Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

restauration

  • Remise du Prix du Patrimoine Rhônalpin à la ferme de Gy à GIEZ

    Imprimer

    Remise ce matin du Prix du Patrimoine Rhônalpin 2013 à la ferme du Gy.

    Ce prix récompense plus de 10 années d'une restauration exemplaire avec l'aide de la DRAC et du Conseil général : la ferme a conservé toute son authenticité, ses volumes et son caractère ... dans un écrin de montagnes.

    Plus d'infos sur www.fermedegy.fr

    La ferme de Gy est dorénavant utilisée comme centre de réception pour des évènements familiaux, culturels ou d'entreprises. 

    presse,dauphine,giez,gy,patrimoine,restauration,drac,conseil general

    presse,dauphine,giez,gy,patrimoine,restauration,drac,conseil general

    presse,dauphine,giez,gy,patrimoine,restauration,drac,conseil general

    Dauphiné Libéré du 15 août :

    presse,dauphine,giez,gy,patrimoine,restauration,drac,conseil general

    Dauphiné Libéré du 17 novembre :

    11 - 17nov13 - DL Giez Tardy.jpeg

    Dauphiné Libéré du 19 novembre :

    presse,dauphine,giez,gy,patrimoine,restauration,drac,conseil general

  • Inauguration du Salon PRO'Lac à l'Ardadium d'ANNECY

    Imprimer

    Le salon PRO'Lac se déroule du 6 au 8 octobre à l'Arcadium d'Annecy.

    PRO’Lac est un salon professionnel régional qui réunit tous les acteurs régionaux de l’hôtellerie, de la restauration et des loisirs touristiques.

    Initié par LAAD ( Lac Annecy Accueil et Découverte), conçu et organisé par l’agence Le feu au lac, le salon a pour objectif de créer un lieu d’échange et de savoir-faire haut de gamme entre tous ces professionnels.

    Le salon PRO’Lac se différencie grâce à son design novateur et éco-responsable et surtout grâce à son format dynamique. Le forum central accueillera de nombreuses animations, démonstrations culinaires, conférences et ateliers animés à la fois par les institutions régionales partenaires mais aussi par de nombreux chefs étoilés et artisans culinaires de renom.

    Sur le long terme, PRO’Lac a pour mission de devenir l’évènement incontournable bi-annuel des CHR de la région.

    Lien vers le site du salon PRO'Lac

    annecy,pro'lac,salon,herbergement,tourisme,restauration,loisir

    annecy,pro'lac,salon,herbergement,tourisme,restauration,loisir

    PRO'LAC.jpg

    Dauphiné Libébré du 8 octobre

    annecy,pro'lac,salon,herbergement,tourisme,restauration,loisir

    Essor du 11 octobre

    presse,dauphine,annecy,pro'lac,salon,herbergement,tourisme,restauration,loisir

  • Point sur le suivi du contrat d'avenir dans la restauration

    Imprimer

    La baisse des prix dans la restauration fait débat et nous sommes un certain nombre de députés à avoir interrogé Hervé Novelli (Secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services et de la Consommation) à ce sujet.

     

    Celui-ci nous avait demandé d’attendre le résultat des enquêtes en cours en ce qui concerne la baisse des prix, ainsi que le résultat des négociations en cours concernant le volet rémunération.  

     

    Lors de la réunion du comité de suivi du contrat d’avenir de la restauration, qui a eu lieu le 15 décembre dernier, M. Hervé NOVELLI,  a dressé un bilan de la mise en œuvre des engagements du contrat d’avenir de la restauration : baisse des prix de 1,4 % dans la restauration et de 1 % dans les cafés.

     

    A cette occasion, un accord social a été conclu. Il prévoit :

    • Une revalorisation moyenne des salaires de 5 %. A ce titre, 1 milliard d’euros seront mobilisés, soit 50 % des gains enregistrés par les restaurateurs grâce à la baisse de la TVA 
    • L’institution d’une « prime TVA » annuelle représentant 2 % du salaire et plafonnée à 500 euros
    • Deux jours de congés supplémentaires 
    • La création d’une mutuelle santé

    Il convient de noter que le Fonds de modernisation de la restauration (FMR), mis en place le 15 septembre 2009, a permis le lancement de prêts participatifs pour la modernisation de la restauration (PPMR) :

    • Ils visent à soutenir les projets d’investissement, de modernisation ou de mise aux normes, à promouvoir les métiers de la restauration et à améliorer l’image  du secteur 
    • Ils sont accordés sans garantie ni caution personnelle à un taux préférentiel. La durée de remboursement est de 5 ans assortie d’un différé d’amortissement de capital de 6 mois 
    • Ils bénéficient exclusivement aux restaurateurs ayant respecté les engagements de contrat d’avenir
    • L’objectif est d’atteindre 110 millions d’euros de PPMR par an en faveur de 15.000 entreprises, avec un montant compris entre 30.000 et 120.000 euros

    Je surveille ce dossier de très près.

     

    Pour rappel :

     

    Le contrat d’avenir a été signé le 28 avril 2009 entre l’Etat et les organisations professionnelles du secteur. Il prévoit la baisse du taux de TVA à 5,5 % entraînant une baisse des prix (jusqu’à 3 %), la création de 40 000 emplois, dont 20 000 apprentis et l’augmentation des investissements de modernisation des équipements. Il fixe un objectif de 3000 « maîtres restaurateurs ». Ce titre reconnaît l’excellence des meilleurs professionnels. Actuellement, on peut compter 550 « maîtres restaurateurs ».

  • Journée porte ouverte à la cuisine centrale d'ANNECY

    Imprimer

    Parents, enfants, personnes agées ... beaucoup de personnes ont souhaité participer à la JPO de la cuisine centrale d'Annecy, située avenue de Novel.

    En compagnie de Dominique Vincent, directeur de la restauration municipale et de Marylène Fiard, maire adjoint déléguée à la restauration municipale, je me suis mêlé a un petit groupe pour faire le tour des locaux.

    La cuisine centrale prépare plus de 3500 repas par jour :

    • 2300 pour les scolaires
    • 700 pour les maisons de retraite
    • 500 pour les repas à domicile des personnes agées

    Tous les repas sont fabriqués ici, par une équipe de 28 personnes, avant d'être acheminés sur les différents lieux de consommation.

    En dehors d'un stock tampon destiné à subvenir a une pandémie de grippe H1N1, tous les produits sont gérés en flux tendus, en privilégiant les circuits courts, notamment pour ce qui concerne les produits frais. Le but étant à terme de favoriser au maximum les produits locaux.

    P1040776.JPG
    P1040773.JPG
    P1040775.JPG
  • La baisse de la TVA dans le secteur de la restauration

    Imprimer

    Un accord a été trouvé par les ministres européens des finances tendant à consacrer le droit des pays membres à accorder, s’ils le souhaitent et de façon permanente, un taux réduit de la TVA dans les secteurs à forte capacité de main d’œuvre, comme celui de la restauration. Il appartiendra aux Etats membres de fixer le taux de TVA applicable à ces services et à ces produits.

     

    Le Président de la République qui avait pris l’engagement de faire aboutir cette promesse va convoquer, d’ici la fin du mois d’avril 2009, les états généraux de la restauration visant à fixer les contreparties en termes d'investissements, d’emplois, de salaires et de prix.

     

    Le montant de cette baisse de la TVA sera fonction des engagements qui seront pris par la profession.