Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Haut débit en zone blanche : 34 projets pour 30 millions d'euros ... la Haute-Savoie va recevoir 979 639 euros

Imprimer

Si le très haut débit (fibre optique) est sur toutes les lèvres ces derniers temps, il ne faut pas oublier que plusieurs milliers de foyers en France ne peuvent même pas disposer de l’ADSL (et encore moins du câble), et que pour certains, les débits se comptent encore en Ko par seconde.

Afin d’améliorer la situation de ces personnes situées en zone blanche, le Gouvernement va subventionner 34 projets différents : 30 millions d’euros seront ainsi mis sur la table.

85247-tableau-subventions-adsl-fibre-zone-rurale&.jpg

25 régions seront donc concernées, et comme vous pouvez le voir sur l'extrait ci-dessus (source www.pcinpact.com), la France métropolitaine ne sera pas la seule concernée, puisque la Martinique, la Guadeloupe mais aussi la Guyane profiteront de ces subventions.

Ces trois départements toucheront d’ailleurs 1,2 million d’euros de subvention chacun (les plus fortes), alors que 13 projets toucheront 1 million d’euros.

Ce plan ne sort pas de nulle part et pour ma part, j’ai particulièrement mis la pression pour que la Haute-Savoie fasse partie des 34 projets retenus.

L’année dernière, le Feader, le Fonds européen agricole pour le développement rural, ainsi que Bruno Le Maire, Michel Mercier et Nathalie Kosciusko-Morizet, avaient lancé le 23 octobre 2009 un appel à projets national doté de 30 millions d’euros, ceci dans le cadre du plan de relance européen. Les dossiers devaient être déposés en préfecture de région jusqu’au 31 janvier 2010.

Selon un communiqué de la DATAR, la Délégation Interministérielle à l'Aménagement et à la Compétitivité des Territoires, « les projets ont été retenus sur la base de leur excellence au regard des critères du cahier des charges, parmi lesquels » :

  • Le niveau d’urgence des besoins en matière de couverture haut débit
  • Le calendrier de mise en œuvre
  • L’ouverture à la concurrence de l’infrastructure créée
  • L’existence d’un schéma directeur et la cohérence avec la stratégie régionale
  • L’échelle géographique de la maîtrise d’ouvrage, pour assurer une cohérence la plus large possible
  • L’évolution possible des infrastructures créées vers le très haut débit

La répartition des 34 projets est la suivante :

  • 26 projets portés par un Conseil général ou un syndicat départemental
  • 4 projets portés par un Conseil régional (Auvergne, Corse, Limousin, Martinique)
  • 4 projets portés par des groupements de communes

Selon le Feader, les subventions attribuées représentent en moyenne la moitié des besoins en investissement pour chaque projet. 

Pour la Haute-Savoie, le SYANE (ancien SELEQ 74) percevra donc une aide de l’Etat de 979 639 euros … et les travaux ont déjà démarré.

Commentaires

  • C'est bien... mais pas assez amtitieux.

    Les objectifs français sont en deça des autres pays.

    Même en Haute-Savoie, SYANE planifie que seulement 31% des foyers peuvent espérer un accès au THD ... alors que la Finlande (où tu viens de faire un voyage d'étude) a insrit dans la loi un droit d'accès pour 100% des foyers.

    Nous continuons à rouler en 2CV alors que nos concurrents roule avec des 6 cylindres... comment pouvont nous espérer retrouver la croisssance et créer des emplois dans ces conditions ?

    Pour en savoir plus téléchargez mon livre blanc sur ce thème sous http://jcmorand.blogspot.com/2010/05/pays-de-savoie-territoire-numerique.html

    Et compte tenu des résultat du groupe d'étude du CIO... en qualité de contribuable, je préferai qu'une grande partie du budget qui devrait être alloué à paufiner la candidature aux JO de 2018 (environ 10 millions soit un total d'environ 26 millions) soient allouée à financer des études et d'installation du THD sur notre territoire plutôt que de financer des fiesta sur les Pâquier (même si elles sont bien sympathiques).

  • Je crois que les coûts de fibre enfouie vont de 50K€ à 100K€ le kilomètre (rapide recherche sur le web).

    Si le département reçoit une enveloppe de 900K€ cela fera au mieux 20 kms de fibre financée... Un peu juste non ? En tout cas, il faudra sacrément sélectionner les dossiers et vérifier qu'en plus des particuliers, des entreprises isolées peuvent en bénéficier.

    D'autres pistes pour réduire les coûts : poser la fibre en aérien (poteau), prolonger des arrivées fibres par du Wimax, etc ....

    Et je me demande aussi quand les opérateurs vont nous construire de la fibre dans nos (petites) villes de Haute-Savoie comme St-Julien. Parce que donner la TVHD avant avoir la fibre, c'est un peu dommage... il ne reste plus beaucoup de débit pour Internet

  • OK pour WIMAX qui présente d'autres avantages en matière de flux touristiques et de sécurité destinés aux véhicules qui seront bientôt équipés pour communiquer avec ce standard (voir mon billet sur ce thème sous http://cyberstrat.blogspot.com/2009/05/leurope-plus-de-50-milliards-deuros-au.html

    En revanche, planter des poteaux pour passer de la fibre en aérien... Je ne supporte pas l'idée, même si cela est effectivement une solution moins onéreuse.

  • Bonjour à tous

    Je suis un technophile et j habite sur la commune de Passy 74, je suis à 4024m de mon NRA et donc pour moi l adsl c est limite (120ko/s en téléchargement) pas de TV ou autres services gourmands en bande passante.

    Voilà 15 jours des travaux ont commenéss au bout de ma rue, la fibre est en train de passer (SYANE) est le maitre d oeuvre avec une participation de la commune. L objectif est pour l instant de raccorder un NRO (noeud de raccordement optique) ceci afin de réduire la distance entre l abonné et le NRA.

    Cela va permettre de supprimer certaines zones blanches de notre commune et d améliorer énormément le débit pour les autres. Pour info deux NRO vont être créés sur Passy environ 8km de fibre en tout.

    Hélas pour moi je suis en aval et je ne pourrais pas en profiter.

    Puis dans un deuxième temps la fibre va être proposée aux entreprises, collèges, hôpitaux, Mairies....

    Le particulier devra attendre d autres subventions et donc s'armer de patience .

    Mais bon ceci est un débit et restons positif !

Les commentaires sont fermés.