Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ANNECY devient ville candidate pour les JO d'hiver de 2018

Imprimer

Ce mardi, à Lausanne, Munich, Annecy et PyeongChang ont franchi la première étape de la procédure de candidature à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver en 2018.

C’est sans surprise que le Comité International Olympique, par la voix de Gilbert Felli, directeur exécutif des Jeux Olympiques, a annoncé aujourd’hui que Munich en Allemagne, Annecy en France et PyeongChang en Corée du Sud ont été sélectionnées comme villes candidates à l’organisation des JO d’hiver de 2018.

Cette décision a été prise à l’unanimité même s’il a été demandé à Annecy de revoir son projet concernant les sites. «La commission exécutive a décidé aujourd’hui que les trois villes requérantes méritaient de passer à la deuxième phase de la procédure de candidature. Il a néanmoins été clairement indiqué qu'Annecy devait revoir sa copie. Nous nous réjouissons de travailler avec les trois villes candidates et leur souhaitons bonne chance pour cette dernière ligne droite avant l’élection», a expliqué Gilbert Felli.

Le comité exécutif a pris sa décision sur la base d’une analyse technique des demandes de candidature soumises par les villes requérantes en début d'année. L'examen et le rapport ont ensuite évalué la capacité de celles-ci à organiser des Jeux Olympiques. L’évaluation technique reposait sur un certain nombre de critères comme les sites, le transport, l'hébergement et la sécurité.

Voici les points forts et les points faibles que le CIO a décelé dans chaque candidature :

Munich :

  • Points forts : Hébergement, infrastructure générale, respect de l’environnement, concept des transports, expérience en matière de manifestations sportives
  • Points moyens à faibles : Villages olympiques, finances
  • Concept global : 8,5/10

Annecy :

  • Points forts : Expérience en matière de manifestations sportives, soutien du gouvernement, questions juridiques et opinion publique
  • Points moyens à faibles : Villages olympiques, concept des transports, sites sportifs, hébergements
  • Concept global : 5,5/10

PyeongChang :

  • Points forts : Hébergement, soutien du gouvernement, questions juridiques et opinion publique, concept des transports,
  • Points moyens à faibles : Villages olympiques, finances, sites sportifs
  • Concept global : 8,5/10

Les trois villes candidates ont maintenant jusqu’au 11 janvier 2011 pour soumettre leur dossier de candidature au CIO. Ces dossiers seront analysés dans le détail par une commission d’évaluation, laquelle visitera également les villes candidates avant de publier son rapport au plus tard un mois avant l’élection.

La décision finale sera prise par l'ensemble des membres du CIO le 6 juillet 2011 à Durban en Afrique du Sud.

Les dates à retenir :

  • 11 janvier 2011 : Remise des dossiers de candidature et des lettres de garantie au CIO
  • Février - mars 2011 : Visites de la commission d’évaluation
  • Mai 2011 : Séance d’information sur les candidatures à l’intention des membres du CIO
  • Au plus tard un mois avant l’élection de la ville hôte : Publication du rapport de la commission d’évaluation du CIO
  • 6 juillet 2011 : Election de la ville hôte des XXIIIes Jeux Olympiques d’hiver lors de la 123e Session du CIO à Durban

Le travail continue donc et ce midi j'ai a nouveau défendu les couleurs d'Annecy lors d'une rencontre à l'Assemblée nationale avec Emmanuelle D'Achon, qui prendra les fonctions d'ambassadeur de France en Irlande début juillet.

P10300441.jpg

Commentaires

  • Bon courage pour défendre la candidature de notre département !

    J'ai pris le temps de lire le rapport complet produit par le groupe de travail.

    Tu soulignes avec une objectivité, dont tu as le mérite, les points forts et faibles de chaque candidature. Je me suis livré pour ma part à un calcul de moyennes que je publie dans un billet sur mon blog http://jcmorand.blogspot.com .

    Et je suggère que les millions d'euros investis dans cette cause soit partiellement réorientés pour que les actions de promotions jusqu'en juillet 2011 soient destinées à convaincre des industriels à venir s'installer en Haute-Savoie. Pourquoi pas des entreprises coréennes ou bavaroises ?

  • Il y a une autre façon de lire la réalité d'une défaite annoncée pour la candidature d'ANNECY.

    Le rapport que vous citez est limpide.

    Il comporte 11 critères d'évaluation.
    Annecy se situe en dernière position pour 9 d'entre eux!

    Dans ce comité de candidature au JO, n'y a-t-il pas une personne de "bon sens ", venant du secteur de l'économie réelle, pour demander à Monsieur RIGAUD d'arrêter les frais !

    Certes, on ne peut pas en vouloir au gentil et sympathique Maire d'Annecy.

    La gestion et l'économie le dépassent.

    Il est ingénieur à la SNCF.
    Entreprise, comme chacun le sait, qui évolue dans un secteur complètement VIRTUEL de l'économie!

    Pour preuve encore, les grèves de trains prévues les jours prochains!

  • Personnellement, je trouve un peu indécent de porter la France candidate à l'organisation des JO alors que le gel des salaires, les hausses d'impôts sont préconisés... de la même façon que j'avoue avoir été un peu choqué que la France organise l'Euro 2016.

    A-t-on vraiment les moyens de se permettre de telles dépenses en ces temps de rigueur ?

  • Apparemment Annecy est très mal placé, pourquoi ne pas arrêter tout de suite au lieu de balancer l'argent par les fenêtres !

    Il y a vraiment de quoi être révolté et les 99/100 des gens qui soutiennent bêtement ce projet n'arrivent pas du tout à intégrer que ce sera plus nuisible que bénéfique pour eux à moins que les JO représente quelque chose de sacré dont la mascotte en serait la divinité.

Les commentaires sont fermés.