Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Allocation de rentrée scolaire

Imprimer

Chaque été, elle est très attendue par les familles pour pouvoir acheter les indispensables cahiers, crayons et vêtements de la rentrée.  

L'allocation de rentrée scolaire (ARS) sera bien versée à compter du 20 août. La secrétaire d'Etat chargée de la famille, Nadine Morano, a en effet annoncé, lundi, par communiqué, que le décret mettant en place le nouveau principe de modulation des versements de l'ARS en fonction de l'âge de l'enfant était paru ce jour.

L'ARS est portée à 272,59 euros pour les 5-10 ans, à 287,59 euros pour les 11-14 ans et à 297,59 euros pour les 15-18 ans.

"Cette mesure est née de la volonté d'adapter le coût de la rentrée scolaire à l'âge de l'enfant", rappelle Nadine Morano. "Avec une augmentation de 15 euros pour les collégiens et 25 euros pour les lycéens, la modulation de l'ARS répond aux attentes des familles et de nombreuses associations familiales en matière de pouvoir d'achat. Pour 2008, cette disposition représentera pour les familles une augmentation globale de 50 millions", précise la secrétaire d'Etat.   

Un mois avant la rentrée scolaire, Xavier Darcos a rappellé vendredi dernier "l'accord, conclu le 10 juillet 2008", avec "les principales enseignes de la distribution", qui permet de "limiter la hausse du coût de la rentrée en dressant une liste de  fournitures essentielles à prix coûtant ou sans augmentation de prix par rapport à l'année 2007", explique le ministre, dans un communiqué. Cette liste, "élaborée par le ministère avec la fédération de parents d'élèves Peep et l'association familiale Familles de France", comporte "une quarantaine de fournitures essentielles, allant des cahiers aux stylos en passant par les trousses et les cartables", précise-t-il.

nadine-morano1.jpg

Commentaires

  • Pas d'accord sur un versement argent comptant sur compte.

    Mais plutôt sur présentation des frais engagés, ou alors revenir aux coopératives scolaires comme encore dans certains lycées techniques, pas de racket tous les enfants ont le même mat, et auront leur mat à la rentrée, ce qui n'est pas toujours le cas, et puis il faut arrêter toutes ces listes à n'en plus finir données par les profs, ou encore faire des bons d'achats comme les CE d'entreprises pour Noél ou carte créditée comme la Région....

    L'argent sur les comptes fini pour payer les vacances, ou certains crédits, c'est bien connu pour certains etc...

    Et que l'on ne dise pas qu'il faut habiller les enfants, c'est toute l'année qu'il le faut.
    L'idée d'aide est bonne mais pas comme celle là.

    Votre avis, vous qui avez une très belle petite famille ??

  • Je suis d'accord avec vous.

    Un député, Edouard Courtial, a d'ailleurs proposé un amendement en ce sens, de façon à ce que ce versement soit EXCLUSIVEMENT utilisé pour les frais de rentrée scolaire : plus de virement automatique, mais des bons d'achats spécifiques.

Les commentaires sont fermés.