Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Twitter en séance publique ...

Imprimer

Depuis 2010, je suis identifié comme "le député qui tweete".

J'ai fait beaucoup d'émules ... il n'y a qu'à voir la nouvelle génération de députés qui est arrivée en juin dernier ...

Pourtant, il faut encore que j'explique tout l'intérêt de cet outil pour la qualité du travail parlementaire !

Tout à l'heure en séance publique, François Brottes, président de la commission des affaires économiques, m'a sympathiquement interpellé sur le sujet.

Le Lab - Europe 1 : Lionel Tardy justifie son utilisation de Twitter

Il m'a donné ainsi l'occasion d'en remettre une couche sur l'utilité de twitter et sur la démocratie 2.0 : permettre à tous ceux qui n'ont pas accès à l'Assemblee nationale de participer aux débats.

J'encourage d'ailleurs tous les jeunes députés, plutôt que de tweeter des photos depuis l'hémicycle, de rendre compte, en direct, des travaux parlementaires par ce canal, et de se mettre à l"écoute des internautes. 

Il y a moyen, par ce biais, de contacter des personnes très compétentes, que l'on n'aura jamais l'occasion de rencontrer autrement, car elles ne se plaignent pas et ne quémandent pas, tout en apportant beaucoup au débat parlementaire par leur expérience ... pour peu que l'on se donne le peine de les écouter.

Les commentaires sont fermés.