Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

web

  • Facebook, Twitter : les politiques de Haute-Savoie sont devenus accros du web

    Imprimer

    Dauphiné Libéré du 4 mai

    DL 4mai - premiers titres.jpg

    DL 4mai - premiers titres (2).jpg

    DL 4mai - premiers titres (3).jpg

    DL 4mai - titres.jpg

    DL 4mai - titres (2).jpg

    DL 4mai - titres (3).jpg

    DL 4mai Blogs.jpg

    DL 4mai TARDY.jpg

    presse,dauphine,lionel tardy,web,twitte,ps,ump,facebook,haute-savoie,politique

    DL 4 MAI0006.jpg

    DL 4mai ps ump sur twitter.jpg

  • Interview/débat : la e-campagne de 2012

    Imprimer

    La revue parlementaire Novembre 2011

    Copie de 12 - 16dec11 DL0.jpg12 - 16dec11 DL1 001.jpg12 - 16dec11 DL0.jpg12 - 16dec11 DL1.jpg

    Lire la suite

  • Tournage du web documentaire "jour de vote - dans la peau d'un député"

    Imprimer

    Hier après-midi et ce matin, j'ai participé au tournage de « jour de vote » réalisé pour le compte de l'Assemblée nationale par l'équipe de Temps Noir (sortie prévue en mai/juin 2012).

    « Jour de vote » est un web documentaire immersif qui vise à présenter l’Assemblée Nationale sous l’angle du travail législatif.

    Le concept est simple : un jeune député (identifié à l’internaute par le biais d’une caméra subjective) vient d’être élu et il ne connaît rien à l’Assemblée Nationale.

    Au fil des rencontres, il apprend l’histoire du lieu, le fonctionnement du travail législatif, et se forge une opinion sur la loi qui doit être votée le jour même, la loi Alexandrie, un projet de réforme d’Hadopi.

    Douze interlocuteurs, au moins, viennent éclairer chacun un aspect historique ou patrimonial du Palais Bourbon, un aspect du travail de la loi, un aspect du contenu de la loi elle-même (que reste-t-il du droit d’auteur à l’ère de la duplication numérique?).

    Il en ressortira un tableau nouveau de l’Assemblée par ceux qui y travaillent quotidiennement.

    Les thèmes abordés lors de mon tournage :

    Tout d’abord, un ensemble de questions sur l’exercice même de mes fonctions :

    • l’organisation de votre journée à l’Assemblée nationale
    • mes tâches au sein de votre groupe politique et de ma commission
    • ma relation à mes électeurs
    • le rôle de mes assistants parlementaires …

    Toutes ces questions répondant à la finalité première de ce web documentaire, qui a pour objet de montrer et d’expliquer au public, à travers un parcours interactif dans plusieurs lieux du Palais Bourbon, le rôle d’un député et les mécanismes du processus législatif – mais également la fonction et l’histoire de certains lieux emblématiques du Palais sur lesquels, au fur et à mesure de mon parcours.

    Ensuite, afin d’inciter l’internaute / député à aller au terme de sa découverte, le parcours se termine par un vote fictionnel, sur une proposition de loi qui le sera tout autant.

    L’objectif est, de manière générale, de rapprocher, sur le web, les citoyens et la représentation nationale en tentant de montrer, de l’intérieur, le fonctionnement législatif et de briser les idées reçues sur celui-ci.

    Ce matin a été tournée dans mon bureau la séquence du député internaute qui se prépare le matin : réveil, informations du jour, planning de la journée ...

    Exemple de site web documentaire

    www.lescommunesdeparis.fr

    Serious game1.jpgSerious game.jpg tournage,television,web,assemblee nationale,depute,documentaire,lionel tardytournage,television,web,assemblee nationale,depute,documentaire,lionel tardy

  • Paris accueille mardi et mercredi le premier e-G8 Forum à la veille du Sommet du G8

    Imprimer

    Je participe mardi et mercredi au premier e-G8 Forum à Paris : très dur de se faire accréditer étant donné le nombre restreint de places … le gotha du Web s'exprime devant 1000 décideurs !

     

    De nombreuses personnalités du monde de l’Internet parmi lesquelles Mark Zuckerberg, Eric Schmidt et Jeffrey Bezos, sont présents à ce forum.

     

    Initié par le Président de la République, Nicolas Sarkozy, l’e-G8 Forum est un ensemble de conférences et d’échanges qui permettra pour la première fois la prise en compte, au plus haut niveau politique, de la parole des acteurs publics et privés qui font l’Internet.

     

    L’e-G8 Forum est une plateforme d’expression dans laquelle tous les acteurs du monde de l’Internet vont pouvoir débattre afin d’enrichir de manière pertinente la discussion des chefs d’Etat et de gouvernement du G8 qui se rassembleront à Deauville pour discuter de ce sujet. Son contenu visera à éclairer et nourrir la discussion des chefs d’Etat et de gouvernement du G8 d’une vision des acteurs du web sur l’importance et l’impact d’Internet dans la société et l’économie.

     

    L’e-G8 Forum se concentre sur l’impact de l’Internet sur l’économie et la société : croissance, création d’emploi, création de valeur, transformation et modernisation des métiers et industries traditionnelles par la rupture technologique.

     

    Ses participants abordent aussi les questions sociétales et politiques sous-jacentes au développement des technologies numériques :

    • vie privée
    • propriété intellectuelle
    • droits de l’homme et démocratisation des pays par l’information.

    Le Forum s’interroge sur les conditions favorables à l’innovation dans l’économie numérique notamment en termes d’éducation, de formation et de financement.

     

    Révolution du web mobile, avenir du e-commerce : l’e-G8 Forum s’interroge enfin sur les bonnes pratiques, les nouveaux usages et modèles économiques, ainsi que les technologies de rupture qui feront l’Internet de demain.

     

    Le Président de la République française, Nicolas Sarkozy, a souhaité que l’e-G8 Forum soit une initiative organisée et financée par des entreprises.

     

    L’e-G8 Forum réunit les leaders mondiaux de l’écosystème numérique, appartenant à tous les domaines :

    • dirigeants d’entreprises des secteurs des technologies (opérateurs et équipementiers)
    • des médias, de la publicité, de la musique
    • des institutions, des ONG et du spectacle
    • experts des technologies, investisseurs et entrepreneurs
    • scientifiques et innovateurs, bloggeurs
    • penseurs et chercheurs

    Des entreprises de pays en dehors du G8, comme la Chine et de l’Inde, sont également conviées.

     

    Le Président Sarkozy a ouvert le forum par une intervention prévue le 24 mai au matin.

    Durant les deux journées, des sessions plénières abordent l’Internet et la croissance économique sous toutes ses formes, qu’il s’agisse de l’impact de l’Internet sur la société, les loisirs, les marchés, les modes de communication ou encore l’éducation.

    D’autres séances plénières traitent des questions d’innovation et de l’avenir d’Internet, la propriété intellectuelle. De nombreuses table-rondes aborderont les start-up, l’impact de l’Internet sur la presse, le partage des valeurs, la e-gouvernance ou la mobilité.

    Programme du e-G8 Forum

    internet,g8,eg8,hadopi 

    internet,g8,eg8,hadopi,forum,web,facebook,googleinternet,g8,eg8,hadopi,forum,web,facebook,googleinternet,g8,eg8,hadopi,forum,web,facebook,googleinternet,g8,eg8,hadopi,forum,web,facebook,google

  • Table ronde de l'ASIC sur la neutralité d'internet

    Imprimer

    L'ASIC (Association des Services Internet Communautaires) organisait ce matin une table ronde sur la neutralité des réseaux internet.

    Le principe de la neutralité du Net peut être défini comme excluant toute discrimination :

    • à l'égard de la source
    • de la destination
    • ou du contenu de l'information transmise sur le réseau

    Ce principe garantit que les utilisateurs ne feront face à aucune gestion du trafic internet qui aurait pour effet de limiter leurs accès aux applications et services distribués sur le réseau : flux d'informations ni bloqués, ni dégradés, ni filtrés.

    La neutralité du Net est un principe qui remonte aux premiers développement d'internet. L'architecture logique du réseau internet a toujours été ouverte et non-propriétéaire, c'est à dire accessible à tous : aucune autorité centralisée ne doit privilégier une utilisation spécifique du réseau.

    Plusieurs dangers menacent cette neutralité :

    • la nouvelle version du protocole IP (IPv6) permet de gérer des niveaux de priorités et donc de gérer de façon différenciée les paquets de données transportés.
    • face à l'accroissement de la demande en bande passante, certains FAI (Fournisseurs d'Accès à Internet) pourraient ralentir certains usages gourmands en bande passante, tels que le peer-to-peer ou développer de nouveaux modèles économiques donnant naissance à un internet à plusieurs vitesses.
    • le développement de mesures administratives de filtrage et de blocage de sites internet.

    Lors de mon intervention, j'ai souligné tout l'intérêt pour les acteurs économiques de travailler en amont sur ce sujet.

    C'est un sujet qui a le vent en poupe au niveau parlementaire suite aux problématiques rencontrées lors des lois Hadopi, jeux en ligne et LOPPSI.

    C'est un sujet complexe : il faut échanger, discuter et déterminer ce que pourraient être des pratiques de gestion du Net raisonnables. La gestion du réseau internet ne peut pas se faire n'importe comment. Il faut des règles, c'est une évidence.

    En avril un colloque sur ce sujet sera organisé par l'ARCEP, puis en juin, le rapport sur la neutralité du Net que nous avions demandé lors de l'examen de la loi sur la fracture numérique, sera remis au Gouvernement.

    P1090994.JPG