Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A quand une vraie mise en application du nouveau règlement de l'Assemblée nationale

Imprimer

Il est 1 heure 30 du matin et j'ai comme qui dirait les boules.

Le nouveau règlement de l'Assemblée est censé faire en sorte qu'aucune réunion de commission ne puisse se tenir en même temps qu'un texte est débattu dans l'hémicycle avec, en contrepartie, une répartition du travail parlementaire sur 3 jours fixes : mardi, mercredi, jeudi.

Cette disposition contraignante en terme de présence "obligatoire" à l'Assemblée me va parfaitement, d'autant plus que ce sera un moyen efficace d'orienter petit à petit les députés vers le mandat unique.

Quelle est la réalité ...

Ce soir se tenait l'examen du texte Hadopi 2 dans l'hémicycle ... et l'examen en commission des finances du texte sur les jeux en ligne.

Devant intervenir aux 2 endroits, à peu près en même temps, j'ai choisi de privilégier l'hémicycle. Or, alors que mon 1er amendement sur l'article 1 allait être appelé (amendement n° 4 sur les "communications électroniques"), le président a suspendu la séance (à 2 minutes près, je passais) jusqu'à demain matin 9 heures 30.

Je cours donc en commission des finances pour défendre mon amendement à l'article 50 concernant le filtrage, et là patatras, il venait juste d'être appelé alors que j'étais encore dans l'hémicycle. Il est donc tombé car non défendu.

Bref, une soirée de perdue, des amendements qui tombent à l'eau, du travail préparé pour rien ... et 3 heures de sommeil avant de prendre l'avion pour Annecy afin d'accueillir le Président de la République lors de l'étape du Tour de France entre Bourg-Saint-Maurice et le Grand-Bornand.

Heureusement ils annoncent du soleil ...

Il y en a vraiment marre de devoir sans cesse jongler entre l'hémicycle, les commissions et les auditions qui se chevauchent.

h-20-1628605-1248187541.jpg
Photo extraite du site www.lepost.fr

Commentaires

  • Bonne courte nuit et merci encore de rendre compte de votre travail et de dénoncer ces "dysfonctionnements".

  • Monsieur le Député,

    En tant que citoyen je suis assez dérouté par la tenue des débats, l'opposition systématique envers les amendements de l'opposition, alors que ceci ne sont pas forcement dénue de sens, si l'on peu dire...

    La politique de la majorité est déplorable, ils répètent toujours la même chose depuis le début d'HADOPI 1, rejettent tout en bloc et passe tout ce qu'ils veulent sans un brin d'explication, ni de débats.

    En tout cas merci à vous pour le soucis que vous apportez à votre intégrité. j'ai applaudit de chez moi votre intervention en début de séances de 17h30.


    Je vous prie d’agréer, Monsieur le Député, l’expression de ma considération distinguée.

    CreaYouz

  • Il me semble que lors des élections législatives ont élit également un député suppléant. Pourquoi ne pas lui donner un rôle plus important que celui de simple remplaçant, afin qu'un représentant du peuple puisse à la fois être présent en région et à Paris. Le problème vient sans doute du partage du salaire en conséquence ....

  • Mr le Député,

    Si vous avez le temps de lire votre blog ce mercredi, avant la venue du président de la République sur le Tour de France, pourriez-vous lui faire passer mon, pardon "notre" message, de beaucoup de Français qui l'ont élu : "NOUS NE VOUS AVONS PAS ELU POUR CES FACONS JUSQU'AU BOUTISTE, ANTICONSTITUTIONNELLES ET AUTISTES DE GOUVERNER, CE DONT HADOPI ET SES SYMPTOMES PERSISTANTS TEMOIGNENT LOURDEMENT ET ALORS QUE L'IMPUISSANCE PUBLIQUE REGNE POUR DES PROBLEMES DE SOCIETE AUTREMENT PLUS GRAVES, MALGRE TOUT LES EFFETS D'ANNONCES QU'ON Y METTE POUR PRETENDRE REGLER CES PROBLEMES"

    Merci à vous

  • Juste quelques mots pour vous remercier de votre action pour défendre les droits des internautes durant les débats HADOPI. Nous sommes nombreux derrières nos écrans à suivre ces débats : MERCI.

    Luc.

  • j'en ai marre egalement de ce gouvernement qui nous prend pour des cons
    j'en ai marre de cet omni president qui veut tout controler
    j'en ai marre de cette loi hadopi, qui annonce clairement une volonté de controler tout l'internet (j'ai bcp de mal cette notion, ca me fait penser a des regimes totalitaires)
    j'en ai marre des hommes et femmes politiques en general, et de tous bords, clairement incompetents sur la majorité des sujets, qui ne voient que leur carriere
    bref, heureusement que certains comme vous ont le merite et le courage de leur fonction, pour ca un grand merci
    je vous souhaite bon courage pour la suite
    cordialement
    un informaticien passionné et frustré
    christophe

  • Une fois encore, il faut le dire : la France a beaucoup de chance de vous avoir.

    Un élu compétent, sage, qui PENSE PAR LUI MEME (oui, c'est possible !) et surtout qui AIME LE PAYS pour le PAYS et pas seulement pour "faire fortune" comme disait en son temps Talleyrand (à qui je pardonne néanmoins ses "trahisons" en raison de son immense talent pour défendre le pays lors du Congrès de Vienne...Même s'il est dommage que le "député" Talleyrand ait à ce point avili la fonction parlementaire puis ministérielle) c'est tellement rare que l'on ne peut que féliciter votre maman pour la bonne éducation qu'elle vous a donné, et votre père pour vous avoir appris à aimer la France...Qui d'ailleurs le mérite bien. Incarner (car oui, cela n'est pas le monopole du Président...Qui d'ailleurs nous fait honte souvent : s'il a un problème avec sa taille, qu'il se mette à coté de Angela Merkel au lieu de "tricher" pour paraitre aussi grand que M. OBAMA) notre chère et belle France est difficile, et je suis très heureux de voir l'aisance avec laquelle vous remplissez votre rôle.

    Pour ce qui est du "règlement de l'Assemblée Nationale" je ne comprends pas bien à quoi sert M. ACCOYER. N'est il pas censé faire respecter ledit règlement ? Et s'il ne le fait pas...Les députés ont ils un recours ?

    En tout cas, je dois dire que sur deux textes récents - HADOPI II et travail dominical - les députés "de l'opposition" ont des arguments sérieux, et intéressants. A croire qu'à force d'être vers le gouffre, la "gauche" retrouve des vertus au travail bien fait !

    L'UMP - via M. LEFEBVRE qui heureusement ne souillera plus le Parlement prochainement : qu'on en fasse un sous ambassadeur, payé à ne rien faire, il fera moins de dégât qu'en tant que député non élu - et le NC peuvent bien tâcler la "gauche" sur sa soit disant "opposition systématique"...Dans les faits, c'est la "droite" qui se révèle la "plus bête du monde"...Même si, heureusement pour elle, certains députés sauvent l'honneur, tels que vous et M. Dionis du Séjour...Ou encore M. Vanneste.

    En tout cas, pour simplement revenir à la question de l'HADOPI...Comme le constate "autheuil" (serait il votre assistant parlementaire par hasard ?) la "coalition HADOPI" fond comme la neige au soleil.

    Je vais, pour le reste, écrire à M. Accoyer. Il me semble que la Nation le paye pour qu'il respecte et fasse respecter un règlement qui ne devrait pas avoir la valeur d'une feuille de papier WC. Peut être consentira t il à expliquer pourquoi il agit comme courtisan de la "présidence"...Au lieu de faire honneur à son "titre" de président du Parlement.

    Quelle honte et déshonneur de la part d'un député qui devrait se souvenir que l'histoire de la France républicaine est partie d'une assemblée hétéroclite entraînée par des députés conscients du moment historique qu'ils vivaient, et de l'insigne honneur qui leur était fait de pouvoir incarner une si grande et belle Nation que la France !

  • Juste une petite coquille dans le titre : "A quand une vraiE mise en application du nouveau règlement de l'Assemblée nationale".

    Cordialement.

  • OK Guillaume, corrigé.

  • Quel triste spectacle hier à l'Assemblée.

    On se demande pourquoi on demande toujours l'avis du gouvernement qui fait un copier coller du rapporteur et des résumés peu convaincant des députés qui expliquent comment fonctionne l'internet notamment avec la faiblesse de l'adresse IP comme preuve.

    C'est justement sur ce point que je voulais débattre avec vous et les internautes. Le gouvernement reconnait qu'il y'aura des erreurs, des faux pour reprendre l'expression utilisée dans la collecte puisque des petits malins utiliseront des proxy distant ou s'amuseront à craquer l'accès Wifi d'un voisin à son insu. Bref, beaucoup de députés ont essayés d'expliquer au rapporteur et au gouvernement que dès lorsqu'un citoyen recevra un e-mail d'avertissement, qu'i il puisse au moins répondre avec des moyens, surtout quand il est innocent.

    Vous avouerez bien que ça ne fait jamais plaisir de faire accuser à tort. je pense essentiellement à tous ces petits retraités ou novice de l'informatique qui ont une box juste pour la TV et le téléphone et pas d'ordinateurs qui se verront peut-être victime de hackers de Wifi, ou face à une usurpation de leurs adresses IP.

    Et c'est bien là qu'il faut absolument un courrier papier et non pas un e-mail car ces personnes ne recevront jamais les e-mails puisque pas d'ordinateurs ... Je ne me rappelle même pas si ce cas s'est discuté dans l'hémicycle, mais c'est important car le texte va très loin dans le pénale et il ne faut rien négliger.

    Il faudrait peut-être aussi introduire le contexte économique et de qualité des produits culturels français qui peuvent expliquer aussi la baisse de vente de CD et DvD. On ne peut assurer le même volume de vente d'un produit culturel comme pour des denrées alimentaires.

    On ne peut pas tout mettre sur le telechargement illégal sans prendre toutes les aspects environnementaux que je décris. HADOPI fait penser alors à une obligation d'achat de produit culturel français alors que peut-être , je me répète, la qualité n'est plus là et une fois de plus, un pouvoir d'achat de nos concitoyens qui ne leurs laissent guère le chois de remplir leurs caddies avec de l'alimentaire plutôt qu'avec des CD d'Edith Piaf ...

    Hadopi aurait pu aussi bien s'appliquer pour l'automobile mais personnes ne téléchargent de voitures. Comprenez par là que l'on reconnait que le pouvoir d'achat est en défaut et donc on aide les citoyens avec des primes. Avec la culture on ne se pose pas la question, on puni les français car il ne consomment pas ce que l'on leurs proposent sans jamais se remettre en question.

    Enfin, il faudra à l'avenir rappeler à Monsieur Acoyer que les règles et les lois sont faites pour être appliqués.

    Bon courage.

    Citoyen

Les commentaires sont fermés.