Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Manifestation contre le mariage pour tous ... rendez-vous dans les urnes !

Imprimer

paris,manifestation,mariage pour tous 

Ce dimanche a lieu à Paris la 3ème manifestation nationale contre le mariage pour tous.

En dépit de l'attitude du gouvernement, qui a fait en sorte de précipiter l'adoption de ce texte pour court-circuiter cette manifestation prévue de longue date ... je n'y participerai pas, pour plusieurs raisons.

  • La première est que la loi a été votée et promulguée. Autant il est légitime et acceptable pour un parlementaire de protester et de manifester son opposition (y compris dans la rue), pendant le processus législatif, autant il se doit d'accepter le verdict démocratique une fois qu'il est tombé. Bien qu'en désaccord avec cette loi, bien qu'ayant voté contre à chaque lecture, je reconnais que c'est la loi de la République et qu'elle s'impose à tous ... libre à nous de revenir dessus plus tard. Nous nous sommes bien battus : manifester n'a plus aucune utilité concrète dans l'immédiat. Certains veulent transformer cette manifestation en manifestation de défense des valeurs de la famille ...  mais ne font que contribuer à brouiller un peu plus le message. J'étais présent quand il fallait l'être lors des deux précédentes manifestations nationales et dans l'hémicycle lors des débats parlementaires. Faute d'avoir été entendus, j'encourage désormais les opposants au mariage pour tous à manifester leur désaccord dans les urnes.
  • La deuxième raison est liée à la première. Manifester contre une loi promulguée, c'est manifester contre la République. En tant que parlementaire, je m'y refuse : je me dois de respecter la loi Je ne ferai pas comme certains parlementaires ou élus qui défileront sans écharpe, en prétendant le faire en tant que simples citoyens. Les parlementaires ne doivent pas se substituer aux citoyens : quand on est parlementaire ou élu, on se doit d'être cohérent et de respecter la loi et les institutions.
  • La troisième raison est que le mouvement "la Manif pour Tous" commence très sérieusement à déraper. L'extrême droite et la droite populaire sont bien trop présentes à mon goût et font ouvertement leur marché. Je n'apprécie pas non plus les propos de certains leaders politiques ou de Christine Boutin, qui perd tout sens de la mesure, notamment sur Twitter. La radicalisation ne mène à rien, sinon à discréditer l'ensemble du mouvement, et donc la cause qu'il défend.

Il faut savoir tourner la page et redescendre sur terre ... quitte à organiser de futures manifestations sur une thèmatique claire.

Je n'abandonne pas, bien entendu, le vrai combat, celui autour de la protection des enfants.

Le conseil constitutionnel a clairement dit qu'il n'existe ni droit à l'enfant, ni droit à la PMA pour les couples homosexuels. Ne parlons même pas de la GPA, défendue par seulement quelques extrémistes.

Je préfère consacrer mon énergie à maintenir la porte fermée à la PMA et à la GPA, car c'est cet aspect, bien plus que le droit désormais de se marier, qui est inquiétant.

Cela implique de ne pas se disperser dans des chimères, et encore moins de s'acoquiner avec la droite populaire ou l'extrême droite.

Manifestation du 13 janvier à PARIS

Manifestation du 2 février à ANNECY

Manifestation du 24 mars à PARIS

paris,manifestation,mariage pour tous

Commentaires

  • Je partage ce point de vue.

    La première valeur que nous devons défendre est celle de la démocratie.

Les commentaires sont fermés.