Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Libération du 20 novembre 2008

Imprimer

11- 20nov08 Liberation.jpg

Commentaires

  • Cet article est un canular !

    On parle de la modernisation de la France. D'une étape historique dans sa simplification administrative. Et toi tu proposes un mode de scrutin qui signifie de favoriser la représentation des minorités dans les zones urbaines qui sont défavorables à l'UMP, mais de ne pas reconnaitre les minorités politiques là l'UMP est majoritaire (en zone rurale).

    Les Conseillers régionaux défendent le statu quo pour la région, les Conseillers Généraux défendent l'idée du statu quo pour le département, et des députés UMP défendent surtout les intérêts partisans de l'UMP. Ton rôle devrait être de travailler pour la France pas seulement pour des petits intérêts partisans.

    Cordialement,

    Antoine Vielliard

    PS : je passe sous silence la mauvaise foi de l'argumentation de la hausse des impôts locaux qui se tait sur les transferts de charge de l'Etat. Voila un argumentaire partisan de l'UMP qui est dénoncé même par les Présidents de Conseils Généraux et Régional de l'UMP. Ce qu'il y a de nul, c'est qu'en parallèle de ces transferts, comme député tu continues de voter les budgets déficitaires qu'on te présente.. en bon soldat aux ordres du parti plutôt qu'au service des Français. La France aurait aujourd’hui plus de marge de manœuvre face a la crise si quelques députés UMP avaient eu le courage de leurs opinions et n’avaient pas passivement approuvé le paquet fiscal qui a utilisé toutes les marges de manœuvre budgétaires de la législature pour créer le fameux et arrogant « choc de confiance » qui n’est jamais venu.

  • Bonjour,

    Je découvre ce matin les propos de M. Vielliard et constate à regret que le fondamentalisme s'est propagé jusqu'au Modem.

    J'espère qu'il s'agit d'un cas isolé.

    Il faudra malgré tout faire évoluer notre pays en supprimant certains couches administratives et en optimisant l'utilisation de celles qui resteront et ce, malgré les critiques acerbes comme le commentaire ci-dessus.

  • Cher Antoine,

    Cet article n'est pas un canular, mais une contribution à la difficile simplification administrative.

    Les auditions se poursuivent à l'Assemblée pour arriver a une vraie cohérence : il faut définir les compétences a exercer avant de savoir a qui les confier, afin de mettre fin aux financements croisés.

    En ce qui concerne le mode de scrutin, reconnait qu'il y a un vrai problème aujourd'hui. Qui connait le conseiller général d'Annecy Nord-Est ou celui d'Annecy-Nord-Ouest ... alors qu'un conseiller général d'un canton rural est parfaitement identifié : n'y a-t'il justement pas moyen là d'une meilleure représentation des minorités, que tu revendiques. Qui connait nos conseillers régionaux, élus sur un scrutin de liste et hors sol.

    Il est clair que tout celà va fortement bouger, avec comme date limite juin 2009.

    En ce qui concerne le transfert des charges de l'Etat vers les collectivités, je vais éditer demain une note particulièrement intéressante : là aussi arrêtons de mettre la non maitrise des finances locales sur le dos de l'Etat.

    Enfin sur le vote du budget, il est clair que les réformes adoptées (RGPP, réforme des armées, réforme carte judiciaire, fusion ANPE/UNEDIC, non remplacement d'un fonctionnaire sur deux ...) ne vont pas porter leur fruit en 1 an. Celà fait plus de 30 ans que l'on attendait que celà bouge, que des mesures soient prises ... Rendez-vous en 2012, les électeurs jugeront.

    Enfin sur le "paquet fiscal", je n'ai pas du tout la même analyse que toi, car cet argent a permis a tout un chacun d'améliorer son pouvoir d'achat (moins pour ceux qui travaillent en Suisse ...), mais il est clair que le gouvernement a perdu la bataille de la communication à ce sujet.

    Lionel

  • Lionel,

    Au delà des accusations, tu ne réponds pas sur le fond.

    Nous sommes très nombreux au MODEM à juger ce changement nécessaire. –je dis nombreux car chez nous, chacun garde sa liberté de conscience-. Elle est necessaire pour rendre les institutions plus transparentes et plus responsables vis a vis des citoyens. Elle est nécessaire pour limiter les surcouts des compétences croisées. De ce point de vue la, oui nous sommes nombreux au MODEM à être des fondamentalistes de la simplification administrative - c'était d'ailleurs dans le projet que nous avons défendu en 2007.

    Mais je constate que tu ne réponds pas sur le fond. Aucune explication de ce mode de scrutin inique que tu proposes. Un mode de scrutin qui permettrait l'élection de seulement des UMP dans les zones rurales où l'UMP a été majoritaire dernièrement. Et qui permettrait l'élection d'UMP en tant que minorité dans les zones urbaines où l'UMP a été minoritaire. Bref, un mode de scrutin inéquitable qui permettrait à un parti minoritaire comme l'UMP (31% des voix en avril 2007), de contrôler une écrasante majorité de ces Conseils Territoriaux. C'est avec des propositions de ce genre que petit à petit les citoyens de Haute Savoie et de France s'opposent de plus en plus nettement à l'autoritarisme d'un parti qui se croit majoritaire. Le deuxième tour des cantonales de Rumilly est intéressant à ce sujet. Le candidat UMP largement en tête du premier tour avec 15 points d’avance, a été sévèrement sanctionné au second avec 20 points de retard.

    Pour ce qui est des transferts de charge, lors du dernier conseil municipal de Saint Julien nous avons du prendre en charge les couts de la mise en place du service minimum d'accueil (très partiellement pris en charge par l'Etat), ainsi que les couts de fonctionnement et d'installation du passeport biométrique. Il ne s'agissait que d'un seul conseil municipal. Je ne compte pas le gel de la dotation de fonctionnement sur des recensements passes sans prendre en compte les recensements intermédiaire. Les Maires, les Conseillers Généraux et le Président de Conseil Régional UMP eux-mêmes ne se risquent plus à énoncer des argumentaires partisans aussi déconnectés de la réalité.

    Enfin, sur le paquet fiscal, le gain de pouvoir d'achat est de courte durée : il faudra bien payer les dettes accumulées avec les déficits du paquet fiscal. Qui le fera ? Les Français. Il ne s'agit pas seulement de communication, mais de faits. Auquel tu as contribué.

    Cordialement,



    Antoine Vielliard
    Un fondamentaliste MODEM qui a le mérite d’ouvrir le dialogue sur ton blog

  • Bonjour,
    A titre personnel et sans souci de polémique vaine...
    J'ai grandi à Boussy, canton de Rumilly que je qualifie de rural et vis à St Sylvestre, canton d'Alby, encore plus rural.
    A ce titre, la brillante démonstration de M. Vielliard sur l'automatisme de l'élection d'un candidat UMP en terre campagnarde s'effrondre.
    Je constate au contraire que la représentation proportionnelle des minorités urbaines permettrait au Modem comme à d'autres formations d'avoir des élus.
    Ceci dit, je retire, si M. Vielliard m'accorde ce droit, le terme de fondamentaliste à son encontre, puisqu'il prone le dialogue.

  • Et bien voilà une discussion pour le moins animée...

    La situation de notre pays est délicate : je crois que les mesures mises en oeuvres depuis l'élection présidentielle sont très courageuses voire impopulaires... Mais généralement l'un ne va pas sans l'autre.

    Il me semble que le programme qui est appliqué est celui qui avait été annoncé aux français...
    Il me semble que la démocratie a été respectée et que notre président avait clairement annoncé la couleur concernant ses ambitions pour la France et la rage qu'il mettrait pour accomplir sa mission... Les mesures votées sont celles qui auraient dû être prises il y a des années : je pense même que sur certains sujets on ne va pas assez loin... Et les conséquences de ces décisions ne peuvent pas produire d'effet sur le champ : vouloir faire croire le contraire n'est pas très honnête.
    Dans un contexte mondial où la situation des uns et des autres devient, voire, est délicate; où les extremismes croissent tranquillement, se nourrissant des divisions si faciles à créer; où les invidus qui ne respectent plus rien dans un laissez faire qui se généralise "pourrissent" la vie de nos concitoyens, je crois que nous ne pouvons laisser les choses aller plus en avant !
    Les réformes doivent être faites et ce sont celles qui sont en cours qui ont été choisies par les français !!!

    En ce qui concerne les propos selon lesquels M. TARDY serait un "bon soldat"... Il va falloir reprendre l'ensemble des interventions de M. le Député qui n'a pas hésité à prendre des positions à contre courant de son parti parce que cela correspondait à ses convictions profondes (pour ne citer que cela j'évoquerais la question des OGM... et je passe même sur la question du cumul du mandat de député avec un autre mandat qui gêne aussi bien à gauche qu'à droite et pour la velléité au centre...).

    Enfin pour être un tout petit peu taquin, je finirais par une remarque sur le "nous sommes nombreux au MODEM"....... j'ai tellement le sentiment que le MODEM est le parti d'un seul homme...

    Très cordialement,
    Philippe CHAMOSSET

  • @MG : Le resultat du second tour des presidentielles indique que c'est essentiellement dans la France rurale que l'UMP a pu obtenir une majorite. Cela a a nouveau ete confirme lors des municipales.
    Le mode de scrutin propose permettrait effectivement a d'autres partis d'avoir quelques representants. Ces representants minoritaires seraient autant ignore que l'est Monsieur Tardy a l'Assemblee Nationale lorsqu'il defend l'excellente idee du non cumul des mandats.
    La democratie s'etablit sur une representation equitable des francais... et pas sur un scrutin destine a truquer la representation.

    @M Chamosset : Vous avez raison. Le soldat Tardy est un peu plus libre que les autres petits soldats. Mais lorsque le rappel des troupes est battu sur des sujets politique d'importance, le soldat Tardy ne manque pas a l'appel, meme lorsqu'il s'agit de voter un budget deficitaire et immoral que devront rembourser les jeunes.
    Le soldat Tardy est moins discipline sur la question du non cumul des mandats - et tout le monde ne peut que le remercier de defendre courageusement cette bonne idee-.. mais il faut constater que cela ne gene personne puisque personne ne l'ecoute dans son groupe sur cette question.

    Quant au MODEM, ce sont plus de 88 000 Haut Savoyards qui ont vote pour le projet que nous avons defendu en 2007. Je vous donne rendez vous le 7 juin prochain date des europeennes pour confirmer si Francois Bayrou est un homme isole ou s'il exprime un point de vue largement partage par les Francais.

    Enfin au sujet du fondamentalisme du MODEM, je n'ai rencontre personne au MODEM qui proposerait un mode de scrutin qui permettrait a un parti minoritaire dans le pays de disposer d'une representation systematiquement majoritaire - c'est ce que font les deputes UMP fondamentalistes signataires de cette tribune.

    Cordialement,

    Antoine Vielliard

Les commentaires sont fermés.