Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 novembre 2016

Audition de Bernard Cazeneuve sur le fichier TES

Beaucoup de choses se sont passées depuis ma Question au gouvernement sur le fichier des "Titres Electroniques Sécurisés" (TES).

La CNIL, le Conseil national du numérique et même la secrétaire d'Etat au numérique ont émis des critiques.

Devant la pression, le Ministre de l'Intérieur a finalement accepté d'organiser un débat au Parlement.

Nous l'avons auditionné en Commission des Lois mercredi après-midi... j'ai rappelé les risques de ce fichier centralisé, et demandé sa suspension dans l'attente du débat.

Lien vers ma QAG de la semaine dernière

Lien vers l'article du Figaro


Mes remarques à Bernard Cazeneuve :

14925554_10207882604887400_5490656510890463329_n.jpg

Commentaires

Bonjour Monsieur et

J'apprends par l'info à l'instant que vous allez débattre tantôt du fichier TES.
Je n'ai pas beaucoup de temps mais je vous explique vite fait :  à la premiere version de la loi justice de cette épouvantable présidence, le Sénat l'avait rejetée. Entre autres des internautes y  avaient relevé et fait part au Sénat, que "les déclarations de naissance en mairie ne devaient plus être doublées au fichier national ".
J'ai pu suivre la présentation de la nouvelle mouture qq mois plus tard et ce point était formulé/caché ds un autre paquet mais là tt de suite je ne sais plus. Cette seconde version n'a pas été adoptée par le parlement ouf  ! 

Ce  fichier  TES  a un rapport avec les naissances. On peut tout imaginer  :  au plan national il ne sera plus possible de compter combien nous sommes en tant que français ni combien de migrants sont recensés et naissent mais surtout ils vont pouvoir  d'un seul clic connaitre toute la famille d'une  personne ciblée et faire disparaitre toute cette famille de façon criminelle  !  Un tel fichier n'a pas d'autre but. Ils vont réguler les flux... à leur convenance  !

D'où la création de qq notaires particuliers dans la loi macron pour régler le coté immobilier appartenant a ces familles.

Il vous faut taper du point sur la table et dire a ce malfaisant ministre qu'il ne vous raconte que des banalités qu'il pratique avec l'habileté du manipulateur et que ça suffit et que ce fichier ne doit pas voir le jour...  entre leurs mains surtout ni dans d'autres.

Je souhaite avoir été utile et recevez mes respectueuses salutations.

Catherine


PS  :  j'ai une autre info inouie pour vous dès que possible

PS  :  Dire a à  ce  sinistre ministre que plutot qu'épier les Français il faut  créer  une institution informatique  qui leur apprenne à ne pas être épiés (car forcément à terme on va choisir de quitter nos bijoux informatiques)

Écrit par : Catherine | 15 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.