Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Auditions sur la réforme des retraites ... ça ne fait que commencer

Imprimer

La réforme des retraites devrait être discutée à l'Assemblée nationale à partir du 7 octobre prochain.

J'aurai donc l'occasion de revenir sur ce qui s'annonce comme une énorme occasion manquée.

D'ores et déjà, l'Assemblée a auditionné hier les représentants des organisations syndicales et patronales.

Les syndicats patronaux ont soulignés les points faibles de ce projet de loi :

  • pas de rapprochement des 36 régimes
  • complexité invraisemblable
  • cumul des dispositifs (pénibilité, carrière longue, amiante ...)
  • remise en cause de la gestion paritaire des régimes de retraites complémentaires ...

Avant de retourner dans l'hémicycle pour le projet de loi Logement, je suis donc intervenu en commission des Affaires sociales pour exprimer ma position.

Au lieu de faire de la communication, ou de passer son temps sur la mise en place du volet sur la pénibilité, je pense qu'il faut se concentrer sur une question simple : l'équilibre financier des régimes.

Autant le dire tout de suite, le compte n'y est pas.

Sur 20 milliards à trouver d'ici 2020, rien n'est prévu pour combler les 8,6 milliards d'euros de déficit des régimes publics ... et au final, ce sont donc les salariés du privé qui via leurs impôts paieront ces 8,6 milliards.


Vidéo de mon intervention :

Les commentaires sont fermés.