Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les irlandais fair play ...

Imprimer

Alors que la polémique enfle de plus en plus sur la main de Thierry Henry, qui a permis à la France de se qualifier au dépend de l'Eire pour la Coupe du Monde de football ... petit retour sur l'épisode peu glorieux qui a permis à la même Eire d'être barragiste face aux français.

C'était lors du match Eire-Géorgie, gagné 2-1 par l'Eire ... et où l'arbitre a brillé, là aussi, en accordant un pénalty imaginaire aux irlandais (à la demande du capitaine irlandais Robbie Keane).

Pour ma part, je prêche pour la mise en place d'un arbitrage vidéo lors des rencontres internationales. Celà se fait dans d'autres sports comme le rugby. C'est une solution très simple à mettre en oeuvre, alors que Michel Platini le président de l'UEFA, préconise ... deux arbitres supplémentaires.

Quel est votre avis sur l'arbitrage vidéo ?

Commentaires

  • Bonjour Monsieur TARDY,

    Pourquoi comme PLATINI, il faut être CONTRE l'arbitrage vidéo ?

    1/ L'arbitrage vidéo ne résout hélas pas tous les problèmes d'arbitrage, de nombreux cas restent sans réponse (malgré le ralenti et les arrêts sur image, il arrive qu'on ne sache pas si il y a hors-jeu, si il y a but et que la balle a franchi entièrement la ligne, si il y a faute, faute dans la surface de réparation ou pas etc...)
    Bref, l'arbitrage vidéo c'est loin d'être la solution miracle dans de nombreux cas

    2/ Je suis également partisan d'un sport universel, pratiqué par tous (amateurs et pros) dans les mêmes conditions et donc avec les mêmes règles d'arbitrage.

    3/ Enfin les arbitres subiraient davantage de pression et n'auraient de fait plus jamais le droit à l'erreur...

    En conclusion, avant de trouver la solution miracle si elle devait exister, je pense qu'il faudrait commencer à revenir les pieds sur terre : le sport est UN JEU, le sport n'est pas UN ENJEU. Hélas pour beaucoup, voire pour tous, le sport (professionnel) a pris de telles proportions qu'il n'échappe plus à une certaine rentabilité économique, et donc que la fin justifie les moyens.

    Les français ont été lésés (comme les Irlandais), en 1982 avec l'épisode SCHUMACHER / BATTISTON, mais le match n'a pas été rejoué et la terre a continué à tourner,
    malgré l'immense déception ressentie en ce jour et le fort sentiment d'injustice. C'ETAIT LE JEU ! En tout cas cela faisait parti du jeu, un arbitre avait encore "le droit" de se tromper car l'erreur est humaine. Et la vidéo, elle, aura-t-'elle ce droit ?

    C'est bientôt Noël, alors pourquoi ne pas croire en un geste des autorités de la France qui consisterait à laisser notre place à la coupe du monde aux Irlandais. Peut-être que l'on gagnerait au moins la Coupe du Monde du Fair-Play et que toute la planète nous serait reconnaissante pour ce geste si glorieux. A méditer...

    Amicalement

Les commentaires sont fermés.