Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

electeur

  • Mon inscription sur les listes électorales annéciennes ... refusée !

    Imprimer

    Dommage colatéral de l'affaire de la pollution du lac d'Annecy ... ou plutôt décision "politique" ... je viens de recevoir ce jour un courrier de la mairie d'Annecy refusant, en l'état, de m'inscrire sur les listes électorales annéciennes (après plus de 3 semaines d'instruction de ma demande), car bien qu'étant locataire depuis plus de 5 ans de ma permanence parlementaire au 15, avenue de Thônes ... je n'ai pas justifié d'une contribution directe communale, mes factures d'eau et d'électricité produites en date de juin 2007 n'étant pas une preuve suffisante !

    Vous l'aurez bien compris, alors que ma permanence a pignon sur rue depuis fin juin 2007 à cette même adresse, la mairie a choisi délibéremment de faire obstacle à mon inscription sur les listes électorales ...

    Je vais donc contacter dès lundi le propriétaire de la  SCI qui chapeaute le bâtiment abritant ma permanence, et dont je suis un des locataires, pour qu'il atteste que je paie bien au travers de mes charges les contributions directes communales demandées que le propriétaire paie  pour l'ensemble des locataires au titre de sa SCI.

    Cet épisode traduit une fois de plus l'état d'esprit de la mairie ...

    annecy,mairie,election,liste electorale,electeur,rigaut

    Essor du 13 septembre

    annecy,mairie,election,liste electorale,electeur,rigaut

  • Les blogs des élus

    Imprimer

    09 - 15sept11 Esso2.jpg

  • La nouvelle carte électorale pour 2012

    Imprimer

    Source : http://cantonannecynordouest.blogspirit.com/

     

    Vingt-trois ans qu'on ne s'y était essayé. L'actuelle carte des circonscriptions législatives, qui répartit les 577 sièges de députés sur le territoire de l'Hexagone, date de 1986 et du redécoupage dirigé par Charles Pasqua, ministre de l'Intérieur du gouvernement Chirac.

     

    À l'époque, les Français étaient 54 millions. Aujourd'hui, la population «légale» a été établie à plus de 63 millions. Plusieurs fois différée, la révision de la carte électorale a été engagée fin 2008 par le gouvernement Fillon. Après sept mois de consultations, le projet a été examiné mercredi en Conseil des ministres.

     

    La Haute-Savoie s'est vue attribuer une circonscription supplémentaire, étant donné sa forte évolution démographique ces 15 dernières années.

     

    Depuis 1986, le Conseil constitutionnel a, à plusieurs reprises, alerté le gouvernement sur les disparités démographiques grandissantes entre les circonscriptions. Le 7 juillet 2005, il formulait plusieurs observations tirées de l'examen des législatives de 2002.

     

    Le conseil relevait ainsi «des disparités de représentation peu compatibles» avec la Constitution. Invitant le législateur à procéder au redécoupage, le Conseil ajoutait : «Si cela n'est pas fait avant les prochaines élections législatives, ce qui serait regrettable, cela devra être entrepris au lendemain de celles-ci». En clair, les Sages menaçaient de ne pas valider le résultat des prochaines législatives si le gouvernement ne s'exécutait pas.

     

    Cette carte permet de voir :

    • en vert : les départements qui gagnent des circonscriptions (et donc des députés)
    • en bleu : les départements qui perdent des circonscriptions
    • en jaune : les départements remodelés (nombre de députés identiques)
    • en gris : les départements sans changement
    Carte electorale.JPG