Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la poste

  • Signature du contrat de présence postale 2017-2019

    Imprimer

    L’Etat, l’association des maires de France et Le Groupe La Poste signent le contrat de présence postale 2017-2019

    Jean-Michel BAYLET, Ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, Christophe SIRUGUE, Secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie, François BAROIN, Président de l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité, et Philippe WAHL, Président Directeur Général du Groupe La Poste ont signé ce jeudi le contrat de présence postale territoriale 2017-2019, en présence de Lionel TARDY et Pierre HERISSON, membre de l’Observatoire National de la Présence Postale.

    Ce quatrième contrat de présence postale territoriale s’inscrit dans la continuité des précédents qui ont permis de pérenniser les partenariats (agences postales et relais poste) et développer les nouvelles formes de mutualisations (Maisons de Services Au Public et facteur-guichetier en bureaux de poste), d’assurer la rénovation de plus de 4000 bureaux de poste, et de favoriser le maintien d’une présence postale en milieu rural, dans les quartiers en politique de la ville, et dans les DOM.

    Ce nouveau contrat fait le pari d’une accessibilité renforcée. Il se fixe pour principale finalité l’adaptation de la présence postale aux besoins diversifiés des territoires et des populations, en tenant compte des évolutions des usages et des technologies.

    Un financement augmenté sur un périmètre redéfini.

    Le montant des ressources annuelles allouées par l’Etat à l’Observatoire de la Présence Postale, à travers le fonds de péréquation, augmente de 170 M€ à 174 M€ par rapport au contrat précédent. Cette hausse permet notamment de financer à hauteur de 75 % la mise en place des 500 maisons de services au public (MSAP) accueillies dans les bureaux de poste.

    onpp,la poste,contrat,presence postale

    onpp,la poste,contrat,presence postale

    Dauphiné Libéré du 15 janvier :

    onpp,la poste,contrat,presence postale

  • Déplacement de 2 jours en POLOGNE avec l'Observatoire National de la Présence Postale (ONPP)

    Imprimer

    Les membres de l'Obsevatoire National de la Présence Postale se déplacent cette année à Varsovie à l'invitation de La Poste polonaise.

    Durant ces 2 jours, les membres de l'ONPP vont échanger avec leurs homologues polonais :

    • présentation de La Poste polonaise
    • négociation du service universel
    • services numériques proposés par La Poste polonaise
    • meilleures pratiques
    • visite de points de contacts polonais ...

    pologne,onpp,la poste

    pologne,onpp,la poste

    pologne,onpp,la poste

    pologne,onpp,la poste

    pologne,onpp,la poste

    pologne,onpp,la poste

  • Petit déjeuner avec Philippe Wahl, PDG du groupe La Poste ... puis réunion de l'Observatoire National de la Présence Postale

    Imprimer

    12642507_10205921297455940_3525943932991618209_n.jpg

    12644923_10205921297815949_3805427403605868960_n.jpg

  • Audition de Philippe Wahl, President du conseil d'administration de La Poste

    Imprimer

    Audition ce matin en commissions des affaires économiques de Philippe Wahl, President du conseil d'administration de La Poste, dont la reconduite dans ses fonctions est envisagée par le Président de la République.

    audition,la poste,wahl

  • Intervenant lors des 1ères rencontres "La Poste, solutions publiques"

    Imprimer

    1.jpg

    2.jpg

    3.jpg

    4.jpg

    5.jpg

  • Siège de LA POSTE : 16ème rencontre annuelle des Présidents des Commissions Départementales de Présence Postale Territoriale en présence du PDG du Groupe La Poste ... ateliers de travail

    Imprimer

    12096419_10205328378033325_2415000470136200780_n.jpg

    12140707_10205328377753318_1352114244687539620_n.jpg

    12141793_10205328378193329_3260705564651983703_n.jpg

  • Siège de LA POSTE : Réunion du bureau de l'Observatoire National de la Présence Postale (ONPP)

    Imprimer

    1.jpg

    2.jpg

    paris,reunion,observatoire,presence postale

  • Visite avec les membres de la CSSPPCE du bureau de Poste Paris École Militaire : bureau ultra moderne qui reçoit 1 200 clients par jour

    Imprimer

    1.jpg

    2.jpg

    4.jpg

    5.jpg

    9.jpg

    10.jpg

  • Visite avec les membres de la CSSPPCE du Relais Poste Franprix du 16ème arrondissement ouvert tous les jours de 7 h 30 à 21 h et le dimanche matin, 1 200 clients par jour dont 100 font une opération postale

    Imprimer

    1.jpg

    2.jpg

    3.jpg

    4.jpg

    5.jpg

  • Audition de Jean-Paul Bailly, PDG de La Poste

    Imprimer

    Ce matin en commission des affaires économiques, nous avons auditionné Jean-Paul Bailly, PDG de La Poste.

    Je suis intervenu en tant qu'orateur du groupe UMP.

    Je l'ai notamment interrogé sur sa vision de La Poste à 15 ans et la manière dont il envisageait l'avenir de l'entreprise, dont l'activité courrier ne représente plus que 50% du chiffre d'affaires.

  • La Poste de Haute-Savoie s'équipe en véhicules électriques

    Imprimer

    La Poste, au niveau national, prévoit de déployer d'ici 2015 plus de 10 000 voitures électriques et plusieurs milliers de quadéos ... 10 000 vélos à assistance électriques sont déjà en service.

    La Poste de Haute-Savoie sera équipée, d'ici la fin 2012, de 32 Kangoo ZE, 25 quadéos (photo ci-dessous) et 100 vélos à assistance électrique.

    annecy,la poste,environnement,voiture,electrique

    annecy,la poste,environnement,voiture,electrique

    Essor du 11 octobre

    annecy,la poste,environnement,voiture,electrique

  • La Poste soutient les arbitres

    Imprimer

    Dauphiné Libéré du 4 décembre 2011

    annecy,arbitre,la poste,sport,club,foot,rugby,basket,handball

    Essor Savoyard du 8 décembre 2011

    annecy,arbitre,presse,dauphine,la poste,sport,club,foot,rugby,basket,handball

    Lettre du Ministre des Sports

    annecy,arbitre,presse,dauphine,la poste,sport,club,foot,rugby,basket,handball

  • Dépôt de gerbe devant la stèle des postiers Morts pour la France à ANNECY

    Imprimer

    annecy,poste,gerbe,ceremonie,guerre,la posteannecy,poste,gerbe,ceremonie,guerre,la posteannecy,poste,gerbe,ceremonie,guerre,la poste

    Dauphiné Libéré du 12 novembre 2011

    annecy,poste,gerbe,ceremonie,guerre,la poste

  • Visite de la future plateforme industrielle de La Poste à CRAN-GEVRIER

    Imprimer

    Ce soir, Julien Caraux, directeur du Courrier Ain et Haute-Savoie, a convié les élus de l'agglomération au Centre de Traitement du Courrier de Cran-Gevrier.

    Le but était de leur faire découvrir la future plateforme industrielle courrier qui se met tout doucement en place, dans le cadre de la modernisation du Centre de Traitement.

    Cette plateforme départementale traite l'envoi de 200 000 plis par jour, issus de l'ensemble de la Haute-Savoie et la réception de 500 000 plis venant d'autres départements, en direction de la Haute-Savoie.

    La plateforme est constituée de 8000 m2 sur 2 étages avec 200 agents travaillant 24 heures / 24.

    A terme, la plateforme sera dotée de 4 machines de tri automatique capables de gérer de 15 000 à 31 000 plis/heure ... ça débite !!!!

    cran-gevrier,plateforme,la poste,courrier,coliscran-gevrier,plateforme,la poste,courrier,coliscran-gevrier,plateforme,la poste,courrier,coliscran-gevrier,plateforme,la poste,courrier,colis

    Le Dauphiné libéré du 13 octobre 2011

    cran-gevrier,plateforme,la poste,courrier,colis

  • Les retraites complémentaires de la Poste

    Imprimer

    L'association "Sauvegarde des retraites" a lancé une campagne dénonçant un transfert financier entre l'ARGIRC-ARRCO, caisse de retraite du privé et l'IRCANTEC, caisse de retraite complémentaire des agents contractuels de l'Etat. Mais ils oublient de donner tous les éléments utiles à la compréhension de cette décision...

    La Poste vient de passer sous statut privé, ce qui est une réforme importante. Cela n'a pas été sans nécessiter certains changements, notamment sur le statut du personnel.

    Quand la Poste était entreprise publique, ses agents contractuels cotisaient, pour leur retraite complémentaire, à l'IRCANTEC, caisse de retraite des agents non titulaires du secteur public. Maintenant que la Poste a quitté la sphère publique, ses contractuels relèvent de l'AGIRC-ARRCO.

    Mais l'IRCANTEC étant un régime plus avantageux que l'AGIRC-ARRCO, les agents de la Poste y perdraient au change. Or, le gouvernement s'est engagé à ce que le changement de statut de la Poste soit neutre pour les agents. Il a donc été décidé de maintenir les agents actuellement en place à l'IRCANTEC, et de n'affilier à l'AGIRC-ARCCO que les nouveaux arrivants.

    Dans notre système de retraite par répartition, les actifs paient, par leurs cotisations, les pensions des retraités. Si vous enlevez à une caisse de retraite les nouveaux cotisants, tout en lui laissant les retraites à payer, vous imaginez bien que cela poser quelques problèmes. Et vous mesurerez certainement l'ampleur du problème quand vous saurez qu'il y a 100 000 contractuels à la Poste...

    Un basculement total aurait posé de gros problèmes juridiques, car il aurait fallu faire basculer également les retraités, et on aurait alors eu à modifier des pensions de retraite déjà liquidées, ce qui est juridiquement et techniquement extrêmement délicat. Il aurait aussi fallu recalculer l'ensemble des droits de tous les contractuels, et leur demander des rappels de cotisations, car les cotisations AGIRC-ARRCO sont plus élevées que celles de l'IRCANTEC.

    Il n'était donc juridiquement, techniquement et politiquement pas possible de faire autre chose que ce qui a été décidé.

    il est alors nécessaire d'organiser une péréquation financière entre l'IRCANTEC, qui va payer de plus en plus de pensions en ayant de moins en moins de cotisants, et l'AGIRC-ARRCO, qui à l'inverse, va récupérer de plus en plus de cotisants, sans avoir de retraites à payer en plus avant au moins 30 ans. C'est ce qu'on fait les sénateurs. Vu l'ampleur du transfert, et le nombre d'agents concernés, il ne s'agit pas de petites sommes, et le calcul doit prendre en compte des paramètres qui ne sont pas évidents, car si on connait la situation actuelle, on ne peut que faire des projections sur l'avenir.

    Nous sommes là en présence de l'effet secondaire d'une réforme. La réalité est complexe, et comme dans le jeu de dominos, tou s'enchaine. Fallait-il, à cause de ce transfert financier entre deux caisses de retraites complémentaires, renoncer à faire évoluer le statut de la Poste ? A chacun de juger, pour ma part, il n'y a pas photo, j'ai choisi de faire évoluer le statut de la Poste !

  • Audition de Jean-Paul Bailly, président de La Poste

    Imprimer

    EN DIRECT à partir de 10 heures 05 :

    Introduction du texte par Patrick Ollier, président de la commission des Affaires Economiques : volonté de préparer La Poste à la concurrence.

    Intervention de Jean-Paul Bailly :

    Seul souci : avenir de La Poste

    Loi sur 2 chapitres : cahngement statut et transcription directive service universel et courrier

    Déjà beaucoup d'évolutions de La Poste ces dernières années : réseau, création Banque Postale ... grâce à ces efforts, le modèle postal s'est inversé.

    Menaces : diminution courrier, diminution autofinancement, besoin d'investir ...

    Opportunités : externalisation fonction courrier des entreprises, courrier electronique personnalisé sécurisé, facteur apporteur d'autres services (le facteur apporte ... mais va aussi remporter) ...

    L'unité du groupe La Poste et vitale : synergie entre les activités et les différents métiers permettent de résister aux crises.

    Besoin de recapitalisation, donc nécessaire de passer au statut de société anonyme (on aura un statut identique aux autres postes européennes) : ne pas devenir comme la poste américaine qui n'a pas pu se lancer sur de nouveaux marchés.

    Point sur les débats au Sénat ... l'article 6 empêche le président de La Poste d'exercer tout autre mandat (problème pour Banque postale) : l'enlever.

    Intervention du rapporteur Proriol :

    Avant 90 : La Poste était sous la coupe d'un ministère, puis loi Quilès (pas de capital, mais plus d'autonomie), puis directive de 97 ... et enfin celle de 2008 (concurrence sur tout sauf courrier de moins de 50 grammes). En 2011 : ouverture total à la concurrence.

    Raisons FONDAMENTALES de la transformation du statut de La Poste ? 

    Affectation exacte des 2,7 milliards qui vont être affectés à La Poste ?

    Accessibilité bancaire : livret a, virement et accessibilité par des tiers ?

    Intervention du député Brottes :

    Pour l'alinéa 3 de l'article 6.

    Loi demandée par le président de La Poste ???????

    Privatisation par appartements (cf historique France Telecom sur service universel ou Gaz de France) ?

    Sénateurs = rois de l'embrouille sur la notion de service universel, la péréquation, le fonds de compensation ...

    Effets néfastes de la banalisation du livret A pour La Poste.

    Intervention du député Dionis du Séjour :

    Salue la volonté de pacification du président Bailly.

    Pas de problème sur 1ère partie du texte : l'apport du capital en tête de groupe est décisif. 

    2ème partie : débat sur la qualité (J+1, compensation sur les flux postaux non suivis, ouverture du fonds de compensation aux APC ...)

    Intervention du député Paul :

    Pas rassuré par les débats au Sénat. 

    Les concurrents de La Poste sont en difficulté : votre analyse ?

    Favorable au passage du plafond du livret A à 20000 euros ?

    Intervention du président de la commission : rien dans la loi ne parle de privatisation de La Poste (procès d'intention du groupe SRC)

    Autres questions des députés :

    Quelles sont vos idées sur la gouvernance de La Poste ?

    Juste équilibre entre Banque Postale et autres banques ?

    Présence postale en montagne : allez-vous assouplir les critères de rentabilité dans ces secteurs ?

    Qualité de service : les facteurs malades ne sont pas remplacés ? Horaires d'ouverture ? Distribution 6 jours sur 7 ?

    Bref, rien de nouveau ... débat calme ... opposition sans arguments ... FIN DU COMPTE-RENDU.

    P10506411.JPG
  • Dauphiné Libéré du 24 décembre 2007

    Imprimer

    858c2ac56cc060750610b13562904cbb.jpg
    12 - 24déc07DL.jpg
     
    c3bcac31e77ce08d3b374d915a73fcc0.jpg
    12 - 24déc07DL art 1.jpg