Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Programme national de développement du très haut débit internet

Imprimer

Le Gouvernement a présenté le 14 juin le programme national de développement du très haut débit Internet.

Ce programme devrait permettre de déployer un service très haut débit pour l’ensemble de la population d’ici à 15 ans. L’objectif de celui-ci est de créer un véritable levier sur l’investissement privé et de soutenir les projets d’aménagement numérique portés par les collectivités territoriales. Ce programme est financé à hauteur de 2 milliards d’euros dans le cadre des investissements d’avenir.

La première phase du programme débutera en juillet par un appel à « projets pilotes » afin de mettre en place à titre expérimental, des réseaux en dehors des zones très denses.

Dans le même temps, un appel à « manifestations d’intentions » est prévu jusqu’au début de l’année 2011. Il permettra de recueillir les premiers projets des fournisseurs d’accès pour le déploiement de « réseaux de boucle locale à très haut débit ». En parallèle, l’Arcep complètera le cadre règlementaire du déploiement de la fibre optique hors zones denses.

Ensuite, une seconde phase de « soutien aux déploiements » sera engagée au début de l’année 2011. L’objectif sera alors d’inciter les opérateurs à investir dans des réseaux sur des « zones rentables hors des zones très denses ».

Le programme propose de faire labelliser les projets ainsi qu’un accès à des outils de financement de long terme. Les projets complémentaires des collectivités territoriales pourront, quant à eux, bénéficier d’un cofinancement public direct et proportionné de l’Etat. L’Etat s’assurera de la cohérence des initiatives publiques et privées.

La Haute-Savoie, via le SYANE (ancien SELEQ 74), va déposer un dossier que je soutiendrai fermement.

Commentaires

  • Super ! Avec l'espoir que le projet déposé soit ambitieux et qu'il puisse venir soutenir de vrais projets écononiques créateurs d'emplois.

    A mon sens, toute proposition doit aussi s'inscrire dans le cadre d'une vision novatrice du développement économique de notre département en s'appuyant largement sur le développement des activités du tertiairre et de la délocation (à notre profit) des emplois de ce type actuellement situés dans les grandes capitales. Je pense aussi que l'industrie de l'image (mais pas seulement) a un fort potentiel de développement en Haute-Savoie. Le développement du télétravail en station et dans les agglomérations frontalières peuvent aussi être des pistes.

    Pour en savoir plus sur mes idées, téléchargez mon livre blanc sous http://jcmorand.blogspot.com/2010/05/pays-de-savoie-territoire-numerique.html

    Pourquoi ne pas lier cette réponse avec l'appel à projet que doit lancer NKM dans le cadre du grand emprunt en juillet ?

    Qui définit la vision du développement économique de notre département ? Où peut-on en trouver les brides ?

  • Bonjour

    Un projet obligatoire pour la modernisation de notre département pour nos entreprises, hôpitaux, bâtiments administratifs, lycées collèges ...
    les particuliers en zone non dense ne devront pas être les oubliés car là on pourra parler de fracture numérique.

    Les besoins de débit deviennent de plus en plus grand et surtout aussi la qualité des services que ne procure pas les lignes de cuivre sur de longues distances.

    L'état doit porter le projet et notamment le financer car j'ai bien peur que les actionnaires des sociétés privées Fournisseurs d'Accès Internet (FAI) par exemple, ne soient pas motivés par l investissement dans les zones non dense, et ce retrouver comme actuellement les villes avec un reseau performant et les autres villages de haute Savoie avec nos fil de cuivre qui "pendouillent" et le débit digne de pays en voie de développement !

Les commentaires sont fermés.