Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sicn

  • Eco des pays de Savoie du 30 mai 2008

    Imprimer

    1074685638.jpg

  • Dauphiné Libéré du 16 mai 2008

    Imprimer

    486080296.jpg

  • Réunion d'information SICN à ANNECY

    Imprimer

    N’ayant pas été invité à cette réunion publique (comme beaucoup de riverains que j’ai rencontré) sur un sujet qui touche à ma circonscription et le maire ayant eu la délicatesse de programmer sa réunion d’information un mercredi pour que je ne puisse m’y rendre de par mon activité parlementaire (de quoi a-t’il peur ?), je souhaite apporter les précisions suivantes.

    Tout d’abord, j’ai pris le soin de faire un aller/retour ANNECY/PARIS pour assister spécialement à cette réunion.

    Visiblement ma présence à fortement dérangé les interlocuteurs et Mr Rigaut, maire d’ANNECY.

    Que dire de plus :

    • Mr Billet, qui avait dénoncé ma réunion à ce sujet et soit disant grand spécialiste du dossier, a brillé par son absence.
    • Cette réunion n’apporte strictement rien de plus par rapport à la réunion que j’ai organisé en mars à ce sujet et qui aurait dû être faite dès septembre 2007 (si ce n’est la taille du sas)
    • Les documents projetés étaient les mêmes que ceux que j’avais présenté (et qui datent de septembre 2007), mais avec beaucoup moins de précisions en ce qui concerne les vues du site (3D)
    • La seule différence : on ne parle plus de sarcophage ou de barnum de protection, mais de sas, ça fait moins peur …..
    • Le fameux sas fait tout de même 36 m de long, 26 m de large et 13,5 m de haut (il coulissera le long du bâtiment I pendant les travaux)
    • Beaucoup de questions des habitants sont restées sans réponse sur la contamination des sols (qui contient des PCB/des hydrocarbures/des solvants chlorés/de l’uranium), les eaux de ruisselement, les prélèvement effectués hors du site, les prélèvements qui sont effectués sur le site en cours de travaux …… CIRCULEZ IL N’Y ARIEN A VOIR

    Mon sentiment :

    • Cette réunion a été faite mais si la mairie aurait pu l’éviter, elle l’aurait fait.
    • Si en tant que député, je n’avais pas alerté les habitants et les médias, que saurions nous de ce projet …
    • Tous les travaux préparatoires, le désamiantage des locaux concernés, la mise en place du sas et plus grave, les 1500 tonnes de déchets déjà générés sur le site et entreposés temporairement sur place avant d’être retraités ….. tout cela a été fait dans la plus grande opacité depuis septembre 2007 …. les élus d’ANNECY ont eu droit a une réunion privée le lundi 5 mai … pour une réunion publique le  14 mai …. on est loin de la TRANSPARENCE affichée par le maire d’ANNECY … et qu’AREVA m’avais demandé de dénoncer.
    381182365.JPG
    846859074.JPG
  • Réunion d'information SICN à La Mamma

    Imprimer

    Pour cette deuxième réunion d'information sur la réindustrialisation du site de la SICN, à 20 H, aucun élu annécien présent : ni Mr Rigaut ... ni Mr Billet et encore moins Mr Puthod, apparemment plus préoccupés par la négociation de leurs postes de maire-adjoints que par ce dossier.

    Les élections passées, circulez il n'y a plus rien à voir.

    C'était également le cas pour l'assemblée générale, à 18 H 30, du Centre du Bénévolat (organisateur entre autres du Forum des Associations) à la salle Eugène Verdun : aucun élu annécien présent.

    Quel décalage entre les grands discours de la Mairie sur l'économie, l'emploi, le bénévolat, les associations et la réalité.

    A méditer.

    Pour ma part, j'aurais fait mon travail d'information et je prend date sur le dossier de la SICN pour l'avenir.

    971262951.JPG
  • Réunion d'information SICN salle Denviolet

    Imprimer

    Ca y est, le maire se bouge enfin.

    Dommage que les journalistes ne s'intéressent pas plus aux vrais dossiers.

    Après avoir fait la sourde oreille sur le dossier de l'hôpital et de la mosquée, dont nous aurions aimé débattre en public, le maire a enfin accepter de débattre d'un dossier : celui de la SICN.

    Enfin du dialogue et de la transparence à ANNECY.

    Sur le fond, chaque partie a confirmé son point de vue : le maire en se réfugiant derrière les procédures administratives ... alors que des travaux exploratoires ont déjà démarré, ça c'est de la tranparence ... et moi, confirmant mes entretiens avec AREVA et en expliquant, de façon détaillée, tout ce dossier, à l'aide de documents que le maire aurait dû depuis bien longtemps communiqier aux annéciens.  

    Sur la forme, les annéciens présents ont particulièrement appréciés d'être enfin informé.

    Et ce qu'il y a de sûr dans cette élection, c'est que quelque soit le résultat des élections, rien ne sera jamais plus comme avant à ANNECY: les annéciens seront enfin au courant de tous les dossiers et pourront donner leur avis et juger de l'action de leur maire en amont.

    1153970261.JPG

  • Essor du 6 mars 2008

    Imprimer

  • Dauphiné Libéré du 6 mars 2008

    Imprimer

  • Réunions d'informations sur la SICN

    Imprimer

    Dossier SICN : je persiste et signe

    J’ai pris connaissance ce matin de la réaction du maire d’ANNECY, sur ce dossier, dans le DAUPHINE LIBERE.

    Sa réaction confirme en tout point mes propos.

    Quid de ce dossier depuis le 4 septembre 2007 ??????

    Depuis que le permis de démolition a été accordé le 4 septembre 2007 (ce que je n’ai aucunement contesté, contrairement à ce qui est dit dans le DL de mardi), AREVA attend désespérément de pouvoir organiser des réunions publiques d’information sur ce dossier, conjointement avec la mairie, avant d’engager les travaux.

    Cette exigence d’AREVA répond à un engagement total de transparence sur ce dossier, vis-à-vis de la population et notamment des riverains du site.

    Depuis le mois de septembre, AREVA se heurte à un refus catégorique de la mairie qui ne souhaite pas aborder ce dossier avant avril 2008.

    En effet ce chantier va nécessiter la mise en place de mesures de dépollution spécifiques (sarcophage au-dessus du bâtiment ALCATEL/ADIXEN qui doit être réhabilité).

    Le maire d’ANNECY (Mr Rigaut) et le conseiller général sortant du canton d’ANNECY-NORD-EST (Mr Puthod) craignant d’alerter inutilement la population à 6 mois des élections et alors qu’ils étaient en pleine tractation avec Mr Billet, fervent opposant à ce dossier, n’ont pas daigné donner suite aux demandes d’AREVA.

    En agissant ainsi, je maintiens que le maire d’ANNECY met en danger ce site industriel qui regroupe plus de 500 emplois industriels (répartis entre GEMMA et ALCATEL/ADIXEN) et qui a besoin d’être réorganisé au plus vite.

    On reproche assez aux hommes politiques de ne rien faire lorsque les plans sociaux tombent, au moins ont-ils le devoir de ne pas faire d’obstruction, par leurs décisions, en amont des dossiers.

    En tant que chef d’entreprise, député, membre de la commission des affaires économiques et vice-président du groupe PME à l’Assemblée nationale, je ne peux l’accepter.

    Je me devais, en tant que député de la circonscription, de tirer la sonnette d’alarme sur ce dossier, face au mutisme du maire et du conseiller général sortant.

    Qui aurait enfin parlé de ce dossier si je ne l’avais pas soulevé ? Même le Conseil municipal d'ANNECY n'est au courant de rien. Est-ce celà la transparence.

    Depuis mon élection en juin 2007 et en me consacrant à temps plein à ma fonction de député, j’ai toujours souhaité agir en toute transparence.

    Je continuerai à le faire, chaque fois que cela sera nécessaire.

    Les élections à la mairie d’ANNECY, pour lesquelles je ne suis pas candidat, prouvent que le maire sortant est tout sauf TRANSPARENT sur bien des dossiers.

    Afin de répondre à la demande d’information légitime de la population sur ce dossier, j’organise en tant que député (et à la place du maire d’ANNECY et du conseiller général sortant défaillants) 2 réunions d’informations spécifiques :

    • Vendredi 7 mars à 20 H : salle Denviolet à Novel au 5 rue Louis Armand
    • Mardi 11 mars à 20 H : hotel La Mamma à Novel au 69 avenue de France

    Mr Rigaut et Mr Puthod sont les bienvenus pour une confrontation sur ce dossier.

    Je me tiens également à disposition pour tout débat public, télé ou radio à ce sujet.

    LES ELECTEURS JUGERONT DE LA TRANSPARENCE DE LA MAIRIE.

    Et puisque Mr Rigaut se plait à donner sa chronologie, voici la mienne depuis le 4 septembre 2007 :

    • Mi-octobre, je suis alerté par le service communication d’AREVA sur ce dossier.
    • Le 6 novembre, je rencontre à l’Assemblée nationale, Mr Denis HUGELMANN, vice-président de la cellule retraitement d’AREVA et Mme Laurence MUGNIERY, directrice adjointe de la communication secteur aval d’AREVA, qui me confirment que le dossier est bloqué en mairie d’ANNECY. Ils me remettent à cette occasion tout le dossier de support aux réunions publiques qu’ils attendent toujours de pouvoir organiser.
    • Le 19 décembre, lors de son audition par la commission des affaires économiques à l’Assemblée nationale, Mme Anne LAUVERGEON, présidente d’AREVA, me fait part de son impatience sur ce dossier et me demande d’intervenir pour pouvoir enfin organiser des réunions publiques.
  • Dauphiné Libéré du 4 mars 2008

    Imprimer
    868856537.JPG
    1211913632.JPG 
     2056810161.jpg
     1004383331.JPG
    1328133350.jpg
     1641116480.JPG
      
    Réindustrialisation du site SICN
    Société Industrielle de Combustible Nucléaire

     

     

    • J’ai rencontré AREVA, le propriétaire du site, en novembre 2007
    • Tout est prêt pour organiser une réunion publique à l'attention des habitants du quartier depuis septembre 2007
    • Anne Lauvergeon, Présidente d’AREVA, m’a confirmé son impatience vis-à-vis de la Mairie d’Annecy, en décembre 2007
    • Le dossier est bloqué par la mairie d’ANNECY qui ne veut pas organiser de réunion publique d’information avant les municipales (pour ne pas affoler la population concernant la dépollution du site et du fait de la présence de Billet sur la liste qui avait été particulièrement vindicatif sur ce dossier)

    Le projet :

    Il s’agit de :

     

    • Réaménager le site actuel
    • Détruire un bâtiment existant
    • Construire un nouveau bâtiment pour Gemma (88 emplois)
    • Réhabiliter un bâtiment qui permettra à Alcatel de se développer (500 emplois) en le recouvrant d'un sarcophage durant les travaux de dépollution
    • Réhabiliter l’ancien bâtiment GEMMA pour héberger des emplois industriels

    et donc de créer, préserver et promouvoir de l’activité industrielle sur le site.

     

     

    Mon avis :

     

    • Je ne comprends pas pourquoi ce dossier traîne
    • Tout le monde est d’accord pour dire qu’il faut réaménager le site en prenant toutes les précautions nécessaires
    • Tous les services de l’Etat ont donné leu accord (DRIRE, ..)
    • On menace des emplois industriels en ne faisant rien depuis des mois
    • On hypothèque le devenir de Gemma et d’Alcatel en trainant sur ce dossier.
    • On n’informe pas la population (AREVA est prêt à organiser une réunion publique d’information)
    • Cela ne coûte rien à la collectivité : AREVA prend tout en charge

    Mr RIGAUT veut-il vraiment préserver de l’industrie sur ANNECY …

    En tant que chef d’entreprise et député, je suis scandalisé par le manque de transparence de la mairie d’ANNECY et par le mutisme du conseiller général sortant sur ce dossier.

    QUAND LES RIVERAINS SERONT-ILS INFORMES DE CE PROJET ?

    Réunion publique d'information VENDREDI 7 MARS à 20 heures, salle Denviolet à Novel, 5 rue Louis Armand
    Réunion publique d'information MARDI 11 MARS à 20 heures, hôtel La Mamma, 69 avenue de France