Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rhone-alpes - Page 2

  • Régionales : trop d'impôts et de gaspillages ... réagissez dimanche

    Imprimer

    23533_109894355691461_100000126918362_244989_2452724_n.jpg

  • Clip de campagne de la majorité présidentielle en Rhône-Alpes

    Imprimer

  • Régionales : réunion publique à CLUSES

    Imprimer

    Après une après-midi dédiée au décolletage et à la sous-traitance (visite du CTDEC et d'une entreprise), Françoise Grossetête, tête de liste Rhône-Alpes pour la majorité présidentielle, a participé ce lundi soir à la réunion publique de Cluses.

    L'occasion de faire le point sur la campagne, de fustiger les engagements en terme de formation et de soutien à l'emploi du président socialiste de la région (plan de soutien régional de 62 millions ... on croit rêver) qui affirme dans son journal de campagne que la région a notamment fortement soutenu la filière du décolletage, tout en s'appropriant pourquoi se gêner la mesure "former plutôt que licencier", mise en place par les parlementaires et Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat.

    La réalité est hélas très différente.

    Pendant que les parlementaires du département faisaient le siège de Bercy et notamment du secrétariat d'Etat à l'Emploi, afin d'obtenir plus de 12 millions d'euros d'aide pour la vallée de l'Arve et la mise en place du CTP (Contrat de Transistion Professionnelle) avec la mise en place de 30 agents dédiés auprès du Pôle Emploi ... la région s'es contenté d'une aumône de ... 600 000 euros !!! ... alors que la formation fait parti des compétences prioritaires des régions.

    Mais il est vrai que Jean-Jacques Queyranne ne siégant jamais à l'Assemblée nationale ah le cumul des mandats (voir sa fiche de député), il n'est pas au courant des mesures et des plans d'aides mis en place par le Gouvernement face à la crise, notamment en Haute-Savoie. C'est toute la différence avec un député qui lui ne cumule pas, vaste débat (voir ma fiche de député).

    A force de saupoudrer, la région ne rempli plus ses compétences de base.

    C'est un des débats de cette élection : que chaque collectivité se recentre sur ses compétences de base, c'est indispensable afin de savoir réellement qui fait quoi, afin de pouvoir demander des comptes et de générer de substancielles économies.

    La réforme des collectivités à venir, tant décriée par l'opposition, permettra d'apporter enfin des réponses concrètes à ces problèmes.

    P1080953.JPG
    P1080952.JPG
  • Régionales : réunion publique à VETRAZ-MONTHOUX

    Imprimer

    Beaucoup de monde pour accueillir Frederic Lefebvre, porte parole de l'UMP, lors de la réunion d'hier soir à Vetraz-Monthoux.

    Après le mot d'accueil de Michelle Amoudruz, maire de la commune, intervention de Virginie Muller, puis de Jean-Claude Carle.

    Fredéric Lefebvre s'est ensuite longuement exprimé sur les réformes engagées et sur les synergies à établir entre l'Etat et les régions.

    Prochaine réunion CE SOIR à 20 heures à THONON-LES-BAINS (château de Sonnaz, à côté de la Mairie).

    Dates de toutes les réunions sur ww.ump74.fr

    P1080870.JPG
    P1080873.JPG
  • Gaspillage du PS en Rhône-Alpes ... une dette d'avance

    Imprimer

    18842_1358898770488_1172095561_31087585_5841826_n.jpg
    18842_1358898810489_1172095561_31087586_6082660_n.jpg

  • Le programme de la liste "Aujourd'hui et demain, ensemble pour Rhône-Alpes"

    Imprimer

    La campagne de la liste de la majorité présidentielle "Aujourd'hui et demain, ensemble pour Rhône-Alpes" démarre sur des chapeaux de roues.

    Après une première présentation jeudi soir de la liste Haute-Savoie aux militants UMP de la 1ère et 2ème circonscription, lors de la traditionnelle réunion mensuelle, direction LYON vendredi soir pour la présentation des chefs de listes départementaux et du programme.

    Chaude ambiance autour de Françoise Grossetête, tête de liste régionale, et des 1100 militants réunis à l'Espace Tête d'Or.

    Lors de son discours, Françoise Grossetête a confirmé qu'avant toute décisison, il fallait avant tout assainir au plus vite la situation financière de la région : un audit des finances régionales sera mené.

    Elle a également confirmé un recentrage du rôle de la région :

    • le Conseil Régional devra recentrer ses moyens sur ses compétences légales, au service des priorités des Rhônalpins ... et arrêter le clientélisme et le saupoudrage à tort et à travers
    • le Conseil Régional devra supprimer les dépenses hors compétences qui sont gérées par d'autres collectivités
    • Le Conseil Régional devra mettre en place un suivi des dossiers plus rationnel et plus souple
    • Le Conseil Régional devra assurer plus de transparence dans la gestion de la collectivité ... comment expliquer la construction d'un nouveau Palais de Région à 200 millions d'euros

    Bref ... la campagne est lancée et mon blog relaiera toutes les réunions à venir.

    Programme de la liste majorité présidentielle

    P10702351.JPG
    P10702471.JPG
  • Régionales : meeting de lancement de campagne de la majorité présidentielle pour Rhône-Alpes

    Imprimer

    Françoise Grossetête, tête de liste régionale, ainsi que l'ensemble de ses colistiers régionaux vous invite à assister au :

    GRAND MEETING

    DE LANCEMENT DE CAMPAGNE
    de la Majorité Présidentielle


    Vendredi 5 février à 19 heures 30

    en présence de Bernard ACCOYER

    à l’Espace Tête d'Or - 103 boulevard Stalingrad

    69100 VILLEURBANNE

     

    Un car commun pour les deux Savoie est organisé afin d’assister à ce meeting de lancement de la campagne aux départs de :

    • Annecy : rendez-vous à 16 heures 45 au parking de l'église Ste Bernadette (près de l’Impérial).
    • Chambéry : rendez-vous à 17 heures 30 à la gare routière

     

    Si vous êtes intéressé, inscrivez-vous au 04 50 77 13 38

     

    Plus d’infos sur :  www.francoisegrossete2010.fr

     

     

    Meeting Grossetete.jpg
    Grossetete 250x250.jpg
  • Réflexion sur la constitution des listes pour les régionales

    Imprimer

    La majorité présidentielle a connu un week-end difficile, avec la validation, dans la douleur, de ses listes aux régionales. Il y avait à l'évidence des mécontents, puisque la validation a été acquise à seulement 60%. Mais il y aura bien des listes d'union partout, ce qui n'est pas rien.

     

    Constituer une liste aux régionales n'est pas simple, car s'il y a bien un poste "en or", c'est celui-là : conseiller régional.

     

    La paie est bonne, la charge de travail est très variable et peut même être light quand vous êtes dans l'opposition. A la limite, vous pouvez sécher les trois quart des sessions, on ne vous dira rien ou presque. Pas de circonscription électorale à soigner, d'électeurs qui vous identifient comme leur représentant et viennent donc vous demander de jouer à l'assistante sociale.

     

    La cerise sur le gâteau … c'est la proportionnelle. En étant suffisamment influent aux bons endroits, vous pouvez vous retrouver en position éligible, même en cas de défaite. Pour tous ceux qui sont incapables de se faire élire sur leur nom dans une élection au scrutin uninominal, c'est le bonheur : les autres font le travail, vous avez juste à vous laisser porter.

     

    Pour tous les ambitieux, c'est le mandat local "porte d'entrée" qui permet de se faire un nom et une notoriété (à condition de bosser un peu quand même) et de postuler ensuite sur d'autres postes.

     

    Vous comprenez aisément qu'il y a au moins 30 candidats par poste éligible à pourvoir, qu'il faut donc faire des choix et éliminer drastiquement. Cela se passe toujours dans les pleurs, les cris et les tensions de dernière minute.

     

    C'est la majorité présidentielle qui vient de déguster, mais le tour de la gauche viendra, dans l'entre-deux tours, quand il faudra fusionner les listes. Cela risque d'être encore bien plus sauvage, pour peu que le premier tour soit chaud : les candidats de la gauche et les candidats verts devront avaler des couleuvres pour aboutir a un programme commun, alors que contrairement à la majorité, ils se seront déchirés idéologiquement lors du premier tour … je demande à voir.

  • Interview sur FRANCE 3 Rhône-Alpes ce samedi

    Imprimer

    Je serai l’invité ce samedi matin de l’émission « La Voix est Libre » diffusée EN DIRECT sur France 3 Rhône-Alpes de 11 heures 30 à 11 heures 55.

     

    Je serai interviewé en tant que nouvaeu député de la majorité, en compagnie de Geneviève Fioraso, nouvelle députée SRC de l’Isère.

     

    La 1ere partie de l’émission sera consacrée à l’Assemblée Nationale, nos rôles, nos analyses sur son fonctionnement, ses dysfonctionnements …

     

    La 2ème partie sera consacrée à la crise financière, aux difficultés économiques de nos territoires, et aux solutions que les politiques peuvent apporter.

     

    Enfin, nous évoquerons les régionales, les bonnes résolutions, et les vœux pour 2010.

     

    Trois reportages seront diffusés au cours de l’émission :

    • tout d’abord un portrait croisé, avec un retour sur nos élections respectives
    • le coup d’éclat des socialistes chantant la marseillaise au pied du perchoir
    • les chiffres INSEE pour l’année 2010 

    Cliquez ici pour obtenir la VIDEO de l'émission

     

    logo france3.jpg
     
    Voix libre.jpg
  • Dauphiné Libéré du 22 novembre 2009

    Imprimer

    09 - 22nov09 DL.jpg

  • Signature du CDDRA à RUMILLY

    Imprimer

    Beaucoup d'élus présents pour la signature du Contrat de Développement Durable de Rhône-Alpes de l'Albanais à Rumilly.

    Ce contrat convrira la période 2009 à 2015.

    Lors du précédent contrat (période 2001 à 2006), plus de 30 actions ont été menées sur le territoire de l'Albanais (40 000 habitants) pour un montant 6 millions d'euros (1,6 financés par la région).

    Le nouveau contrat permettra de mettre en oeuvre les orientations du SCOT, en répondant aux 3 enjeux prioritaires du territoire :

    • l'habitat
    • les déplacements
    • le développement économque

    29 actions seront mises en place pour un montant de 7,5 millions d'euros (dont 2 millions financés par la région) :

    • habitat pour 14%
    • déplacements pour 14%
    • économie pour 28%
    • tourisme pour 17%
    • PSADER (agriculture) pour 21%

    Lien vers présentation du CDDRA de l'Albanais

    P1050575.JPG
    P1050582.JPG 
  • La liste majorité présidentielle pour les élections européennes : Circonscription SUD-EST

    Imprimer

    Liste « quand l’Europe veut, l’Europe peut » - Majorité présidentielle

    (UMP - Nouveau Centre - La Gauche Moderne – Progressistes)

    CIRCONSCRIPTION "SUD-EST"

    Corse – PACA - Rhône-Alpes

    1. Françoise GROSSETETE (Loire) – Investie le 24 janvier 2009. Député européen.
    2. Damien ABAD - Président des Jeunes Centristes.
    3. Dominique VLASTO (Bouches du Rhône) - Député européen, Adjointe au Maire de Marseille.
    4. Gaston FRANCO (Alpes-Maritimes) - Ancien Député, ancien Conseiller Général, Conseiller du Maire de Nice.
    5. Nora BERRA (Rhône) - Candidate en 5ème position sur la liste UMP aux européennes de 2004.
    6. Michel DANTIN (Savoie) - Conseiller municipal de Chambéry.
    7. Karine FENOCCHI (Corse du Sud) - Conseillère municipale d’Ajaccio. Candidate du Nouveau Centre.
    8. Jérôme CLEMENT (Vaucluse).
    9. Chantal EYMEOUD (Hautes-Alpes) - Maire d’Embrun. Candidate du Nouveau Centre.
    10. Benoît PELLETIER (Var) - Conseiller municipal de Toulon, SDA de la Fédération UMP du Var.
    11. Pascale MODELSKI (Isère) - Conseillère municipale de Grenoble.
    12. Jean-François ROYER (Bouches-du-Rhône) - Délégué des Jeunes Populaires pour la Zone Sud-Est.
    13. Sonia LACROIX - CHAMOSSET (Haute-Savoie).
    14. Loïc HERVE (Haute-Savoie) - Maire de Marnaz. Candidat du Nouveau Centre.
    15. Patricia LARNAUDY (Bouches-du-Rhône) - Adjointe au Maire d’Aix-en-Provence. Candidate de la Gauche Moderne.
    16. Jean-Roger DURAND (Ardèche) - Conseiller général. Maire de Largentières. Candidat du Nouveau Centre.
    17. Sandrine MAIGRET (Var).
    18. Djamel KERICHE (Savoie) - Candidat de la Gauche Moderne.
    19. Marie-Eugénie BOUGE (Alpes-Maritimes) - Conseillère municipale de Peymeinade. Déléguée nationale des Jeunes Populaires.
    20. Richard KITAEFF (Vaucluse).
    21. Lydie BAYOUD (Isère) - Adjointe au Maire de Vienne, Conseillère communautaire.
    22. Guillaume JOUVE (Bouches-du-Rhône) - Adjoint au Maire des 6ème et 8ème arrondissements de Marseille.
      Soutenu par le Forum des Républicains Sociaux.
    23. Michelle GILLES (Bouches-du-Rhône) - Adjointe au Maire de Cassis.
    24. François VAUTE (Vaucluse).
    25. Stéphanie PERNOD-BEAUDON (Ain) – Conseillère municipale de Hauteville.
    26. Didier BESNIER (Drôme) - Maire de Rochegude.
  • Dauphiné Libéré du 28 avril 2009

    Imprimer

    04 - 28avril09 DL.jpg

  • Inauguration du lycée professionnel privé La Fontaine à Faverges

    Imprimer

    Inauguration du lycée La Fontaine en compagnie du président de la région Rhône-Apes, du recteur d'Académie, du maire de Faverges, du Directeur diocésain de l'enseignement catholique et des sénateurs Jean-Claude Carle et Pierre Herisson.

    J'avais assisté à une visite de chantier le 20 juin 2008.

    Le lycée accueille un peu plus de 400 élèves en CAP, BEP et BAC PRO.

    P11705921.JPG
    P1170623.JPG
    P1170655.JPG
    P1170672.JPG
  • Dauphiné Libéré du 28 février 2009

    Imprimer

    02 - 28février09 DL.jpg

  • Conférence de presse du groupe UMP RA à ANNECY

    Imprimer

    Conférence de presse, hier matin, des représentants haut-savoyards du groupe UMP Radical et apparentés de la région Rhône-Alpes :

    Le but de cette conférence était de présenter la lettre trimestrielle (Journal UMPRA) et les actions du groupe.

    Cette lettre trimestrielle (n°3) destinées aux élus, décideurs et sympathisants sera diffusée à 20 000 exemplaires.

    En ce qui concerne les actions, le groupe va poursuivre sa tournée des départements et a pour objectif de présenter son programme en vue des élections régionales de 2010, en juin 2009.

    Le groupe UMP Radical et apparentés, minoritaire au sein du Conseil Régional, a une nouvelle fois dénoncé :

    • le coût extravagant du siège du Conseil Régional en construction (150 à 200 millions d'euros)
    • l'augmentation de la pression fiscale (23% en 5 ans)
    • la dérive des dépenses de fonctionnement
    • l'éclatement de la majorité
    • l'inéquité des aides accordées entre les lycées privés et publics ...

    Pour Jean-Claude Carle, la région se disperse trop et doit se recentrer sur les 4 axes suivants :

    • éducation/formation
    • transports/communication
    • recherche/économie
    • solidarité entre les 8 départements

    Astrid-Baud Roche a fustigé la politique transport de la région et notamment sa politique exclusive en direction du train.

    La région ne subventionne plus aucune route et pour le train, ce n'est pas mieux : de 30000 places (matériel roulant) achetées entre 1997 et 2004 (majorité de droite), on est passé à 25000 places de 2007 à 2011, alors que le traffic est en progression de 8% ... Tout celà au détriment de l'activité économique.

    Enfin, Serge Hazard est intervenu sur l'aspect communication. La région dépense sans compter dans les opérations marketing, les suppléments de presse, et ... non contente de se borner a un envoi postal, paie du personnel au frais de la région, pour en assurer la distribution dans les lieux publics ou lors des manifestations publiques. Du jamais vu ...

    Mais il est vrai que Mr Queyranne a du temps pour organiser tout celà ... lui qui, en tant que cumulard, brille par son absence à l'Assemblée nationale.

    Plus d'infos sur :

    www.ump-rhonealpes.fr

    Journal UMPRA 3.pdf

    P11407801.JPG
  • Conférence de Françoise Grossetête à VILLE-LA-GRAND

    Imprimer

    Après un exposé très complet sur la présidence française de l'Union Européenne, puis sur le fonctionnement du Parlement européen, débat avec la salle.

    La crise géorgienne, la crise financière et la dynamique présidence française ont enfin (je l'espère) fait découvrir le nouveau visage de l'Europe aux français.

    Les élections européennes n'ayant jamais attiré les foules, espérons qu'il en soit autrement lors du vote du 7 juin.

    Françoise Grossetête sera la tête de liste UMP pour de la circonscription Grand Sud Est qui regroupe 3 régions (appellée plus communément RAPACO : Rhône-Alpes/Provence-Alpes-Côte d'Azur/Corse).

    P11401571.JPG
  • Lancement de la campagne des élections européennes à VILLE-LA-GRAND

    Imprimer

    Grossetete.jpg