Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

route

  • ... travaux, embouteillages et pollution à ANNECY

    Imprimer

    Depuis 2 semaines, je suis inondé de courriers et d'appels d'habitants de ma circonscription particulièrement mécontents, me demandant des explications sur les travaux en cours sur ANNECY, concernant :

    • l'avenue de Genève
    • l"avenue du crêt du Maure

    Ces travaux engendrent de graves perturbations du trafic routier sur Annecy, réseau routier déjà complètement saturé en tant normal, faute d'infrastructures de contournement adaptées au regard d'une population qui croît d'environ 3 000 habitants par an sur le bassin annécien.

    Deux réunions publiques ont été organisées par la mairie d'Annecy et le Conseil Général (maitres d'ouvrages de ces deux opérations), mais visiblement tout le monde n'est pas au courant de la durée des travaux.

    Beaucoup de personnes m'interrogent sur l'opportunité d'avoir lancé ces deux opérations majeures concomitamment ... et sont très étonnées par la durée des travaux sur ces deux axes majeurs :

    • du 22 avril à fin septembre pour les travaux avenue de Genève (5 mois !)
    • du 28 avril à fin octobre pour les travaux avenue du crêt du Maure (6 mois !) ... puis travaux de déconstruction et de construction sur le site de l'ancien hôpital pour des années, avec des camions à 10 kms tout le long de la montée de l'avenue !

    Tout le trafic de l'avenue du crët du Maure est ainsi dévié pour 6 mois par le centre d'Annecy ... où défilent au pas camions, bus et autres véhicules ... engendrant embouteillages et pollution pour tout l'été.

    Avant que ne disparaissent les départements, il est plus qu'urgent que la mairie d'Annecy, l'agglomération d'Annecy et le Conseil Général annoncent OFFICIELLEMENT leur volonté de régler le problème de contournement de l'entrée sud d'Annecy, via un tunnel sous le Semnoz ... après il sera trop tard ! Gouverner c'est prévoir.

    Comme je l'ai expliqué dans mes nombreuses réunions publiques, slides à l'appui, le tunnel sous le Semnoz est la seule solution pérenne permettant de boucler le contournement d'Annecy et de résoudre les problèmes d'engorgement et de pollution sur l'agglomération d'Annecy (voir ci-dessous : étude de la pollution avant et après la mise en place du tunnel).

    annecy,pollution,route,travaux,air

    annecy,pollution,route,travaux,air

    Dépliant explicatif des travaux en cours avenue du crêt du Maure :

    annecy,pollution,route,travaux,air

    annecy,pollution,route,travaux,air

    annecy,pollution,route,travaux,air

    Essor du 15 mai :

    annecy,pollution,route,travaux,air

    annecy,pollution,route,travaux,air

  • Inauguration du carrefour giratoire de GIEZ

    Imprimer

    Dans la continuité des 2 giratoires de Marlens inaugurés en octobre 2011, inauguration cet après-midi du carrefour giratoire de Giez.

    Ce giratoire, comme tous les autres construits tout au long de la RD 1508 reliant l'Ain à la Savoie, est destiné à sécuriser et fluidifier la circulation.

    Ce giratoire se situe à l'intersection de la RD 1508, au niveau de l'embranchement avec les routes menant à Montmin et Giez.

    inauguration,carrefour,route,rd 1508,rond point,giratoire,conseil general

    inauguration,carrefour,route,rd 1508,rond point,giratoire,conseil general

    Dauphiné Libéré du 13 juillet :

    inauguration,carrefour,route,rd 1508,rond point,giratoire,conseil general

    Essor du 25 juillet :

    presse,dauphine,inauguration,carrefour,route,rd 1508,rond point,giratoire,conseil general

  • Inauguration du rond point du stade à SAINT-JORIOZ

    Imprimer

    Les aménagements routiers situés à l'entrée de Saint-Jorioz ont été inaugurés ce matin.

    Ces amégements permettent de sécuriser l'accès au collège, de faciliter l'accès au commerce et d'embellir l'entrée de la commune.

    D'un coût global de 1,4 million d'euros (1,09 million de travaux et 346 000 euros d'acquisitions foncières), ces travaux ont été financés à hauteur de 372 000 euros par le Conseil Général, à hauteur de 13 500 euros par les amendes de police et le restant par la commune (sans emprunt).

    saint-jorioz,rond point,stade,route,circulation, rd 1508

    saint-jorioz,rond point,stade,route,circulation,rd 1508

    Dauphiné Libéré du 8 juillet

    saint-jorioz,rond point,stade,route,circulation,rd 1508

    Essor du 12 juillet

    presse,dauphine,saint-jorioz,rond point,stade,route,circulation,rd 1508

  • Assemblée générale de la Ligue contre la Violence Routière de Haute-Savoie à SAINT-JORIOZ

    Imprimer

    Beaucoup de monde pour cette assemblée générale qui s'est tenu ce mercredi soir au siège de la Communauté de Communes de la Rive Gauche du Lac d'Annecy.

    Point sur l'accidentologie, les éthylotests, le LAVIA ...

    sevrier,route,accident,ethylotest,circulation,voiture

    sevrier,route,accident,ethylotest,circulation,voiture

    sevrier,route,accident,ethylotest,circulation,voiture

  • Inauguration de la 2ème phase d'aménagement de la traversée des VILLARDS-SUR-THONES

    Imprimer

    La 2ème phase des travaux en bref :

    • 1 carrefour giratoire de 32 m de diamètre
    • 2 arrêts de car en encoche sur la RD909 permettant de sécuriser l'accès
    • 1 tourne à gauche pour l'accès aux commerces
    • 110 mètres linéaires de murs en enrochements
    • 1 escalier permettant d'accéder au supermarché.

    L'aménagement de la traversée des Villards-sur-Thônes fait partie d'une opération de sécurisation de la RD 909 incluant la côte de la Vacherie sur la commune de Thônes. Ele a été déclarée d'utilité publique le 13 mai 2005.

    Les travaux d'aménagement de l'ensemble de la traversée des Villard-sur-Thônes sont évalués à 7,8 M € dont 600 00€ financées par la commune et 7,2 M € financés par le Conseil Général de la Haute-Savoie.

    Dans un 1er temps, en 2009-2010, le Conseil général avait crée une voie nouvelle d'accès au chef lieu -pour sécuriser sa desserte depuis la RD 909 - pour un montant total d'1,2 M €.

    Travaux à venir :

    En 2012 et 2013 pourra être réalisé l'aménagement de la partie amont comportant des murs (entre le giratoire et la sortie de l'agglomération) permettant l'aménagement de la RD 909 (trottoirs et tourne à gauche)et son calibrage (pour élargir la route). Le montant de ces travaux est évalué à 1,5 M €.

    Les tranches suivantes seront programmées en concertation avec la commune.

    Les routes et le Conseil Général :

    L'aménagement, l'entretien et la sécurisation des routes départementales sont des compétences obligatoires du Conseil général de la Haute-Savoie. En 2012, il consacrera près de 64 M € de son budget aux infrastructures routières.

    villards-sur-thones,inauguration,route,voiture,rond point,conseil general

    villards-sur-thones,inauguration,route,voiture,rond point,conseil general

    Dauphiné Libéré du 30 janvier

    villards-sur-thones,inauguration,route,voiture,rond point,conseil generalvillards-sur-thones,inauguration,route,voiture,rond point,conseil general

    Dauphiné Libéré du 31 janvier

    villards-sur-thones,inauguration,route,voiture,rond point,conseil general 

    Essor du 9 février

    presse,dauphine,villards-sur-thones,inauguration,route,voiture,rond point,conseil general

  • Inauguration de la déviation de la BALME-DE-SILLINGY

    Imprimer

    balme-de-sillingy,inauguration,presse,dauphine,route,deviation,transport,contournement,haute-savoie,conseil general balme-de-sillingy,inauguration,presse,dauphine,route,deviation,transport,contournement,haute-savoie,conseil generalbalme-de-sillingy,inauguration,presse,dauphine,route,deviation,transport,contournement,haute-savoie,conseil generalbalme-de-sillingy,inauguration,presse,dauphine,route,deviation,transport,contournement,haute-savoie,conseil general 

    Dauphiné Libéré du 16 octobre 2011

    balme-de-sillingy,inauguration,presse,dauphine,route,deviation,transport,contournement,haute-savoie,conseil general

    Dauphiné Libéré du 10 octobre 2011

    10 - 10oct11 DL.jpg

    Essor Savoyard du 13 octobre 2011

    balme-de-sillingy,inauguration,presse,dauphine,route,deviation,transport,contournement,haute-savoie,conseil general

    Essor savoyard du 20 octobre 2011

    balme-de-sillingy,inauguration,presse,dauphine,route,deviation,transport,contournement,haute-savoie,conseil general

    Hebdo des Savoie du 3 novembre 2011

    balme-de-sillingy,inauguration,presse,dauphine,route,deviation,transport,contournement,haute-savoie,conseil general

  • Inauguration des 2 giratoires sur la RD1508 à MARLENS

    Imprimer

    marlens,presse,dauphine;giratoire,rd1508,routemarlens,presse,dauphine;giratoire,rd1508,routemarlens,presse,dauphine;giratoire,rd1508,route

    Dauphiné Libéré du 8 octobre :

    marlens,presse,dauphine;giratoire,rd1508,route

  • Assemblée générale de la Ligue Contre la Violence Routière à ALBY-SUR-CHERAN

    Imprimer

    Dauphiné Libéré du 13 juin

    alby-sur-cheran,route,permis a point,accident,loppsi,ligue

    Hebdo des savoie du 16 juin

    alby-sur-cheran,route,permis a point,accident,loppsi,ligue

  • Point sur la RD1508 ente Gillon et la Balme de Sillingy

    Imprimer

    Ce vendredi soir, j'ai assisté aux 1ère rencontres des acteurs de Fier et Usses, organisées par l'OAET (Office des Acteurs Economiques et Touristiques) à la Balme de Sillingy.

    N'étant pas sur ma circonscription, je me suis sagement assis au premier rang pour assister à la présentation de la CCFU (Communauté de Communes Fier et Usses) :

    • 7 communes
    • 14000 habitants
    • 19 captages d'eau
    • 5456 compteurs d'eau
    • 1200 élèves de la 6ème à la terminale
    • 783 acteurs économiques (2034 emplois)
    • 34 exploitations agricoles ...

    J'attendais comme beaucoup de personnes dans la salle, le point sur la RD1508.

    Le président du Conseil Général, Christian Monteil, a donc fait le point sur l'état d'avancement de la RD1508 entre Gillon et la Balme de Sillingy : la déviation de la Balme de Sillingy devrait être opérationnelle en septembre 2011.

    Il a rappelé que les routes ont été confiées au département en 2006 et que, concernant la RD1508, un contrat de plan état région (50/50) avait prévu de financer le contournement de la Balme de Sillingy à hauteur de 6 millions d'euros. 

    Une étude rectificative, en février 2008, a fait passer ce coût à 13,6 millions d'euros ... surcoût pris en charge intégralement par le département.

    Malgré ce surcoût, d'autres aménagements sont d'ores et déjà programmé (cliquez sur la carte ci-dessous pour l'agrandir) :

    • plusieurs giratoires
    • une bretelle de déviation vers Epagny

    A suivre ... lors de la campagne des cantonales.

    balme-de-sillingy,rd1508,route,conseil general,gillonbalme-de-sillingy,rd1508,route,conseil general,gillon

  • Sécurité routière : les chiffres définitifs pour l'année 2010

    Imprimer

    Brice HORTEFEUX a présenté le 24 janvier 2011 dernier, les chiffres de la sécurité routière pour l'année 2010 et dresser les priorités d'action pour 2011.

     

    En 2010, 3 994 personnes ont perdu la vie sur les routes, soit une baisse de la mortalité routière de -6,5% en 2010. C'est la première fois que le nombre des tués passe sous le seuil des 4 000. Cette diminution correspond, concrètement, à près de 300 vies épargnées en une seule année.

     

    Parallèlement, 79 056 personnes ont été blessées en 2010, soit une baisse de -13,1%, ce qui correspond à 11 878 blessures évitées. Le  nombre de blessés hospitalisés est en fort recul de – 23%, soit 7 651 personnes à qui l'hospitalisation a pu être épargnée.

     

    En 2010, le nombre d'usagers de deux-roues motorisés tués a fortement baissé, passant de 1144 à 941, soit une diminution de - 20% pour les motocyclettes et de - 12% pour les cyclomoteurs, alors que cette catégorie d'usagers est naturellement très exposée aux accidents, qui laissent trop souvent de lourdes séquelles à leurs victimes.

    securite routiere,route,conduite,accident,2010

  • Les chiffres de la Sécurité Routière en février

    Imprimer

    Le nombre de tués sur les routes enregistre une nouvelle baisse de 15% en février 2010 (255 personnes) par rapport à février 2009 (300 personnes).

     

    Cette baisse concerne notamment la catégorie des usagers de deux roues motorisés. Il s’agit du mois le moins meurtrier jamais enregistré sur les routes en France.

     

    Le nombre de personnes blessées et de victimes hospitalisées diminue également respectivement de 9 ,9% et 13,4% en février 2010 par rapport à février 2009.

     

    Dans ce contexte, la Sécurité routière, la CNAMTS, l’organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) et la Fédération française du bâtiment (FBB) ont signé fin février une deuxième charte de partenariat pour améliorer la prévention des accidents routiers du travail.

     

    Le risque routier professionnel est en effet la première cause de mortalité au travail tous secteurs confondus et la deuxième cause de mortalité dans le secteur du bâtiment. Dans le prolongement du comité interministériel à la Sécurité routière du 18 février 2010 qui a décidé d’engager sous un an un plan de prévention du risque routier professionnel pour les agents de l’Etat, les entreprises de plus de 500 salariés sont invitées à mettre en œuvre un plan de prévention du risque routier professionnel.

  • Etats Généraux du transport routier de marchandises

    Imprimer

    Dominique BUSSEREAU a lancé mardi 19 janvier 2010 les Etats Généraux du transport routier de marchandises. Décidés au cours des négociations salariales qui avaient eu lieu en décembre dernier, ils ont pour objectif d’élargir le dialogue social aux aspects économiques et environnementaux, afin d’aboutir à une modernisation du TRM permettant d’en assurer le développement durable.

     

    Ils réuniront jusqu’au mois d’octobre 2010 les différents acteurs du secteur autour de trois groupes de travail :

    • la performance économique du secteur 
    • l’attractivité des métiers et de la formation 
    • la rénovation de la convention collective.

    Lignes TGV :

     

    Dominique BUSSEREAU a souligné mardi 19 janvier que le Gouvernement était opposé à toute suppression de lignes TGV, notamment des dessertes de Paris à Arras, de Lille à Nantes, de Lille à Strasbourg et de Lille à Bordeaux.

     

    Il rappelé qu’une nouvelle ligne de TGV était en construction entre Dijon et Mulhouse et que la ligne dans le Haut-Bugey (Ain) permettra d’améliorer la liaison avec Genève. En 2010, cinq lignes nouvelles seront en chantier : Tours-Bordeaux, Le Mans-Bretagne, la prolongation du TGV-Est vers Strasbourg, Nîmes-Montpellier et Dijon-Mulhouse.

     

    Ports :

     

    Selon les chiffres provisoires du Secrétariat d’Etat chargé des Transports, le trafic de marchandises dans les grands ports maritimes français (Dunkerque, Le Havre, Rouen, Nantes-Saint-Nazaire, Bordeaux, La Rochelle, Calais) a reculé de 11,8% en tonnage brut en 2009.

     

    Le trafic est en baisse dans tous les ports, hormis Rouen par lequel transitent les denrées agricoles et Calais dont le trafic est centré sur la Grande-Bretagne. La diminution du trafic concerne en particulier les deux principaux ports que sont Marseille (-13,3%) et Le Havre
     (-8,5%).

     

    Ces chiffres s’expliquent notamment par le ralentissement des échanges de marchandises et de matières premières du à la crise. Néanmoins, une tendance à la reprise semble se dessiner puisque la baisse du trafic a été limitée à 1,6% en décembre 2009 par rapport à décembre 2008.

  • Rapport d'information sur le financement de la sécurité routière

    Imprimer

    M. Hervé MARITON a présenté la semaine dernière un rapport d’information sur les amendes radars et le financement de la politique de sécurité routière.

     

    La politique de sécurité routière engagée en 2002 a permis de réduire le nombre de personnes tuées sur les routes de 7720 en 2001 à 4274 en 2008. Dans le cadre de l’objectif de réduction du nombre de personnes tuées à moins de 3000 en 2012, le rapport d’information s’interroge sur la contribution à venir du système de contrôle et de sanction automatisé des infractions au code de la route et sur l’optimisation de l’utilisation du produit des amendes radars.

     

    L’installation de radars de contrôle de la vitesse et la création du permis à point ont fortement participé de la réduction de l’accidentalité :

    • en février 2009, la France comptait 2346 radars, dont 1512 radars fixes et 834 radars embarqués. Le comité interministériel de sécurité routière en 2008 a fixé l’objectif d’atteindre un parc installé de 4500 radars en 2012.
    • Le centre national de traitement de Rennes assure l’exploitation de 10,8 millions de messages d’infraction pour les radars fixes et de 6,55 millions pour les radars embarqués et envoie 8,4 millions d’avis de contraventions ordinaires.

    Le rapport émet 20 propositions de nature à relancer l’effort en faveur de la sécurité routière afin d’atteindre l’objectif fixé pour 2012, dont notamment :

    • la création d’un procureur national de la sécurité routière de manière à impulser une politique nationale cohérente en matière de recours contentieux 
    • une validation des limitations de vitesse sur l’ensemble des territoires. Des commissions départementales de la sécurité routière pourraient participer à cette validation et faciliter l’appropriation par les usagers du système de radars 
    • l’amélioration de l’efficacité des nouveaux équipements, notamment des technologies de reconnaissance et de capture des plaques, ainsi que le renouvellement des équipements existants 
    • un effort d’installation des radars dans les villes et les agglomérations et un renforcement du système de radars fixes sur les routes départementales 
    • Alors que l’effort budgétaire de la nation en faveur de la sécurité routière a représenté une dépense budgétaire de 2,1 milliards d’euros en 2007, le rapport précise que le coût économique de l’insécurité routière (25,4 milliards d’euros) est 56 fois supérieur au produit des amendes radars (454 millions d’euros en 2007).  Or, les projections en termes de coûts d’installation et d’exploitation du parc de radars à l’horizon 2012 et au rendement unitaire des radars, laissent entrevoir une baisse rapide des recettes nettes du système. Le rapport d’information propose donc d’allouer dès 2010 la totalité des surplus des recettes disponibles aux opérations directes de sécurité routière conduite par l’Etat et les collectivités territoriales.
    • une campagne de communication notamment sur l’interdiction de l’usage du téléphone au volant y compris avec le dispositif mains libres et l’obligation d’allumer les feux de jour.

    Le rapport d’information sera accessible à l’adresse suivante : http://www.assemblee-nationale.fr/13/dossiers/radars_financement_secroutiere.asp

  • Bilan de la sécurité routière pour mars 2009

    Imprimer

    Le bilan de la sécurité routière de mars 2009 a été présenté par Jean-Louis BORLOO :

    • le nombre de personnes tuées est en diminution de 18,8% avec 295 décès en mars 2009 contre 362 en mars 2008.
      • Ce net recul s’accompagne d’une diminution de 10% du nombre de tués sur l’ensemble du premier trimestre 2009 par rapport à 2008. C’est la plus importante baisse enregistrée sur cette durée depuis 2006.
      •  Le mois de mars 2009 correspond à un équivalent annuel de 4 306 tuées, légèrement supérieur à la moyenne en brut de l’année 2008 (4 274), mais nettement inférieur à celui de février 2009 (5 045).
    • le nombre de blessés a également enregistré une forte diminution de 14,1% en mars 2009 avec 6329 blessés contre 7370 en mars 2008.
  • Dauphiné Libéré du 10 mars 2009

    Imprimer

    03 - 10mars09 DL.jpg

  • Assemblée générale de la Ligue contre la violence routière à ANNECY

    Imprimer

    Après le rapport d'activité et le rapport moral, présentés par le président Michel Folliet, intervention de la Gendarmerie qui a donné quelques chiffres intéressants sur la violence routière en Haute-Savoie.

    Forte baisse des accidentés, bléssés et tués sur les 8 dernières années : on est ainsi passé d'une moyenne de 84 tués par an à une moyenne de 42.

    Pour l'année 2008 (par rapport à 2007) :

    • On est passé de 456 accidents à 422
    • On est passé de 611 blessés à 551
    • On est passé de 58 morts à 47 (sachant que l'accident d'autocar à Allinges a fait 7 victimes)

    Le seul chiffre noir reste les accidents de cyclomoteurs, en forte hausse.

    P1150123.JPG
    P1150124.JPG
  • Les chiffres de la sécurité routière et la réforme du permis de conduire

    Imprimer

    Le Premier ministre a réuni le Comité interministériel sur la sécurité routière afin de présenter les chiffres de la sécurité routière et la réforme du permis de conduire.

     

    Les chiffres de la sécurité routière :

     

    En décembre 2008, le nombre de personnes tuées sur les routes a baissé de 9,8%, celui des blessés de 19%.

     

    En 2008 :

    • le nombre de personnes tuées a baissé de 7,5%. Cette baisse, la septième consécutive, est due à la réduction de la vitesse et du trafic, mais elle est moins rapide qu’espérée;
    • le nombre de blessés sur les routes est passé pour la première fois en dessous de 100 000.

    La lutte contre l’insécurité routière demeure une priorité du Gouvernement pour 2009, notamment en termes de lutte contre l’alcool au volant et d’accidentalité des jeunes.

     

    La réforme du permis de conduire :

     

    15 mesures vont permettre un permis moins long, moins cher et plus sûr :

     

    Un permis moins long grâce notamment à :

    • l’objectif est l’obtention du permis en moins de 3 mois contre à 4 à 9 mois ;
    • 370 000 places d’examens supplémentaires sur 3 ans ;
    • la possibilité pour les candidats de débuter les leçons de conduite sans attendre l’enregistrement du dossier d’inscription en préfecture ;
    • la suppression en avril 2009 du délai réglementaire d’un mois entre l’enregistrement du dossier et la présentation à l’épreuve de code ;
    • l’encouragement de l’apprentissage anticipé de la conduite et de la conduite accompagné, notamment par un cadre plus souple (accompagnateur moins âgé) ;

    Un permis moins cher en faveur des candidats les plus en difficulté, par l’intermédiaire de :

    • une bourse au permis, en contrepartie de la réalisation d’une activité d’intérêt général ;
    • une aide aux demandeurs d’emploi qui ont besoin du permis pour accéder à un emploi;
    • une caution aux candidats démunis disposés à emprunter pour passer le permis à un euro par jour. Cela concerne 20 000 candidats ;
    • une enveloppe de 15 millions d’euros par an pour les bénéficiaires du RSA inscrits dans une démarche d’accès à l’emploi, ce qui permettra de financer 15 000 permis par an.

    Un permis plus sûr grâce à une rénovation des programmes de formation et de l’examen reposant en particulier sur :

    • une modernisation de l’épreuve du code (révision des questions d’ici le second semestre 2009 et passage sur ordinateur de l’épreuve d’ici à 2 ans) ;
    • un véritable bilan de compétence et de comportement dès 2010 pour l’épreuve de conduite;
    • la « fin des cartons perforés » ;
    • conformément au souhait du Président de la République, les personnes ayant incendié des véhicules ne pourront plus conduire ou passer leur permis ;
    • en revanche, le rendez-vous post-permis, pour vérifier après 6 mois les compétences des nouveaux conducteurs plus sujets aux accidents, est remis à une concertation.
  • Dauphiné Libéré du 17 juin 2008

    Imprimer

    06 - 17 juin 08 - DL.jpg
    06 - 17 juin 08 - DL1.jpg