souvent au pouvoir ce qu'ils vilipendaient quand ils étaient dans l'opposition.

    J'espère que vous et d'autres députés allaient saisir le Conseil Constitutionnel afin que plusieurs articles de ce texte, inacceptables quant à la restriction de nos libertés et peu respectueux de notre Etat de Droit, soient censurés.

    Merci monsieur Tardy.

Les commentaires sont fermés.