Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

139 députés et la quasi totalité des sénateurs du Groupe UMP souhaitent un nouveau vote

Imprimer

Communiqué de presse FILLON.jpg

 Le Figaro du 29 novembre :

communique de presse,fillon,deputes,senateurs,vote,ump

Essor Savoyard du 29 novembre :

communique de presse,fillon,deputes,senateurs,vote,ump

Commentaires

  • Apparemment, si l'on ajoute la demande quasi unanime des sénateurs, ce sont maintenant 230 parlementaires sur 316 qui réclament un nouveau vote. Soit 73% des élus. Et les militants semblent être dans la même tonalité...

    Perso, je pense que la "crise" - qui fait furieusement penser à la bataille des Papes (Avignon/Rome) ou/et celle des Princes de Sang (Armagnac/Bourguignon) - ne pourra se résolver que si, et seulement si, les deux "opposants" renoncent ENSEMBLE à occuper la présidence de l'UMP.

    Dans tous les cas, si M. FILLON proposait de renoncer à la présidence...Si son concurrent agissait de même, je pense que les élus et les militants adhèreraient à une telle proposition. Sinon...On part pour une "guerre de Cent Ans" façon UMP.

    Au fait, qui a eu l'idée du terme "RUMP" ? Le PM aurait dû interroger sa britannique d'épouse avant de faire une telle proposition...

    RUMP = culotte, cul, croupe voire (au sens figuré) godillot.

  • Suggestion: Nommons Messieurs Cope et Fillion tous les deux cogérants. Cordialement

  • Oui, nous pouvons toujours revoter, pas de problème la-dessus. Nous pourrons aussi revoter une troisième fois si l'un ou l'autre est nommé gagnant. Il n'y aurait pas de raison de ne pas le faire ....

    Ce qui me choque énormément et les militants dont je suis, c'est qu'il existe des règles. Ces règles doivent être appliquées (COCOE, Commission des recours ....) Il y a beaucoup de moyen de montrer son désaccord sans pratiquer la politique de la terre brulée. Et je mets François et Jean-François dans le même panier. Je n'ai qu'une envie, c'est de quitter le parti.

  • Si j'ai bien compris François Fillon conteste l'élection aux motifs d'une part que JFC aurait utilisé abusivement les moyens de l'UMP en tant que secrétaire, d'autre part que le résultat (de 26 voix) aurait été inversé si les votes de 3 fédérations n'avaient pas été "oubliés".

    Sur le 1er argument, je ne vois pas en quoi les moyens de l'un ou l'autre auraient pu influencer les électeurs : j'ai reçu autant de messages papier ou numériques des soutiens des 2 candidats, j'ai voté sur la foi des projets et de mes convictions (sur le Président de l'UMP, pas sur la candidat 2017). Qu'on me démontre l'influence des moyens. De plus François Fillon avait l'avantage considérable du statut de premier ministre et favori des Français et des médias.

    Sur le 2ème argument, la prise en compte des votes outre mer, la Commission des Recours expose clairement que dans ces 3 fédérations les votes ont été irréguliers (par correspondance, électronique, procurations non contrôlées), il est légitime de les annuler. Que chacun lise le rapport : sauf à démontrer que la commission qui l'a rédigée sous contrôle des parties n'est pas compétente ni impartiale (à prouver objectivement par des faits, pas des insinuations), je ne peux que m'y fier.

    Donc pour moi pas besoin de revoter, on recompte si besoin, et si on met en doute le comptage on explique clairement pourquoi.

  • Surtout ne lacher rien , vous etes soutenu par au moins 60% des militants , Mr Fillion sera notre prochain President de la République !
    Cordialement
    Eric Bernex

  • Je pense qu'un vote électronique devrait pouvoir être mis facilement en place, la plupart d'entre nous ayant une adresse mail et un numéro de carte UMP identifiant électoral, il ne suffirait que de déterminer une adresse de vote sécurisée . Dans ce cas je suis disposé à revoter pour un conseil de présidence " Triumvirat " pour plus de sérénité pour l'avenir.Mais, il est urgent de reconstruire .

Les commentaires sont fermés.