Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Compte-rendu de la réunion publique retraites à SEYNOD

Imprimer

Chaude ambiance lors de ma réunion publique de ce soir sur le thème de la réforme des retraites, à Seynod.

Plus de 350 personnes ... dont environ 40 syndicalistes en fond de salle, avec écharpes et corne de brume, étaient présents dans la salle.

Après une demi-heure de réunion tumultueuse, interrompue pour cause de bruit et d'invectives (c'estt beau la démocratie), la plupart des syndicalistes ont quitté la salle, en dégradant au passage extincteur et alarme. Certains sont malgré tout restés et se sont exprimés calmement en fin de réunion lors des questions/réponses.

Lors de ma présentation, je me suis surtout attaché à démontrer tous les enjeux majeurs de cette réforme ... et à rétablir les choses en ce qui concerne un certain nombre de contre vérité que l'on entend dans la rue sur :

  • l'équité
  • l'efficacité
  • la justice
  • la pénibilité
  • la progressivité
  • la solidarité ...

Pour tous ceux qui n'ont pas pû mémoriser les volets "DIAGNOSTIC" et "POURQUOI REFORMER ?" de mon exposé, pour cause d'interventions incessantes des manifestants, vous trouverez, ci-dessous, le fichier powerpoint de ma présentation.

Fichier de présentation "Réforme des retraites"

Ma prochaine réunion publique d'information se tiendra le :

lundi 22 novembre

à SEYNOD (Cap Périaz)

(même salle que ce soir)

Les thèmes abordés, beaucoup moins polémiques je l'éspère, seront :

le plan zones blanches ADSL

le plan départemental TRES HAUD DEBIT

le passage à la TNT en Haute-Savoie

Vous êtes tous invités à participer à cette réeunion qui se tiendra en présence :

  • des services de l'Etat
  • du CSA
  • de TDF
  • de France Télé Numérique
  • d'Eutelsat ...

P1090875.JPGP1090877.JPGP1090876.JPGP1090883.JPG

Commentaires

  • Bonjour
    Bravo et merci pour ton courage, voilà un député qui n'hésite pas à mouiller la chemise et se confronter au public même en période de forte tension sociale. Bravo pour la technique d'inviter les contestataires (non démocrates vu leur attitude) à monter sur scène pour débattre car on a bien vu qu'à part le représentant d'un syndicat, les autres ne savaient que brailler pour contester gratuitement sans connaître le sujet ses tenants et aboutissants, il n'y a qu'en France qu'on voit cela. on comprend pourquoi aujourd'hui les syndicats n'ont plus de poids leur attitude ne donne plus envie de se syndiquer aujourd'hui ce ne sont que des meneurs de braillards ou de casseurs qui s'accrochent à leurs acquis sociaux ou avantages corporatistes et veulent faire taire ceux qui veulent vraiment gérer les vrais problèmes. Ils sont d'accord pour partager la croissance ou les profits mais pas pour paratger la crise et les pertes (qu'ils génèrent souvent avec leurs grèves à répétition - là on est les champions). A croire que leur religion c'est la grève et non le travail. Bravo pour le courage d'avoir débattu et merci à ceux, même opposants, qui sont restés et ont pu s'exprimer librement, longuement, en TOUTE DEMOCRATIE. La démocratie ce n'est pas d'empêcher l'autre de parler ou de travailler, c'est de pouvoir dialoguer et se faire entendre des 2 côtés sans pour autant adopter les idées des uns ou des autres

  • Bonjour,

    Est-il possible d'avoir le fichier en pdf et non en ppt ? Certains textes se recouvrent une fois le fichier ouvert via OOo.

    Merci d'avance.

  • Bravo pour votre courage!
    vous avez su mener à bien cette séance malgré le chahut occasionné par certains citoyens...

  • Je tient vraiment a te féliciter pour ton courage hier et je me demande comment tu arrive à garder ton calme....
    C'est vraiment honteux de semer une telle zizanie et c'est un total irrespect envers ceux qui ce sont donner un mal fou a organiser une réunion " à haut risque"
    Quand tu pense que c'est eux qui défendent les salariés et ben ils sont dans de beaux draps!! Ci c'est eux l'avenir de la France on est plus que mal! Ils sont remplis d'intérêt et d'aides diverses et ils ne font que de se plaindre en permanence!
    Je suis pour non seulement la privatisation au maximum mais aussi il faudrait déposer un amendement pour que les "fautifs " de toutes ces violences ; ces perturbations soit sévèrement réprimés .
    Les syndicats font de la véritable "propagande " et en appellent à la violence !!!!!(cf réunion d'hier) .
    Il vas vraiment falloir agir face a ces "détracteurs de la République"

  • Je tient vraiment a te féliciter pour ton courage hier et je me demande comment tu arrives à garder ton calme ...

    C'est vraiment honteux de semer une telle zizanie et c'est un total irespect envers ceux qui ce sont donner un mal fou a organiser une réunion " a haut risque".

    Quand tu penses que c'est eux qui défendent les salariés et ben ils sont dans de beaux draps !!

    Si c'est eux l'avenir de la France on est plus que mal! Ils sont remplit d'interêt et d'aides diverses et ils ne font que de se plaindre en permanence!
    J e suis pour non seulement la privatisation au maximum mais aussi il faudrait déposer un amendement pour que les "fautifs " de toutes ces violences ; ces perturbations soit sévèrement réprimé .

    Les syndicats font de la véritable "propagande " et en appellent à la violence !!!!!(cf réunion d'hier) .
    Il vas vraiment falloir agir face a ces "détracteurs de la République"

  • Dans ce pays il n'y a pas d'équilibre entre les partenaires et le gouvernement à cause de la très faible représentativité des syndicats de travailleurs.

    Ce problème crucial provoque un coup d'état permanent, et ce serait l'honneur de la gauche de replacer chaque débat dans un contexte réaliste

Les commentaires sont fermés.