Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

guerre

  • POISY : Vernissage exposition sur la Guerre d'Algérie

    Imprimer

    Vernissage en mairie de #Poisy de l’exposition sur la guerre d’#Algerie et les #Opex organisée par les #UdcAFN de Poisy, #Lovagny et #Nonglard

    poisy,guerre,algerie,exposition

    poisy,guerre,algerie,exposition

    poisy,guerre,algerie,exposition

  • ANNECY : Vernissage de l'exposition "les combattants alpins de la Grande Guerre"

    Imprimer

    Vernissage de l'exposition "les combattants alpins de la Grande Guerre" au forum Bonlieu à #Annecy.

    annecy,exposition,guerre,resistant,combattant

    annecy,exposition,guerre,resistant,combattant

    annecy,exposition,guerre,resistant,combattant

    annecy,exposition,guerre,resistant,combattant

  • THONES : Cérémonie de commémoration du 73ème anniversaire des bombardements des 3 et 4 août 1944

    Imprimer

    Cérémonie de commémoration du 73ème anniversaire des bombardements de Thônes des 3 et 4 août 1944.

    Lire la suite

  • CONS-SAINTE-COLOMBE : Présentation du livre "Le grand mémorial du Pays de Faverges 1914-1918"

    Imprimer

    Présentation du livre "Le grand mémorial du Pays de Faverges 1914-1918" à Cons Sainte Colombe.

    Cet ouvrage de 633 pages, auquel j'ai contribué via ma réserve parlementaire, recense 3 186 biographies de soldats mobilisés durant la Grande Guerre sur le Pays de Faverges.

    Plus de 3 ans et 20 000 heures de travail pour Michel Duret et Stéphane Bouillot et leur équipe !

    Un travail titanesque et de nombreux "Morts port la France" à rajouter sur les monuments aux morts du canton ... au travail !

    Édité à 1 000 exemplaires, il est disponible à la vente auprès de :

    Amis de Viuz-Faverges

    04 50 32 45 99

    musee-de-viuz@orange.fr

    cons-sainte-colombe,faverges,doussard,livre,commemoration,guerre

    cons-sainte-colombe,faverges,doussard,livre,commemoration,guerre

    cons-sainte-colombe,faverges,doussard,livre,commemoration,guerre

    cons-sainte-colombe,faverges,doussard,livre,commemoration,guerre

    cons-sainte-colombe,faverges,doussard,livre,commemoration,guerre

  • Cérémonies du 71ème anniversaire de la Déportation à SAINT-EUSTACHE

    Imprimer

    Beaucoup de monde ce matin à Saint-Eustache pour la 71ème cérémonie de la Déportation, en présence du Préfet, des sénateurs Carle et Pellevat, de la vice-présidente du conseil général Françoise Camusso, de Michèle Lutz, maire de Doussard et des maires de la communauté de communes de la Rive gauche du Lac et du Pays de Faverges.

    Le village de Saint-Eustache est reconnu comme un « village martyr » de la seconde guerre mondiale.

    Cette tragédie est décrite dans un opuscule intitulé « La Tragédie de Saint-Eustache, mémoire du dernier jour » par Guy Pégatoquet, Michel Folliet et Joseph Tilliet , publié en 2003 :

    "… Le mercredi 22 décembre 1943, trois soldats allemands, dont un officier, sont tués au Hameau de Lavray. Le moulin de Jean Armataffet, maire de Saint-Eustache, vient d'être le théâtre d'un sanglant affrontement entre le corps franc Simon et les soldats allemands en quête de victuailles.

    La vengeance ne se fait pas attendre et le 31 décembre 1943, la Wehrmacht, les SS et la Gestapo encerclent à l'aube plusieurs hameaux de la commune, pillent les fermes et arrêtent 28 habitants (plus de 10% de la population) qui sont conduits à l'école "prison" Saint-François à Annecy.

    Après interrogatoire, 4 seront relâchés, 24 vont connaître les camps de concentration et 4 seulement reviendront en 1945 à Saint-Eustache, où 9 veuves et 33 orphelins espèrent ..."

    Dépôt de gerbe devant la stèle de la Croix Blanche :

    saint-eustache,deportation,cermonie,guerre,resistantsaint-eustache,deportation,cermonie,guerre,resistant

    Messe puis cérémonie sur la place du village :

    saint-eustache,deportation,cermonie,guerre,resistant

    saint-eustache,deportation,cermonie,guerre,resistant

    saint-eustache,deportation,cermonie,guerre,resistant

    saint-eustache,deportation,cermonie,guerre,resistant

    saint-eustache,deportation,cermonie,guerre,resistant

    Dauphiné Libéré du 3 janvier :

    saint-eustache,deportation,cermonie,guerre,resistant

  • Cérémonie d'hommage national aux victimes militaires et civiles de la guerre d'Algérie à MENTHON-SAINT-BERNARD

    Imprimer

     

    Commémoration AFN Menthon st Bernard 0jpg.jpg

    Dauphiné Libéré du 6 décembre : 

    12 - 6dec14 DL  Hommage Menthon St Bernard .jpg

  • Cérémonies commémoratives du 8 mai 1945 à ANNECY

    Imprimer

    Cérémonie en l'honneur des fonctionnaires PTT de Haute-Savoie tombés pour la Libération.

    annecy,commemoration,monument,cermonie,8 mai,victoire,guerre

    annecy,commemoration,monument,cermonie,8 mai,victoire,guerre

    Dauphiné Libéré du 9 mai :

    annecy,commemoration,monument,cermonie,8 mai,victoire,guerre

    69ème anniversaire de la Victoire de 1945 au monument aux combattants d'Annecy.

    annecy,commemoration,monument,cermonie,8 mai,victoire,guerre

    annecy,commemoration,monument,cermonie,8 mai,victoire,guerre

    Dauphiné Libéré du 9 mai :

    presse,dauphine,annecy,commemoration,monument,cermonie,8 mai,victoire,guerre

  • 83ème anniversaire de la République Espagnole à ANNECY

    Imprimer

    annecy,anniversaire,espagne,guerre,monument

    annecy,anniversaire,espagne,guerre,monument

    Dauphiné Libéré du 14 avril :

    annecy,anniversaire,espagne,guerre,monument

  • Assemblée générale départementale de l'Association Nationale des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire à THONES

    Imprimer

    thones,medaille,association,guerre,croix de guerre,valeur militaire,monument

    thones,medaille,association,guerre,croix de guerre,valeur militaire,monument

     

    Dauphiné Libéré du 7 avril :

    thones,medaille,association,guerre,croix de guerre,valeur militaire,monument

  • Marcelle Bailly promue au grade de Commandeur de la Légion d'honneur à ANNECY

    Imprimer

    Essor Savoyard du 6 mars :

    annecy,legion d'honneur,medaille,resistant,deporte,guerre

  • 70ème anniversaire de la Déportation à SAINT-EUSTACHE

    Imprimer

     

    Beaucoup de monde ce matin à Saint-Eustache pour la 70ème cérémonie de la Déportation, en présence du Préfet, des sénateurs Hérisson, Amoudry et Carle, de la vice-présidente du conseil général et conseillère générale du canton Françoise Camusso, des maires du canton.

    Le village de Saint-Eustache est reconnu comme un « village martyr » de la seconde guerre mondiale.

    Cette tragédie est décrite dans un opuscule intitulé « La Tragédie de Saint-Eustache, mémoire du dernier jour »par Guy Pégatoquet, Michel Folliet et Joseph Tilliet , publié en 2003 :

    "… Le mercredi 22 décembre 1943, trois soldats allemands, dont un officier, sont tués au Hameau de Lavray. Le moulin de Jean Armataffet, maire de Saint-Eustache, vient d'être le théâtre d'un sanglant affrontement entre le corps franc Simon et les soldats allemands en quête de victuailles.

    La vengeance ne se fait pas attendre et le 31 décembre 1943, la Wehrmacht, les SS et la Gestapo encerclent à l'aube plusieurs hameaux de la commune, pillent les fermes et arrêtent 28 habitants (plus de 10% de la population) qui sont conduits à l'école "prison" Saint-François à Annecy.

    Après interrogatoire, 4 seront relâchés, 24 vont connaître les camps de concentration et 4 seulement reviendront en 1945 à Saint-Eustache, où 9 veuves et 33 orphelins espèrent ..."

    Lien vers toutes les photos sur ma page FACEBOOK

    Dépôt de gerbe devant la stèle de la Croix Blanche :

    saint-eustache,monument,stele,deportation,guerre,maquisard,resistant

    saint-eustache,monument,stele,deportation,guerre,maquisard,resistant

    Messe à la mémoire des Déportés :

    saint-eustache,monument,stele,deportation,guerre,maquisard,resistant

    Remise de la croix du combattant à René Barithel, dépôt de gerbe et inauguration stèle commémorative :

    saint-eustache,monument,stele,deportation,guerre,maquisard,resistant

    saint-eustache,monument,stele,deportation,guerre,maquisard,resistant

    saint-eustache,monument,stele,deportation,guerre,maquisard,resistant

    Dauphiné Libéré du 2 janvier :

    saint-eustache,monument,stele,deportation,guerre,maquisard,resistant

    Essor du 9 janvier :

    presse,dauphine,saint-eustache,monument,stele,deportation,guerre,maquisard,resistant

  • 70ème anniversaire de la rafle de l'hôtel des Marquisats à ANNECY

    Imprimer

    Emouvante double cérémonie ce dimanche matin :

    • la première devant l'Hôtel des Marquisats où 20 femmes et enfants juifs ont été raflés et déportés le 16 novembre 1943
    • la seconde Quai Jules Philippe, devant l'école, où 6 enfants juifs ont été arrêtés et déportés le même jour.

    Samuel Pintel, qui avait 6 ans en 1943, a expliqué avec émotion, comment sa mère, qui sera raflée, la précipité contre une mère non-juive présente, ce qui le sauvera.

    Pris en charge par l'OSE de Chambéry, puis conduit à la colonie d'enfants juifs réfugiés d'Izieu par Miron Zlatin, il en repartira quelques mois avant la rafle des enfants d'Izieu ...

    annecy,deportation,rafle,juif,guerre,nazi

    annecy,deportation,rafle,juif,guerre,nazi

    annecy,deportation,rafle,juif,guerre,nazi

    Dauphiné Libéré du 18 novembre :

    annecy,deportation,rafle,juif,guerre,nazi

    annecy,deportation,rafle,juif,guerre,nazi

  • Cérémonies du 11 novembre à SAINT-JORIOZ et ANNECY

    Imprimer

    Difficile d'être présent partout le 11 novembre ...

    Ce matin, j'ai assisté aux cérémonies du 11 novembre :

    • de 9 h 15 à Saint-Jorioz
    • à 10 h 30 à Annecy au carré militaire de Loverchy
    • à 11 h 30 à Annecy au monument départemental
    • à 12 h 30 à Seynod au pot offert par la municipalité

    annecy,saint-jorioz,ceremonie,11 novembre,armistice,guerre

    annecy,saint-jorioz,ceremonie,11 novembre,armistice,guerre

    annecy,saint-jorioz,ceremonie,11 novembre,armistice,guerre

    annecy,saint-jorioz,ceremonie,11 novembre,armistice,guerre

    annecy,saint-jorioz,ceremonie,11 novembre,armistice,guerre

    Dauphiné Libéré du 12 novembre :

    annecy,saint-jorioz,ceremonie,11 novembre,armistice,guerre

    presse,dauphine,annecy,saint-jorioz,ceremonie,11 novembre,armistice,guerre

  • 13ème rencontres du film des Résistances du 11 au 19 novembre

    Imprimer

    Résistances est une série de treize films produits par la Cinémathèque des Pays de Savoie et de l’Ain, réalisé par Bernard Favre, avec le soutien de la DRAC Rhône-Alpes et la Région Rhône-Alpes dans le cadre de l’appel à projets « Mémoires du XXe siècle en Région Rhône-Alpes ».


    Cette série propose de rencontrer les derniers acteurs de la Résistance, avec la charge émotionnelle de leur présence à l’image. Leurs témoignages filmés donnent à voir une somme d’histoires singulières, mosaïque ethnographique, et célèbrent, à leur manière, la mémoire de la Seconde Guerre Mondiale, au moment où le soixante-dixième anniversaire de la Libération approche

     

    Les lieux, rencontres du film des résistances 2013 :

    • Auditorium de SEYNOD
    • Salle des Fêtes de THONES
    • Edelweiss à THONES
    • MJC Novel à ANNECY
    • Cinéma La Turbine à CRAN-GEVRIER

    lien-rencontres-resistances

    13ème Résistance.jpeg

    Dauphiné Libéré du 26 octobre :

    thones,seynod,annecy,cran-gevrier,resistance,film,cinematheque,savoie,guerre,liberation,drac

  • Congrès départemental de l'UDC AFN et autres conflits de Haute-Savoie à MARIGNIER

    Imprimer

    marignierncongres,udc,afn,algerie,ancien combattant,combattant,guerre

    marignier,congres,udc,afn,algerie,ancien combattant,combattant,guerre

    marignierncongres,udc,afn,algerie,ancien combattant,combattant,guerre

    marignierncongres,udc,afn,algerie,ancien combattant,combattant,guerre

    Dauphiné Libéré du 28 octobre :

    presse,dauphine,marignier,congres,udc,afn,algerie,ancien combattant,combattant,guerre

    presse,dauphine,marignier,congres,udc,afn,algerie,ancien combattant,combattant,guerre

    Dauphiné Libéré du 29 octobre :

    presse,dauphine,marignier,congres,udc,afn,algerie,ancien combattant,combattant,guerre

  • "Débat" et éventuel vote mercredi sur la situation en Syrie : ce sera sans moi !

    Imprimer

    Le Président de la République a décidé la semaine dernière de convoquer le Parlement en session extraordinaire mercredi 4 septembre, pour un débat sur la situation en Syrie.

    Or depuis, le contexte politique et diplomatique a radicalement changé.

    Cette annonce a été faite par le Président de la République, alors que les inspecteurs de l'ONU, qui ont quitté la Syrie samedi dernier, étaient censés rendre leur rapport sur l'attaque chimique du 21 août dans les plus brefs délais ... et donc avant le 4 septembre ... alors que finalement leurs conclusions ne seront rendues que dans 15 jours !

    Entre temps, le Président des Etats-Unis, a annoncé que ... finalement ... il demandera l'autorisation d'intervenir en Syrie lors d'un vote du Congrès le 9 septembre.

    ... et le G20 ouvre jeudi à Saint-Petersbourg.

    On va donc discuter de quoi au juste ??

    Il faut donc reporter ce débat au Parlement d'une semaine, quand les parlementaires auront tous les éléments en mains ... cela fera accessoirement des économies.

    Actuellement le débat porte principalement sur la demande d'un vote des parlementaires.

    Mais là n'est pas la question ... quand bien même le Président de la République déciderait de mettre en place un vote ce mercredi ... il nous serait demandé de voter sur quoi ? Quelle serait la question exacte ?

    Pour ma part, j'ai donc décidé de ne pas siéger mercredi.

    Autant j'ai pour habitude d'être assidu à chaque fois que l'Assemblée siège, autant je préfère m'économiser cette présence qui n'a pas grand intérêt : un aller/retour province/Paris ... pour 2 heures de débat, sans éléments de preuves des inspecteurs de l'ONU et sans vote.

    Faire la potiche ... très peu pour moi.

    Je ne vois pas l'intérêt d'aller écouter la bonne parole du gouvernement, sachant que toute décision d'engagement finale est liée à la position d'une partie de la communauté internationale, et des Etats-Unis en particulier... dont on ne connaîtra le résultat du vote du Congrès que lundi prochain !

    François Hollande a été suiveur dès le début dans la crise Syrienne, contrairement au leadership assumé par Nicolas Sarkozy lors de la crise Libyenne ... autant être suiveur jusqu'au bout.

    Pour avoir un débat parlementaire constructif, encore faudrait-il qu'il y ait de la matière ... or comme je l'ai déjà dit, les inspecteurs de l'ONU sont repartis samedi de Syrie, et leurs conclusions ne seront disponibles que dans 15 jours, le temps d'analyser les échantillons prélevés sur site ! C'est aux inspecteurs de l'ONU d'apporter la preuve de l'utilisation d'armes chimiques par le régime syrien, sinon comment justifier le déclenchement de frappes sans accord préalable du Conseil de Sécurité de l'ONU malgré un éventuel feu vert de la Ligue arabe : malheureusement, tous les documents fournis par les services de renseignements Français ou Américains seront sujets à caution (juge et partie).

    Puisque le temps ne semble donc plus presser, le Président de la République aurait été bien inspiré d'attendre que les parlementaires aient de quoi émettre un avis ... au lieu de les convoquer dans la précipitation.

    Et même si, par miracle, un vote a lieu et qu'il est positif, le résultat sera le même : l'attaque restera conditionnée par d'éventuelles preuves, et liée à la décision de nos alliés Américains... donc pas vraiment par le vote de la représentation nationale ... mais plus grave, la France serait liée par ce vote.

    Les conditions d'un débat serein ne sont pas réunies.

    Je préfère donc rester en circonscription, où les occupations ne manquent pas en cette semaine de rentrée des classes.

    Je vais également en profiter pour travailler mes derniers amendements sur le projet de loi logement qui sera discuté la semaine prochaine dans l'hémicycle et pour lequel l'avis et la participation des députés serviront à quelque chose.

    syrie,golfe,guerre,attaque,frappe,usa,obama,onu,chimique

    Dauphiné Libéré du 03 septembre :

    presse,dauphine,syrie,golfe,guerre,attaque,frappe,usa,obama,onu,chimique

  • Cérémonies commémoratives du 70ème anniversaire du Maquis des Confins à THONES et LA CLUSAZ

    Imprimer

    Le 20 août 1943, le camp du Maquis des Confins implanté dans un chalet d'alpage au sommet des Confins à La Clusaz, fort de 62 hommes, était attaqué par un détachement de Chasseurs Alpins Italiens.

    Un violent combat éclata.

    Deux maquisards, Patrick Verley et Jacques Marchand furent tués, six furent blessés et vingt et un réfractaires seront fait prisonniers et emprisonnés en attendant leur jugement qui n'aura pas lieu, la capitulation Italienne ayant entraîné leur libération.

    Cérémonie à la Nécropole de Morette :

    thones,la clusaz,confins,cermonie,guerre,resistant,sto,maquis

    thones,la clusaz,confins,cermonie,guerre,resistant,sto,maquis

    Cérémonie à La Clusaz :

    thones,la clusaz,confins,cermonie,guerre,resistant,sto,maquis

    thones,la clusaz,confins,cermonie,guerre,resistant,sto,maquis

    Messe et cérémonie à la chapelle des Confins :

    thones,la clusaz,confins,cermonie,guerre,resistant,sto,maquis

    thones,la clusaz,confins,cermonie,guerre,resistant,sto,maquis

    Cérémonie à la stèle des Confins :

    thones,la clusaz,confins,cermonie,guerre,resistant,sto,maquis

    thones,la clusaz,confins,cermonie,guerre,resistant,sto,maquis

    thones,la clusaz,confins,cermonie,guerre,resistant,sto,maquis

    thones,la clusaz,confins,cermonie,guerre,resistant,sto,maquis

    Dauphiné Libéré du 22 août :

    thones,la clusaz,confins,cermonie,guerre,resistant,sto,maquis

  • Cérémonie en hommage à Pierre Lamy à SAINT-JORIOZ

    Imprimer

    Pierre Lamy a été assassiné par la Gestapo, le mercredi 18 juillet 1944, à 14 heures, sur la route de Leschaux, au lieu-dit le Bourneau.

    Il a été nommé, à titre posthume, chevalier de la Légion d'Honneur, avec Croix de guerre et a reçu la médaille de la Résistance.

    D'abord instituteur, il a bifurqué vers l'inspection du travail en 1937, au moment où le gouvernement de Léon Blum a souhaité que chaque département soit doté d'un inspecteur du travail.

    Homme de dialogue, mais ferme, il a su conquérir l'estime des patrons et des ouvriers.

    En poste à Annecy, chargé d'appliquer la Charte du travail, puis la relève et le STO qui devait réquisitionner les ouvriers pour le travail en Allemagne, Pierre Lamy a organisé avec les services de la Préfecture, un arsenal de faux certificats, pour soustraire les jeunes haut-savoyards au STO.

    Chef de l'Armée secrète pour l'arrondissement d'Annecy, en septembre 1943, il était pressenti pour devenir le préfet du département à la Libération.

    Mais il fut arrêté le mardi 26 juin 1944 par un maquisard retourné qui a mis la Gestapo sur sa piste.

    Après quelques semaines d'interrogatoires et de tortures, un commando l'emmena route de Leschaux.

    A 35 ans, Pierre Lamy est mort en héros de la résistance. son souvenir demeure.

    ceremonie,hommage,monument,saint-jorioz,pierre lamy,resistant,guerre

    ceremonie,hommage,monument,saint-jorioz,pierre lamy,resistant,guerre

    Dauphiné Libéré du 21 juillet :

    ceremonie,hommage,monument,saint-jorioz,pierre lamy,resistant,guerre

  • Baptême du Salon Louise et Colette Périès en PREFECTURE

    Imprimer

    Le Salon rouge, entièrement restauré, a pris officiellement ce matin le nom de Salon Louise et Colette Périès, deux femmes exemplaires qui ont joué le rôle d'agent de liaison au péril de leur vie, durant la seconde guerre mondiale.

    Très belle cérémonie, empreinte d'une grande émotion, en présence des familles.

    presse,dauphinee,annecy,resistance,glieres,guerre,plateau des glieres

    annecy,resistance,glieres,guerre,plateau des glieres

    annecy,resistance,glieres,guerre,plateau des glieres

    Le Dauphinée Libéré du 4 mai

    annecy,resistance,glieres,guerre,plateau des glieres

    annecy,resistance,glieres,guerre,plateau des glieres

    annecy,resistance,glieres,guerre,plateau des glieres

    annecy,resistance,glieres,guerre,plateau des glieres

    annecy,resistance,glieres,guerre,plateau des glieres

    annecy,resistance,glieres,guerre,plateau des glieres

    annecy,resistance,glieres,guerre,plateau des glieres

    annecy,resistance,glieres,guerre,plateau des glieres

    annecy,resistance,glieres,guerre,plateau des glieres

    annecy,resistance,glieres,guerre,plateau des glieres

    Le Dauphiné Libéré du 5 mai

    presse,dauphinee,annecy,resistance,glieres,guerre,plateau des glieres

    Le Dauphiné Libéré du 7 mai

    presse,dauphinee,annecy,resistance,glieres,guerre,plateau des glieres

    Essor Savoyard du 9 mai

    presse,dauphinee,annecy,resistance,glieres,guerre,plateau des glieres

    presse,dauphinee,annecy,resistance,glieres,guerre,plateau des glieres

  • Proposition de loi sur les anciens combattants d'Algérie et OPEX

    Imprimer

    Ce matin, dans le cadre de sa "niche parlementaire", le groupe UMP a déposé une proposition de loi visant à élargir les critères d'attribution de la carte du combattant.

    A l'heure actuelle, les critères d'attribution de la carte du combattant ne prenent en compte que les périodes de services effectués avant le 2 juillet 1962.

    Pourtant, tout ne s'est pas terminé ce jour là et nombre de soldats français ont continué à servir en Algérie après cette date. Le Groupe UMP proposait donc de reculer la date ouvrant droit à la carte du combattant du 2 juillet 1962 au 1er juillet 1964.

    Dans un deuxième article de ce texte de loi, nous proposions de simplifier le dispositif d'attribution de la carte du combattant aux militaires qui ont effectué plus de quatre mois sur un théâtre d'opération extérieure (les fameuses OPEX), y compris pour les opérations actuelles et à venir, pour respecter un principe d'égalité entre les militaires ayant servi la France.

    Je suis intervenu dans le débat pour exprimer mon soutien à cette proposition de loi.

    Le groupe socialiste, sur ordre du gouvernement, a déposé une motion de rejet préalable de la proposition de loi, c'est dire qu'il demandait son rejet avant même le début de la discussion !

    Quand nous étions dans la majorité, nous n'avons jamais procédé ainsi !

    Bien entendu, nous votions contre les textes avec lesquels nous n'étions pas d'accord, mais nous laissions le débat se faire, et c'est à la fin du texte que l'on passait au vote.

    Cette tactique s'est retournée contre le gouvernement, car au moment de passer au vote de la motion, les socialistes se sont retrouvés lâchés par leurs alliés verts et communistes, qui n'acceptaient pas que l'on escamote un débat qui avait toute sa place.

    La motion a été repoussée lors du scrutin public, car à l'issue du vote, on était à égalité : 57 pour et 57 contre. Dans ce cas de figure, l'égalité de voix vaut rejet de la motion de rejet ! 


    Après une réunion de la conférence des présidents, qui a fait annuler le premier vote (c'est inédit) à cause d'une erreur commise par Gilbert Collard, les socialistes ont rameuté les troupes, pour permettre un second vote sur le motion de rejet, qui a été péniblement adoptée par 50 voix contre 45.

    J'ai dénoncé ce tripatouillage qui sauve in extremis le gouvernement, en empêchant qu'un vote solennel (c'est à dire nominatif) ait lieu mardi prochain sur ce sujet.

    Si jamais cette motion de rejet n'avait pas été adoptée, nous aurions eu un vote solennel, mardi prochain. Or, dans le cadre d'un vote solennel, on sait exactement qui vote quoi, ce qui n'est malheureusement pas le cas pour le scrutin public qui a eu lieu ce matin.

    Sans cette motion, chacun aurait pu voir comment son député avait voté sur ce texte, et aurait ainsi pu aller lui demander de s'expliquer ...

    Dans ce texte, nous parlons d'accorder la carte de combattant à environs 8 000 anciens d'Algérie, pour un coût annuel de 5,5 millions d'euros (soit 0,28% du budget du Ministère des anciens combattants) ... alors que le gouvernement annonce le même jour la suppression du jour de carence dans la fonction publique, dont le coût pour les finances publiques sera de 72 millions d'euros par an !!!!