Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

boutry

  • Réunion publique sur le stationnement au centre ville de CRAN-GEVRIER

    Imprimer

    Cette réunion de quartier visait à faire le point sur la mise en place, depuis 4 mois, du nouveau schéma de stationnement pour le centre ville et notamment sur la transformation de 300 places situées en zone blanche en places zone bleue, destinées à améliorer la rotation des véhicules et ainsi permettre un meilleur accès aux commerces.

    La réunion s'annonçait chaude ... elle l'a été.

    Le maire a rappelé en préambule qu'il n'y avait pas de stationnement payant à Cran-Gevrier.

    Quel bilan après 4 mois :

    • zones bleues occupée à 50%
    • parking Chorus utilisé à 35%
    • problème de stationnement au vieux cimetière
    • parkings longue durée mal signalés
    • problème du stationnement des motos

    Les propositions :

    • passage de la durée de stationnement en zone bleue de 1 h 30 à 2 h
    • transformation de 76 places zone bleue en places longue durée pour les résidents
    • création de 50 places avec abonnement journalier ou annuel dans le parking Chorus (200 euros/an pour la journée ou 450 euros pour jour et nuit)
    • mise en place d'emplacements spécifiques pour les motos
    • meilleure signalétique des parkings

    De nombreuses questions ont fusé dans l'assistance :

    • quel ordre de priorité pour les 50 places de Chorus
    • pourquoi ne passez-vous pas en zone bleue le parking de l'église (impossible de stationner lors des messes, des enterrements ou des mariages à cause des voitures ventouses)
    • remplacer le sationnement alterné dans le petites rues du quartier Vernay par un marquage au sol (lors des changements de côtés, c'est le bordel pendant 3 jours et les camions de poubelle notamment ne peuvent plus passer)
    • quid des véhicules qui jusqu'à présent stationnaient en zone blanche dans le centre et qui maintenant font ventouse dans les rues adjacentes
    • pourquoi ne pas ouvrir le parking de la chambre d'agriculture le week-end lors des compétitions au gymnase du Vernay ...

    Bref, de nombreuses questions pour un problème insoluble.

    En effet, de nombreux immeubles du centre ont été construits dans les années 60/70 avec insuffisamment de places de parking et les immeubles neufs prévoient 1,5 place de parking par logement ... là ou très souvent les familles disposent de 2 véhicules, sans parler des garages qui très souvent servent de cave pour gagner une pièce supplémentaire.

    Le problème, c'est que quand l'on densifie l'habitat, il faut prévoir les stationnements correspondants ... et ce ne sont pas les transports en commun qui vont résoudre le problème : beaucoup de personnes travaillent hors agglomération ou en horaire décalé ... ou hebergent toujours au moins un enfant majeur qui lui aussi travaille.

    Contrairement à beaucoup, je pense que le nombre de véhicules, malgré une politique dynamique de soutien aux transports en commun, ne baissera pas de façon importante avant longtemps : les constructeurs fabriquent des véhicules qui polluent et consomment de moins en moins et bientôt, tout le monde roulera en véhicule électrique (le gouvernement va annoncer un super bonus de 5000 euros pour ceux qui choisiront ce type de véhicule).

    Il s'agit donc là d'un problème concret ... pour longtemps.

    P1030911.JPG
  • Réunion de quartier à CRAN-GEVRIER

    Imprimer

    Je profite des "vacances" parlementaires jusqu'au 28 avril pour assister a un maximum de réunions ou d'assemblées générales sur la circonscription.

    Hier soir, j'étais donc à la réunion de quartier des Bressies, sur la commune de CRAN-GEVRIER, qui a rassemblé 18 personnes.

    Je m'attendais à un débat sur le devenir de ce quartier, sur les actions spécifiques de la mairie sur ce secteur ... et bien non, la réunion a porté sur la présentation du budget 2009 de la commune, avec un même message martelé toute la soirée : notre taux d'endettement est de loin inférieur à celui d'autres villes comparables, malgré des recettes faibles ... donc tout baigne.

    Moi qui finalise en ce moment le bilan de ma société, de telles réflexions, ça me fait sourire ...

    Alors voilà quelques chiffres sur le budget 2009 de Cran-Gevrier :

    • Dépenses de fonctionnement : 17 260 000 euros
    • Dépenses d'investissement : 4 360 000 euros
    • Les dépenses représentent un montant de 1019 euros/habitant
    • Les principales dépenses concernent la culture (11,6%), le sport et la jeunesse (10,2%), la petite enfance (10,7%), les écoles (12,8%), l'aménagement urbain (15,5%) et l'administration générale (33%)
    • Les frais de personnel représentent 65 % du budget
    • La commune emplois 319 personnes en equivalent temps plein

    L'orateur nous apprend finalement qu'entre 2002 et 2007, les recettes ont progressé deux fois moins vite que les dépenses ... nous voilà rassuré.

    Pour finir, les besoins de la commune pour les 5 années à venir sont de 2,4 millions d'investissement/an, ce qui necessite une augmentation de la Taxe sur le Foncier Bâti de +5% et une augmentation de la Taxe d'Habitation de +3,8%.

    Voilà, voilà ...

    P1160930.JPG
  • Réception des champions sportifs à CRAN-GEVRIER

    Imprimer

    Réception salle Jean Moulin des 178 sportifs récompensés, par Jean Boutry, maire de Cran-Gevrier. 

    La ville de Cran-Gevrier regroupe 29 associations sportives pour lesquelles la mairie participe au financement à hauteur de 200 000 euros.

    La cérémonie a été entrecoupée d'une démonstration d'escrime et d'une démonstration de rock et tecktonik.

    P1120054.JPG
    P1120053.JPG
  • Elections à la C2A

    Imprimer

    Election du président et des vice-présidents de la C2A (Communauté d'Agglomération d'Annecy) à la salle Météore de MEYTHET.

    Deux candidats déclarés à la présidence :

    • Jean BOUTRY, maire de Cran-Gevrier
    • Jean-Luc RIGAUT, maire d'Annecy

    Sur 98 suffrages exprimés (pour 101 votants), ont obtenu :

    • RIGAUT : 72 voix
    • BOUTRY : 15 voix
    • BRUYERE : 10 voix
    • CAMUSSO : 1 voix

    Jean-luc RIGAUT a donc été élu Président de la C2A.

    Pas de surprise en ce qui concerne le vote des vice-présidents.

    La liste présentée par le Président a été confirmées par les conseillers.  

    1140787380.JPG