Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

visite - Page 4

  • Visite de Laurent Wauquiez, Secrétaire d'Etat à l'Emploi, à BONNEVILLE

    Imprimer

    Le secret avait été bien gardé, même le ministre n'était pas au courant ... pourtant le titre du carton d'invitation était un indice "Etat / Entreprises : la nouvelle donne".

    La CGPME Haute-Savoie a invité Laurent Wauquiez, aujourd'hui à Bonneville, a participer à une table ronde et à une remise de trophées.

    Cette manifestation avait pour but de faire le point, autour des acteurs locaux et nationaux, sur les mesures mises en place depuis un an pour soutenir les entreprises et lutter contre les pertes d'emplois liées notamment à la crise industrielle. Il a été notamment beaucoup question de la mesure "former plutôt que licencier" qui a été expérimentée dans la vallée de l'Arve, qui regroupe plus de 18000 emplois indutriels.

    Aussi, après avoir visité l'entreprise Bouverat-Pernat et avoir assisté au 3 tables rondes sur les soutiens locaux, la revitalisation du tissu économique et former plutôt qu licencier ... le ministre devait remettre des Trophées aux Entreprises.

    ... hors de remise de Trophées aux Entreprises, il ne fût point question. Les trophées ont été remis aux représentants de l'Etat, au ministre, aux élus nationaux et aux administrations pour les féliciter de leur réactivité face aux demandes des entreprises. Une démarche originale ... et même une première en France, qui en a étonné plus d'un.

    Jean-François Roubaud, président national de la CGPME et Jean-Marie Gomila, président départemental, ont souligné que cette crise avait mis fin au regard de défiance entre le monde de l'entreprise et l'administration.

    En tant que député et chef d'entreprise, je ne peux que souligner ce changement profond des relations entre les entreprises et l'administration, pour l'avoir vécu de l'intérieur : même si la crise est loin d'être finie, on ne peut que se féliciter de la disponibilité et de la récativite des services de l'Etat en Haute-Savoie.

    Une seule personne manquait à cette cérémonie. Il s'agit de Michel Bilaud, ancien préfet du département, qui a été la cheville ouvrière de toute cette action jusqu'en juillet dernier. Je tiens ici a souligner son action. 

    P10506581.JPG
    P10506981.JPG
    P1050738.JPG
  • Visite en SLOVAQUIE

    Imprimer

    Je pars ce matin pour une semaine en Slovaquie, dans le cadre des groupes d’amitié France/Slovaquie de l’Assemblée et du Sénat.

     

    Au cours de cette visite, nous serons notamment reçus par M. Lubomir Jahnatek, ministre de l’économie de Slovaquie.

     

    Au programme :

    • Economie
    • Délocalisations
    • Aménagement du territoire
    • Affaires étrangères
    • Développement durable
    • Parcs naturels
    • Défense
    • Frontières et immigration
    • ... et promotion de la candidature d'Annecy pour les JO d'hiver de 2018

    Nous rendrons également dans la région des Tatras en vue d’y discuter notamment avec les autorités locales des possibilités de coopération décentralisée dans le domaine touristique entre nos deux pays.

     

    Suivez toute la semaine le compte-rendu des visites sur mon blog.

     

    La France et la Slovaquie ont signé un partenariat stratégique en septembre 2008.

     

    Lors de sa visite en France en avril 2008, le ministre slovaque des Affaires étrangères a confirmé que le niveau des relations entre les deux pays était excellent, soulignant « que la France était l’un des investisseurs et des partenaires commerciaux clés de la Slovaquie » : les entretiens ont principalement porté sur les relations bilatérales, en particulier dans le domaine du nucléaire civil.

     

    Sur le plan international, les entretiens ont porté sur les questions européennes (nécessité de la ratification du Traité de Lisbonne, fonctionnement des institutions, partenariat avec l’est de l’Europe), ainsi que sur la crise économique, et sur les conclusions des Sommets du G20, de l’OTAN, et UE - Etats-Unis à Prague.

     

    La partie française a assuré au ministre slovaque des Affaires étrangères que le Président Nicolas Sarkozy se rendrait en visite d’Etat en Slovaquie en 2009. Si aucune date n’a encore été fixée, Miroslav Lajcak souhaiterait que cette visite de haut rang ait lieu début mai à l’occasion des célébrations du 90ème anniversaire de la mort du Général Milan Rastislav Stefanik, héro franco-slovaque.

     

    La délégation française sera composée des parlementaires suivants :

     

    A) Pour le SENAT :

    • M. André VANTOMME, Sénateur de l’Oise (Soc.), Président du groupe d’amitié, Secrétaire de la commission des affaires étrangères de la défense et des forces armées 
    • M. François FORTASSIN, Sénateur des Hautes Pyrénées (RDSE), Secrétaire du Sénat, membre de la commission des affaires économiques, du développement durable et de l’aménagement du territoire 
    • M. Christian CAMBON, Sénateur du Val-de-Marne (UMP), membre de la commission des affaires étrangères de la défense et des forces armées 

    B) Pour l’ ASSEMBLEE NATIONALE :

    • M. Jean GAUBERT, député des Côtes d’Armor, Vice-Président du groupe d’amitié membre de la commission des affaires économiques
    • M. Bernard LESTERLIN, député de l’Allier, Vice-président du groupe d’amitié, membre de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire
    • M. Lionel TARDY, député de Haute-Savoie, Vice-président du groupe d’amitié,  membre de la commission des affaires économiques 
    carte-slovaquie1.jpg
    Carte_Slovaquie.jpg
    slov.jpg
  • Visite du Mémorial Tchang Kai-Chek

    Imprimer

    Retour à Taipei en train grande vitesse (on remonte toute l'île : 1 heure 30 de trajet), puis visite de l'incontournable Mémorial Tchang Kai-Chek, avant la rencontre en milieu d'après-midi du Directeur de l'Institut français de Taipei (officieuse "ambassade de France à Taïwan" qui emploie 64 personnes).

    P1250050.JPG
    P1250003.JPG
  • Visite de l'INRIA à PARIS-ROCQUENCOURT

    Imprimer

    Visite très intéressante de l'INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatisme) de Rocquencourt.

    L'INRIA emploi plus de 3800 personnes répartis sur 8 centres de recherche en France, pour un budget de 190 millions d'euros.

    Je souhaitais donc les rencontrer pour faire le point sur les technologies informatiques par rapport aux textes de lois en cours ou à venir (Hadopi, LOPPSI) ... dont on peut supposer qu'ils ont leur mot à dire.

    Je l'ai d'autant plus souhaité ... qu'ils n'ont a aucun moment été consultés lors de la rédaction du projet de loi Hadopi, alors que celà nous aurait évité bien des ecueils. Un comble !!!

    Sans rentrer dans les détails, j'ai échangé avec les chercheurs sur les thèmes suivants :

    • Web intelligent
    • recherche multimédia
    • problématique du filtrage
    • le droit à l'oubli sur internet
    • la pollution sur internet
    • l'internet du futur
    • le tatouage numerique
    • les réseaux P2P
    • le Droit et internet

    Cette réunion n'a fait que me renforcer dans mes convictions ...

    P1210251.JPG
  • Visite du conseil municipal des jeunes du Grand-Bornand

    Imprimer

    Après avoir participé aux questions au Gouvernement, la délégation, conduite par le maire du Grand-Bornand, a visité la bibliothèque de l'Assemblée nationale et l'Hôtel de Lassay.

    P11906861.JPG
    P1190706.JPG
  • Visite du Collège René Long à l'Assemblée

    Imprimer

    Visite des élèves de 3ème du Collège René Long d'ALBY-SUR-CHERAN à l'Assemblée nationale.

    Cette visite s'inscrit dans le cadre de leur découverte des institutions de la 5ème République et ponctue un voyage de plusieurs jours entre l'Alsace, la Marne et Paris.

    P11900791.JPG
    P11900821.JPG
    P11900871.JPG
  • Visite de l'amicale 40 de Seynod à l'Assemblée

    Imprimer

    Invité à visiter l'Assemblée nationale et à assister aux Questions au Gouvernement ... le groupe a été salué par Luc Chatel, secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie et de la Consommation.

    P11708821.JPG
    P11708841.JPG
  • Dauphiné Libéré du 5 mai 2009

    Imprimer

    05 -5mai09 DL1.jpg

  • Visite du Président de la République en Haute-Savoie

    Imprimer

    Programme de la visite de ce jour du Président de la République :

    • Cérémonie à la Nécropole nationale de Morette
    • Cérémonie au Plateau des Glières
    • Déjeuner/débat avec les élus locaux au Petit-Borand-les-Glières

    Lors du déjeûner/débat ont été abordés les sujets suivants :

    • La candidature d'Annecy aux JO de 2018 (et son interférence avec la candidature avec l'Euro 2016)
    • La présence des loups dans les zones de pastoralisme
    • La situation économique départementale (tourisme/vallée de l'arve)
    • La crise économique, le plan de relance, les grandes infrastructures
    • Le projet de loi Création et Internet
    • Les mesures de soutiens qui arrivent : jeunes, RSA ...

    En ce qui concerne l'emploi des jeunes, j'ai fait part au Président de la République du gros problème des apprentis de 16 à 18 ans, qui en l'état actuel de la loi, n'ont pas le droit de toucher des machines durant leur apprentissage, un comble ...

    Je m'en était déjà entretenu cette semaine avec Laurent Wauquiez, lors d'un petit déjeûner/débat à l'Assemblée, et il faut absolument que Brice Hortefeux, Ministre du Travail, trouve une solution.

    Les chefs d'entreprise ne prendront pas des jeunes de moins de 18 ans en apprentissage (industrie, BTP, artisanat ...) s'ils ne peuvent leur faire faire que de la paperasse ... ou porter des cartons.

    P1170735.JPG
    P1170772.JPG
    100_0597.JPG
    P11707801.JPG
    3301_1150581566842_1296700539_409967_6906535_n.jpg
    P10300561.JPG
    P11707951.JPG
    .
  • Eco des Savoie du 25 avril 2009

    Imprimer

    04 - 25avril09 Eco 001.jpg

  • Dauphiné Libéré du 21 avril 2009

    Imprimer

    decolletage.JPG

  • Visite de Luc Chatel à FILLINGES et CLUSES

    Imprimer

    Visite au coeur de la vallée de l'Arve de Luc Chatel, secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie et de la Consommation, afin de rencontrer les acteurs de la sous-traitance et du décolletage.

    Après un passage par les établissements Baud Industries à Fillinges, la visite s'est poursuivie au SNDEC (Syndicat National du DEColletage) à Cluses, où était organisée une table ronde.

    Lionel Baud, président du SNDEC, a rappelé tout l'enjeu des entreprises de décolletage pour la vallée où sur 800 entreprises de sous-traitance, plus de 500 sont spécialisées dans le décolletage.

    Après avoir expliqué le rôle du pôle de compétitivité Arve Industries qui regroupe à ce jour 237 entreprises (dont 90% de PME) pour 29 000 emplois et avoir détaillé les actions en cours, le président du SNDEC a fait le point sur les 6 mois de crise de l'industrie du décolletage et s'est félicité des mesures prises par l'Etat suite aux Etats généraux de l'Automobile.

    Suite à l'intervention d'un chef d'entreprise sur la lisibilité et la perception au quotidien des mesures adoptées, Luc Chatel a refait un point complet sur le rôle de l'Etat depuis le début de la crise :

    • éviter la défaillance des banques
    • éviter la défaillance des constructeurs automobiles
    • mise en place des médiateurs du crédit
    • mise en place de la garantie OSEO
    • augmentation du quotat d'heures de chômage partiel à 1000 heures 
    • remboursement anticipé de la TVA
    • investissements exonérés de Taxe Professionnelle pour 2009
    • programme de formation spécifique pour la vallée de l'Arve via le FNE formation ...

    La table ronde s'est conclue par la signature du contrat ARVENIR PME/PMI.

    Le but de ce contrat est d'accompagner les PME/PMI de la filière décolletage et métiers connexes par la mise en oeuvre de diagnostics stratégiques complétés d'un dispositif financier attractif, leur permettant de mener efficacement des projets de redéploiement stratégique ou de diversification.

    Les frais de diagnotics des entreprises éligibles à ce contrat seront, partiellement ou totalement, financés par le Fonds de Prêts Participatifs SEMAPHORE. Ce fonds sera doté de 6 millions d'euros. Il sera accessible pour des projets de 20 000 à 200 000 euros. Il permettra la distribution de prêts participatifs à taux bonifiés, qui pourront être retraités en quasi-fonds propres, par les entreprises bénéficiaires.

    Garanti par OSEO et SEMAPHORE, le prêt participatif accordé à l'entreprise ne nécessite donc ni caution bancaire, ni garantie, ni hypothèque, ni nantissement par l'entreprise, ce qui constitue des avantages décisifs dans le contexte recessif actuel.

    Fortes de cet engagement, les banques locales interviendront avec effet de levier.

    Comme quoi quand les entreprises, les parlementaires, l'Etat et ses services se mobilisent ... on arrive a mettre en place des solutions innovantes pour préserver les emplois.

    P1170259.JPG
    P1170262.JPG
    P1170275.JPG
    P1170288.JPG
    P1170333.JPG
    P1170348.JPG
  • Dauphiné Libéré du 10 avril 2009

    Imprimer

    04 - 10avril09 DL.jpg

  • Visite des élèves de terminale du Lycée Saint-Joseph de THONES à l'Assemblée nationale

    Imprimer

    Terminales lycée Saint-Joseph.jpg

  • Visite des classes de CM1/CM2 de Doussard à l'Assemblée nationale

    Imprimer

    P11604761.JPG
    P11604931.JPG
    P11604911.JPG

  • Essor du 26 mars 2009

    Imprimer

    03 - 26mars09 Essor5.jpg

  • Mouvement Hotelier & Touristique N° 263

    Imprimer

    04 - 10avril09 Mouvement Hotelier & Touristique.jpg